Revenir à la rubrique : Communiqué | Politique

Sainte-Marie : Richard Nirlo ne veut pas de déchets ultimes dans la commune

Le conseil municipal de Sainte-Marie a voté à l'unanimité une motion de refus de l'installation du projet du SYDNE d'un centre d'enfouissement sur Sainte-Marie. La municipalité dans un communiqué.

Ecrit par N.P. – le vendredi 08 décembre 2023 à 19H29
Source : Sainte-Marie

Communiqué de la mairie de Sainte-Marie

Le conseil municipal refuse l’installation du projet de centre d’enfouissement sur le territoire de Sainte-Marie.
Avant d’entamer ce dernier conseil municipal de l’année 2023, le maire de Sainte-Marie a donné lecture d’une motion, « relative à la création d’un centre d’enfouissement de déchets ultimes sur le territoire de la commune » évoqué par le syndicat mixte SYDNE, qui réunit la CINOR et la CIREST.
« Le conseil municipal a pris connaissance par voie de presse de l’identification du site de Beaufonds » énonce la motion. Le texte relève que « les nécessités imposées par la problématique du traitement des déchets » doivent « se conjuguer avec la préservation du patrimoine environnemental dont la commune de Sainte-Marie constitue un fleuron« . Un « équilibre difficile » dont la recherche implique une « nécessaire solidarité entre les territoires » note la motion.

« Sainte-Marie fait sa part« 

Celle-ci rappelle que « la CINOR et les communes de Sainte-Marie et de Sainte-Suzanne prennent leur juste part de cet effort« . Ainsi, Richard Nirlo propose que « le conseil municipal refuse l’installation du projet de centre d’enfouissement sur le territoire de Sainte-Marie » et appelle « à une juste répartition de l’effort entre les territoires de la CINOR et de la CIREST« . Soumise au vote, la motion a été adoptée à l’unanimité.

Source : Sainte-Marie

Source : Sainte-Marie

Thèmes : Sainte-Marie
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
16 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Marien
2 mois il y a

Très bien !
Pas de ces saloperies chez nous.
Notre maire a des couilles.

Skop
2 mois il y a

Je produis des déchets mais je veux les mettre chez mon voisin! Je crie contre l’insécurité mais je ne veux pas de prison sur mon territoire ! En politique le courage est loin ! Les Ste Suzannois ont déjà beaucoup payé avec le centre d’enfouissement. Alors une proposition : un prix de déchets mois chers pour la commune qui accueillera ce centre et une taxe plus élevée pour ceux qui n’en veulent pas !

Fred
2 mois il y a

Conseil municipal Ste Marie y fait pitié, ou sa zot y té lé quand la décide sa la semaine dernière, un article y dit bien que Ste Marie la briller par son absence.

Axel
2 mois il y a

Une bonne chose Richard ! Laisse pas Ste Marie dans les mains ban fossoyeurs !

valeo
2 mois il y a

Allez, ça se fête Richard, tchin tchin et ce n’est pas chez Afflelou.

Sainte-Marien
2 mois il y a

Bravo Monsieur le maire ! Belle prise de position !

Ste Suzanne
2 mois il y a

Maurice Gironcel n a qu a trouvé un site sur sa commune il aime les déchet lui (du vrai Bizness pour lui )
Aujourd’hui cette commune est pourri avec les odeurs rien n a plus de valeur aucune maison ou un parcelle de terre
Au lieu de faire un centre d enfouissement il a fait une montagne de déchets visible de loin
Même la rivière de ste Suzanne est impacté mais personne ne bouge et pollution avance

