Revenir à la rubrique : Communiqué | Economie

Prix à la consommation : +0,6 % en octobre 2023 et +3,8 % sur un an

En octobre 2023, l’indice des prix à la consommation augmente de 0,6 % à La Réunion, après avoir diminué de 0,2 % en septembre.

Ecrit par N.P. – le vendredi 24 novembre 2023 à 10H03
Illustration de billets de banque

Le communiqué de l’Insee :

En octobre 2023, l’indice des prix à la consommation repart à la hausse (+0,6 %) à La Réunion après sa baisse du mois dernier (-0,2 %) et sa stabilité en août. Les prix des produits manufacturés, des services et de l’alimentation rebondissent. De plus, les tarifs de l’énergie continuent d’augmenter, mais moins fortement que les mois précédents. Les prix du tabac croissent également.

Les prix des produits manufacturés augmentent de 0,7 %. Après la période des soldes du mois de septembre, les prix de l’habillement et chaussures augmentent (+2,5 %), ainsi que ceux des autres produits manufacturés (+0,4 %). Les prix des produits de santé sont stables.

Les tarifs de l’énergie augmentent moins fortement que les mois précédents (+2,3 % après +4,8 % en septembre et +4,9 % en août). Cette hausse est essentiellement due à celle des tarifs des produits pétroliers (+3,6 %). En octobre, le litre de supercarburant augmente de 7 centimes et celui du gazole de 5 centimes. Grâce aux aides locales, le prix du gaz demeure stable. Le prix de l’électricité reste stable en octobre.

Les prix des services augmentent de 0,3 % en octobre alors qu’ils avaient reculé en juillet et août. Si les tarifs des services de transports poursuivent leur baisse (-1,4 %), notamment dans le secteur aérien, les prix des autres postes des services croissent. Ainsi, les prix des loyers et services rattachés augmentent (+0,5 %). Il en va de même, pour le troisième mois consécutif, pour ceux des services de santé (+0,2 %). Stables depuis mars 2023, les prix des services de communications augmentent en octobre (+0,3 %). Les tarifs des autres services croissent également (+0,6 %), alors qu’ils avaient diminué le mois précédent (-0,5 %).

Les prix de l’alimentation augmentent de 0,5 % après avoir reculé en août (-0,3 %) et septembre (-0,2 %). Cette hausse est portée par l’alimentation hors produits frais (+0,5 %). Quant aux produits frais, leurs prix se stabilisent en octobre, alors qu’ils baissaient depuis le mois de juin.

En octobre 2023, les prix du tabac augmentent de 0,2 % après une stabilité le mois précédent.

Sur un an, les prix à la consommation augmentent de 3,8 % à La Réunion, soit légèrement moins qu’en France (+4,0 %). L’écart avec le niveau national se réduit encore sensiblement (-0,2 point après -1,6 point en septembre, -2,5 points en août et -2,8 points en juillet).

Sur un an, les prix augmentent moins fortement à La Réunion qu’au niveau national pour les produits manufacturés, les services et le tabac. Ils croissent nettement plus pour l’énergie. Pour l’alimentation, la hausse des prix sur un an est d’une ampleur comparable à La Réunion et en France.

Sur un an, les prix de l’énergie augmentent de 18,4 % après +16,8 % en septembre. Comme ailleurs en France, cette accélération est due au net rebond des produits pétroliers (+12,7 % après +10,2 % en septembre). Sur un an, les tarifs de l’électricité augmentent également (+28,8 %). Au niveau national, les prix de l’énergie augmentent (+5,2 %), mais moins fortement qu’à La Réunion.

Sur un an, les prix de l’alimentation augmentent de 7,7 %, soit autant qu’au niveau national (+7,8 %). L’alimentaire pèse pour 15 % dans le budget des ménages réunionnais. Les prix des produits frais augmentent nettement plus à La Réunion (+5,0 % contre +1,1 % en France). En revanche, la hausse des prix de l’alimentaire hors produits frais est un peu moins prononcée qu’au niveau national (+7,9 % contre +9,1 %).

Sur un an, les prix des produits manufacturés augmentent de 1,8 % à La Réunion (+2,2 % au niveau national). Les produits manufacturés représentent 27 % du budget des ménages réunionnais. La hausse des prix est moins importante à La Réunion qu’au niveau national pour l’habillement et les chaussures (+0,2 % contre +1,9 %). Cette différence est moins marquée pour les autres produits manufacturés (+2,7 % à La Réunion contre +3,0 %). Les prix des produits de santé baissent tant à La Réunion qu’au niveau national (-0,5 % contre -0,9 %).

Sur un an, les prix des services augmentent de 1,5 % à La Réunion, soit nettement moins qu’au niveau national (+3,2 %). Les services pèsent pour près de la moitié de la consommation des ménages. La hausse est notamment due à celle des prix des loyers et services rattachés (+4,1 % contre +2,7 % en France). Les prix des services de transports augmentent à La Réunion (+6,4 %) comme dans l’Hexagone (+5,4 %). Les tarifs des services de communications croissent également à La Réunion (+1,2 %), alors qu’ils reculent au niveau national (-4,7 %). Les prix des services de santé baissent sur les deux territoires (-1,2 % à La Réunion contre -0,4 % en France). Les prix des autres services, qui pèsent pour moitié dans le budget en services des ménages réunionnais, augmentent moins fortement qu’au niveau national (+1,2 % contre +4,4 %).

Sur un an, les prix du tabac augmentent de 4,8 % à La Réunion (+9,9 % en France).

 

Thèmes : Consommation
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
NiKokosèk
3 mois il y a

Messieurs les journalistes, comparez le prix du café entre la Réunion et la métropole, et entre 2022 et 2023 c’est plus du 50% d’augmentation. Alors que les prix ont très peu varier en métropole.

Dans la même rubrique

Perceval Gaillard dénonce les « profits scandaleux » du secteur des carburants à La Réunion

Le député Perceval Gaillard a interpellé le ministre de l’Economie au sujet des profits des « profits scandaleux du secteur des carburants à La Réunion ». « Les grossistes pétroliers ont engrangé 28 millions d’euros de résultat net tandis que la Société Réunionnaise des Produits Pétroliers (SRPP), pour son activité de stockage, a dégagé 5,8 millions d’euros de résultat net », pointe-t-il du doigt, déplorant par ailleurs que « seules 30 stations-services sur 160 ont transmis leurs comptes ».

Olympiades culturelle en Outre-mer : Mouton noir et Sa mem’mem lauréats

Le ministère de l’Intérieur et des Outre-mer, le ministère de la Culture et le Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 ont publié les résultats de la Commission nationale qui s’est réunie le 9 janvier 2024. A La Réunion, Mouton Noir (Le Séchoir) et Sa mem’mem (Compagnie Danses en l’R) sont lauréats.