Revenir à la rubrique : Politique

André Thien Ah Koon se positionne sur la réforme territoriale

Le maire du Tampon et ancien député revient sur la réforme territoriale et les lois de la décentralisation. Il fait part de son positionnement dans ce communiqué :

Ecrit par zinfos974 – le jeudi 22 janvier 2015 à 09H33

2015 : toujours le débat statutaire. L’année 2015 voit ressurgir le projet de loi sur l’organisation territoriale de la République. 

Cette reprise relance le débat institutionnel sur l’ampleur de cette réforme au niveau de La Réunion. 

        Certains voudraient nous assimiler aux Antilles qui peuvent choisir leur propre modèle de décentralisation. Il appartiendrait dès lors à notre Congrès (instances départementales et régionales siégeant en commun) de choisir des voies nouvelles, sinon divergentes, pour La Réunion. Cela passerait par l’abrogation ou la modification de l’amendement Virapoullé, à savoir l’alinéa 5 de l’article 73, qui pérennise dans le marbre de notre histoire une appartenance en bloc à la France.

        Face au retour de ce débat essentiel pour l’avenir de La Réunion, je confirme mes positions, que j’ai prises à l’Assemblée Nationale et Jean-Paul Virapoullé au Sénat : 

1.    l’amendement Virapoullé reste pour nous protecteur. Il est la conséquence d’un combat historique qui, depuis Michel Debré, s’est toujours nourri des velléités autonomistes. L’appartenance à la France ne peut souffrir l’ombre d’un doute. A l’heure où la conjoncture exige l’union sacrée, y compris Outre-Mer, toute tentation autonomiste est à rejeter. 

2.    C’est d’autant vrai que nous avons déjà les moyens juridiques de faire face à nos difficultés et de résoudre nos problèmes. Cela va de l’article 38 de la Constitution (ordonnances) au plan national, au mode de gestion locale des fonds européens. Ce sera plus vrai encore lorsque la réforme territoriale enfin aboutie aura transféré aux institutions locales des pouvoirs accrus, dans le cadre strict du droit commun national, mais en application de l’art. 349 du Traité de Lisbonne.

3.    La réponse à nos énormes difficultés n’est donc pas d’ordre statutaire. Elle résiderait plutôt dans la maîtrise de la quasi totalité des compétences et des moyens par la seule Région, pour ce qui est notamment des Fonds Européens. La prochaine réforme devrait donc s’attacher à mettre en œuvre les procédures de nature à garantir une juste répartition de ces fonds, et à restreindre les éventuels abus, inévitables dès lors que l’on peut parler de monopole dans l’affectation des crédits. 

4.    C’est par ailleurs en plafonnant dans la future loi les dépenses de fonctionnement des collectivités territoriales, que la réforme devrait dégager les leviers d’investissements nécessaires à la relance économique. 

Les collectivités territoriales sont en effet devenues les premiers investisseurs de France. 

Que l’on cesse donc de polémiquer sur des sujets théoriques qui jetant de la poudre aux yeux, occultent les vrais problèmes de notre société ! L’essentiel est d’optimiser les moyens existants. C’est un problème de volonté politique, de mode de gestion, qui n’a rien à voir, pour le citoyen de base, avec les débats idéologiques stériles.  

En clair, c’est à la seule classe politique réunionnaise de tracer son avenir, par la dignité, et le volontarisme.  

André THIEN AH KOON 
Maire du Tampon 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Succession de TAK : Patrice Thien Ah Koon reprend la mairie, Jacquet Hoarau la CASUD

Passé le choc et après avoir caressé l’espoir de porter l’écharpe tricolore avec glands à franges d’or, les membres de la majorité municipale sont en grande partie finalement rentrés dans le rang hier à l’issue d’une réunion. Le fils du maire reprend les rênes de la ville tandis que son fidèle bras droit la CASUD. C’est en tout cas le scénario privilégié sauf “coup de Trafalgar”.

Sylvie Gustave Dit Duflo, candidate sur la liste de Valérie Hayer : « Travailler de manière transversale pour défendre les spécificités de chaque territoire »

Sylvie Gustave Dit Duflo, vice-présidente de la région Guadeloupe et présidente du conseil d’administration de l’Office français de la biodiversité, est en visite à La Réunion en tant que candidate sur la liste « Besoin d’Europe » conduite par Valérie Hayer, dans le cadre des élections européennes. Elle nous explique les actions menées par son groupe et les enjeux pour les territoires ultramarins.

Bouteille de gaz à 15 euros : La Région va prolonger le dispositif jusqu’à la fin de l’année

Les élus de la commission permanente de la Région ont voté ce vendredi une enveloppe supplémentaire de 1,5 million d’euros afin de garantir le dispositif de plafonnement du prix la bonbonne de gaz à 15 euros jusqu’au mois prochain. Si Huguette Bello appelle les pétroliers à une participation à cet effort de solidarité, la présidente de la Région va proposer le vote d’un budget supplémentaire afin de garantir le dispositif jusqu’à fin 2024.