Revenir à la rubrique : Justice

1.000 euros le vrai faux permis: La fonctionnaire échappe à la prison

Une employée de la sous-préfecture de Saint-Benoît a été condamnée pour un traffic de vrais-faux permis.

Ecrit par L.G – le mercredi 18 octobre 2017 à 07H54
Josie Carron était jugée le 16 septembre dernier au tribunal correctionnel de Saint-Denis pour ces faits remontant à 2008. La fonctionnaire vendait des faux permis de conduire édités de manière officielle usant les moyens de l’administration.

La supercherie a duré quatre ans et pas moins de 89 faux permis ont ainsi été édités. La fonctionnaire facturait en moyenne 1.000 euros ce « service », organisé puisqu’elle avait même fait appel à un rabatteur rémunéré.

Les tarifs: 1.000 euros pour un permis voiture ou moto, 1.500 euros pour un permis poids-lourd et 6.000 euros pour l’ensemble des permis.

Elle a finalement été condamnée à trois ans de prison avec sursis et interdiction d’exercer une mission de service public. Josie Carron échappe donc à la peine de prison ferme qui avait été requise à son encontre par le parquet.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique