Revenir à la rubrique : Politique

Thierry Robert: « Pourquoi on ne veut pas que j’aille aux Régionales de 2015? C’est ça la véritable question »

Après avoir annoncé, hier soir sur sa page Facebook, l’invalidation de ses comptes de campagne pour les municipales de 2014 par la commission nationale, Thierry Robert, a convié la presse ce matin pour réagir. Il confirme ses propos, estimant que ce rejet a été décidé « pour une raison calculée ».  Thierry Robert pense en effet que […]

Ecrit par zinfos974 – le mercredi 03 décembre 2014 à 10H47

Après avoir annoncé, hier soir sur sa page Facebook, l’invalidation de ses comptes de campagne pour les municipales de 2014 par la commission nationale, Thierry Robert, a convié la presse ce matin pour réagir.

Il confirme ses propos, estimant que ce rejet a été décidé « pour une raison calculée ».  Thierry Robert pense en effet que cette décision arrive tard et que c’est un moyen pour que l’inéligibilité éventuellement prononcée par le tribunal administratif, « qui serait alors d’au moins un an », l’évince de la course aux Régionales…

Rappelant même que « celui qui a déposé le recours est un très proche du président de Région, employé de la Région Réunion. Trouvez l’erreur! » Jacky Codarbox, un ancien employé communal de Saint-Leu, est l’auteur du recours.

Le député-maire de Saint-Leu était le dernier à attendre la validation de la commission. Celle-ci l’accuse de propagande avec un bus utilisé en 2013. Il affirme que le bus a commencé à sillonner un an avant les Municipales puis s’est arrêté 6 mois avant le début des élections, « en toute conformité avec le code électoral« .

Thierry Robert interroge : « Pourquoi on ne veut pas que j’aille aux élections régionales de 2015? C’est ça la véritable question »

Il assure que « si j’avais fait une erreur, je me serais fait tout petit et j’aurais démissionné« . Désormais, le maire de Saint-Leu affirme être impatient d’être entendu par le tribunal administratif.

Thierry Robert a affirmé qu’il emploierait « tous les recours possibles et inimaginables pour être présent en décembre 2015 ». Et d’un ton serein: « Je serai là en décembre 2015« , lance-t-il face à la presse ce mercredi matin. Et de poursuivre: « Ceux qui ont fait péter le champagne, ils l’ont fait trop tôt« .

 

Thierry Robert:

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Aurore Bergé : “La Réunion a pris conscience de la nécessité de briser le tabou des violences intrafamiliales”

Ce mardi, la ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations, a inauguré la nouvelle maison des femmes, de la mère et de l’enfant de Saint-Paul. Ce lieu a vocation à devenir un guichet unique regroupant des professionnels de santé du CHOR et des associations de lutte contre les VIF pour aider les femmes victimes de violence à se reconstruire.

Aurore Bergé face à la réalité des violences intrafamiliales à La Réunion

La ministre de l’Egalité entre les femmes et les hommes a assisté ce mardi après-midi au Comité local d‘aide aux victimes (Clav), en présence des principaux acteurs de de la lutte contre les violences intrafamiliales (VIF). En 2023, 12 plaintes liées à ce fléau ont été enregistrées en moyenne par jour et tous les indicateurs demeurent à la hausse, malgré la « mobilisation générale » saluée par Aurore Bergé.