Revenir à la rubrique : Politique

« Sainte-Marie: La familiocratie sans complexe? », interroge Mario Lechat

Mario Lechat fait partie des opposants à Jean-Louis Lagourgue sur Sainte-Marie. Après que l'UMP a officiellement investi ses candidats aux Départementales ce week-end, celui-ci a aussitôt réagi à l'annonce de la candidature de Rémi Lagourgue, le fils de Jean-Louis... Voici ses propos:

Ecrit par zinfos974 – le lundi 26 janvier 2015 à 11H05

J’avais beau m’y attendre, je n’en ai pas moins  été ébahi par l’annonce, faite très discrètement mais faite tout de même, de « l’investiture de l’ UMP »  accordée au « fils de Jean-Louis Lagourgue à Sainte-Marie« . Ce sont les termes dont les Réunionnais ont pu prendre connaissance dans le JIR d’hier et sur son site Clicanoo.

Comme le laissaient croire les rumeurs qui circulent depuis plusieurs mois dans la commune de Sainte-Marie, c’est donc très probablement, sauf « coquille » journalistique, M. Rémy Lagourgue, « fils du maire Jean-Louis Lagourgue« , qui se présentera aux élections départementales.

Adjoint doté de pouvoirs considérables dans la municipalité, Monsieur Rémy Lagourgue entre dans la carrière derrière son père. On rappellera que Jean-Louis Lagourgue est maire de Sainte-Marie depuis un quart de siècle, Premier vice-président de la Région, Président de Nexa, postes auxquels il voulait ajouter en 2012 le titre de député.

Ajoutons que Jean-Louis Lagourgue a toujours rêvé (en vain) de présider le Conseil général. Aujourd’hui, très logiquement, il envoie son fils pour tenter de le gouverner à sa place, en attendant que la mairie lui tombe tout cuit dans le bec.

Comme je l’ai écrit plus haut, cela ne me surprend pas : j’avais déjà annoncé ce tricmardage lors de la campagne municipale.

Nul besoin de lire dans le marc de café pour comprendre cette stratégie de la familiocratie : Louis Lagourgue était maire, Jean-Louis Lagourgue a été maire, la commune doit aujourd’hui passer à Rémy Lagourgue par transmission familiale.

Je suis tout de même, je le répète, ébahi : ébahi de cette annonce « en misouk« , dans une brève du JIR de quelque lignes. Une brève qui parle du « fils de Jean-Louis Lagourgue » sans même citer son prénom. L’intéressé va-t-il confirmer publiquement cette information ?

Je suis ébahi, aussi, du manque d’égard de M. Lagourgue père (car c’est lui le stratège) pour ses compagnons qui n’ont pas démérité, pour le conseiller général sortant, « bordé » sans ménagements, pour tous ces membres du Conseil municipal qui travaillent vraiment  alors qu’il est de notoriété publique que M. Rémy Lagourgue ne participe à aucun des grands débats municipaux.

Je suis ébahi enfin, par la manière dont le maire de Sainte-Marie croit que les habitants de la commune vont enregistrer sans sourciller une passation de pouvoir dynastique.

Pour ma part, j’ai confiance dans le choix de la population : en 2014, elle a massivement rejeté le « frère de« , M. Christian Annette, envoyé en mission par le maire de la capitale voisine. Tout le monde a compris ce que voudrait dire une annexion de Sainte-Marie par Saint-Denis. Bien sûr, personne n’en veut.

Il est temps de dire non au « fils de » et de faire comprendre que l’époque où l’on se passait la terre de père en fils est révolue. De faire comprendre, aussi, que les Saint-Mariens ne sont pas des « zoizo la colle« , et que Sainte-Marie a droit, elle aussi, à une politique moderne et propre, et à une vraie et réelle démocratie. »

Mario Lechat
Conseiller municipal d’opposition
Conseiller communautaire
 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique