Revenir à la rubrique : Politique

Jean-Paul Virapoullé accusé d’agression verbale par des délégués de la CFDT-CIREST

La guerre est déclarée entre Jean-Paul Virapoullé, maire de Saint-André, et la section CFDT du personnel de la CIREST. Tout commence jeudi dernier, lorsque cette dernière prévoit d’organiser une conférence de presse portant sur les dysfonctionnements de la CIREST. La conférence de presse est annulée à la demande de Jean-Paul Virapoullé, également président de la […]

Ecrit par Gaëlle Guillou – le mercredi 12 novembre 2014 à 16H25

La guerre est déclarée entre Jean-Paul Virapoullé, maire de Saint-André, et la section CFDT du personnel de la CIREST. Tout commence jeudi dernier, lorsque cette dernière prévoit d’organiser une conférence de presse portant sur les dysfonctionnements de la CIREST. La conférence de presse est annulée à la demande de Jean-Paul Virapoullé, également président de la CIREST. « Il nous a contactés en nous proposant plutôt de le rencontrer lors d’une audience, ce que nous avons accepté », explique Mickaël Boyer et Didier Ludel, délégués syndicaux de la CFDT-CIREST.

Rendez-vous était donc pris ce matin à 8h30 à la mairie de Saint-André. « Nous avons patienté une demi-heure, poursuit Mickaël Boyer, avant d’être prévenus par sa secrétaire de cabinet qu’il aurait du retard ». Finalement, ils sont invités à se rendre au domicile de M. le Maire. « Lorsque nous sommes arrivés, M. Virapoullé est sorti de chez lui et nous a dit: ‘Mi veux pas koz ek zot, moin na rien à foutre de la CIREST. Zot lé rien ke des vauriens, des gratteurs de cul!' », témoignent-ils.

« M. Virapoullé a pété un câble, c’est une véritable vendetta anti-syndicaliste »

Il aurait ensuite menacé du doigt Mickaël Boyer en ajoutant: « Moin va occup zot dossiers, sorte devant ma kaz! » Les deux délégués syndicaux se sont immédiatement rendus à la gendarmerie de Saint-Benoît déposer une main courante contre Jean-Paul Virapoullé pour agression verbale.

Pour Alain Mani, secrétaire général de la CFDT, « M. Virapoullé a pété un câble, c’est une véritable vendetta anti-syndicaliste ». Il interpelle au passage Jean-Paul Virapoullé sur les déplacements « douteux » de la directrice de cabinet de la CIREST à la mairie de Saint-André : « Cette dame, payée par la CIREST et au service de la CIREST, aide M. Virapoullé à recevoir les contribuables à la mairie deux fois par semaine. Qu’il m’explique depuis quand c’est son rôle ! »

 

 

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Comment prévenir le risque inondation ?

Notre ville de L’Étang-Salé n’est plus ce qu’il était, il y a 20 ans en terme de constructions et d’habitations. Notre réseau d’assainissement est devenu fébrile en raison de l’augmentation des constructions dans notre ville de L’Étang-Salé.

Perceval Gaillard dénonce les « profits scandaleux » du secteur des carburants à La Réunion

Le député Perceval Gaillard a interpellé le ministre de l’Economie au sujet des profits des « profits scandaleux du secteur des carburants à La Réunion ». « Les grossistes pétroliers ont engrangé 28 millions d’euros de résultat net tandis que la Société Réunionnaise des Produits Pétroliers (SRPP), pour son activité de stockage, a dégagé 5,8 millions d’euros de résultat net », pointe-t-il du doigt, déplorant par ailleurs que « seules 30 stations-services sur 160 ont transmis leurs comptes ».