Dignité
2 mois il y a

La population, les maires, les associations diverses et bien d’autres regrettent la pollution de notre nature avec tous les déchets qui traînent et notamment les dépôts sauvages régulièrement dénoncés sur ce site.
Tous sont conscients qu’il faut faire quelle que chose pour remédier à cette situation qui porte atteinte à la beauté de nos paysages et aussi pour une question d’hygiène.
Et pourtant dés que l’on parle de la nécessité impérative de réaliser des équipements de traitement des déchets , pratiquement tous les maires n’en veulent pas chez eux et ce, pour des raisons purement électorales faisant fi des intérêts de notre île.
En matière de traitement des déchets ménagers seules existent les filières de traitement suivantes :
1-enfouissement des déchets qui consomme beaucoup de foncier plutôt rare dans notre île;
2- valorisation des déchets qui suppose des gestes de tri poussés au maximum que la population de l’île ne respecte pas toujours en raison d’une éducation sur le sujet aux effets limités;
3- incinération des déchets refusée par les associations écolos qui font croire aux populations locales que cette solution est dangereuse pour leur santé au motif que les incinérateurs émettent des vapeurs toxiques et cancérigènes ce qui est totalement faux.
Résultat: les déchets s’accumulent, les équipements de traitement existants sont à la peine et pourtant nous continuons tous à consommer et à produire des déchets.
Devant la frilosité des maires sur un tel sujet qui empoisonne la vie des réunionnais il faut impérativement que l’Etat se substitue à eux car ils sont incapables de prendre à bras le corps l’impérieuse nécessité de régler le problème en lâches qu’ils sont.
Ils sont bons pour réclamer plus de responsabilités à l’Etat dans le cadre d’une politique de décentralisation élargie avec ce slogan « nous sommes des élus majeurs mieux à même que le pouvoir central de gérer les réalités locales » alors qu’ils abandonnent piteusement tous dossiers polémiques préférant refiler la patate chaude à leurs voisins .

Dom
Répondre à  Dignité
2 mois il y a

Rejet de déchets toxiques par les incinérateurs, c’est VRAI, exemple en région parisienne oû les sols sont contaminés et que l’ARS à interdit la consommation des œufs de poules.

Toto
2 mois il y a

Quel courage !!! Balancer ses déchets chez les voisins …

Kristofle Danette
Répondre à  Toto
2 mois il y a

Ste Marie a Deja Donné ! Station d’épuration et j’en passe. Pendant ce temps Erika se cache …

Merlin
Répondre à  Toto
2 mois il y a

Donnez votre adresse, il viendra les mettre chez vous!!

hug
2 mois il y a

UN maire peut il s’opposer a cela

PAS SUR

Titou
2 mois il y a

Il veut bien salir (parce qu’il est comme tout le monde, hein ?), mais il ne veut pas nettoyer. Bel esprit !

polo974
2 mois il y a

Réaction n°1 : categorie foutang : il faut donc que tous les politiques de ste Marie déménagent.

Réaction n°2 : il faut donc qu’il interdise toute pruduction, stockage et utilisation de de produits générant des déchets ultimes sur la commune (là, du coup, ce sont tous les habitants de la commune qui doivent déménager).

rue la ravine
2 mois il y a

Bravo Richard , Sainte Marie nest pas une poubelle ouverte , après le fiasco du grand Prado (mensonge et construction gros doigts) .Tes anciens doivent être fiers de toi.Continue à montrer se que tu vaux.

Dans la même rubrique

Triathlon : Première édition du TRIRUN MAN

La première édition du TRIRUN MAN – Edition Half Réunion Island se tiendra le 29 juin 2024, marquant une aventure sportive inoubliable organisée par Irunman Reunion, Bheecycles Réunion et le Club de Triathlon de Bras-Panon.

NRL : Audrey Bélim salue la prise en compte de l’inflation par l’AFIT France

Interrogé par Audrey Bélim, Franck Leroy, nouveau président de l’Agence de Financement des Infrastructures de Transport (AFIT France),a assuré à la sénatrice que l’organisme prendrait en compte l’inflation dans son soutien financier au projet, jusqu’en 2028. « C’est un point fondamental qui n’était pas acquis », rappelle la parlementaire.

Fermeture pour travaux du sentier La Brèche – Roche Plate la journée de lundi

Suite aux travaux et/ou évaluations d’état de certains sentiers de randonnée pédestre situés sur le domaine forestier géré par l’ONF La Réunion, certains sentiers peuvent être rouverts, notamment le sentier de Bras de Pontho (sentier Dassy) ainsi que le sentier Mollaret.

A noter, des travaux sont programmés sur le sentier La Brèche – Roche Plate le 4 mars. Ce sentier essentiel aux habitants (actuellement unique connexion entre Mafate Sud et Mafate Nord) a été rouvert mais de brefs travaux (impossibles à réaliser avant cette date) permettront de conserver un sentier sécurisé. Ce sentier sera donc fermé pour la journée du lundi 4 mars 2024 uniquement, prévient l’ONF.