Revenir à la rubrique : Société

Saint-Louis : “Il faut tirer des leçons de ces épisodes de fortes pluies”

Deux morts, des radiers submergés, des routes impraticables, des écoles fermées... La ville de Saint-Louis paie un lourd tribut suite aux épisodes successifs de fortes pluies. Un premier bilan est en cours de réalisation, mais pour la maire Juliana M'Doihoma, il faut aussi “parvenir à se projeter”.

Ecrit par P.B. – le mercredi 31 janvier 2024 à 18H16
Photos FB Juliana M'Doihoma

Les recherches ont repris ce mercredi matin et son corps a finalement été retrouvé. Hier, un homme a été emporté par les flots alors qu’il tentait de traverser le radier des trois ravines. Il s’agit du deuxième drame à Saint-Louis en quelques jours après la découverte du corps sans vie du jeune médecin remplaçant dans la ravine Casimir. “Dès lors qu’il y a des intempéries, il ne faut pas prendre de risques, ne pas se mettre en danger et ne pas traverser de radiers, que ce soit en voiture, à pied ou en deux-roues”, martèle la maire de Saint-Louis, Juliana M’Doihoma, qui avec ses services accompagne “humainement” la famille du piéton emporté hier.

Sur le plan matériel, les infrastructures ont subi d’importants dégâts. Un premier chiffre (datant de lundi) de trois millions d’euros de travaux a déjà été estimé par la ville, valant uniquement pour le bâti scolaire. “Il y a énormément d’axes routiers qui ont souffert “, indique l’édile. Le chiffrage est en cours et se fait en lien avec les autres collectivités.

La mairie vient également en soutien des familles qui se trouvent dans des situations difficiles, souligne Juliana M’Doihoma. “Inondations, coulées de boue, glissements de terrain… il faut prioriser les interventions avec l’aide du service technique du CCAS”.

« Le changement climatique est devenu une réalité »

Ce mardi, les cours d’eau dans le sud ont rapidement gonflé sur des sols déjà saturés par les épisodes successifs de fortes pluies. “Le changement climatique est devenu une réalité. On l’a vu avec la chaleur et désormais la pluie. Cela nécessite que l’on s’adapte et que l’on fasse de la vie humaine une priorité. Il y a un volet stratégique. Il faut tirer les leçons de ces épisodes de fortes pluies et se projeter différemment dans les mois et les années à venir”. Si les travaux de franchissement des Trois ravines devraient commencer cette année, des radiers qui n’ont pas coulé depuis une cinquantaine d’années ont été submergés, pointe Juliana M’Doihoma.

À Saint-Louis, selon la maire, il s’agit “en plus de rattraper tout le retard pris dans l’aménagement du territoire. Ce n’est pas politique mais factuel”, précise-t-elle. La gestion des eaux pluviales est aussi un dossier sur lequel les élus doivent se pencher. “Nous sommes en pleine révision de de PLU, ça tombe bien. Nous devrons inclure certaines mesures”, prévient la première magistrate de la ville.

 

 

Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
21 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Choupette
1 mois il y a

OK. Il y a des buses. Apparemment, ce n’est pas suffisant.
Alors, il en faudrait des plus petites justes en-dessous de la chaussée.
2 précautions valent mieux qu’une … .

polo974
Répondre à  Choupette
1 mois il y a

À propos des buses, j’ai cru un instant que tu parlais de ceux qui se sont engagés sur les radiers et en ont hélas payé le prix fort.

Justedubonsens
Répondre à  polo974
28 jours il y a

Pas très sympathique cette remarque mais c’est vrai que c’est du polo tout craché

Pascale
Répondre à  Justedubonsens
28 jours il y a

Oui lui qui n’insulte pas qui ne fait pas d’affirmations ni d’attaques perso… un saint… une vraie perle rare ce polo974, un exemple à suivre! 🙂

Maroco
1 mois il y a

Le changement climatique a bon dos, aucune bonne décision depuis des dizaines d’années je dirais plutôt.

Pont ar veuzen
Répondre à  Maroco
1 mois il y a

Mais clairement y en a marre d entendre c est de la faute du réchauffement climatique matin midi et soir , les aménagements des radiers et le manque de nettoyage des ravines et d elagage y sont certainement pour beaucoup

hug
1 mois il y a

il ne faut pas réagir et faire semblant de prendre des décisions , il en est de meme pour toutes ces conduites d’eau aux fuites tres importantes et pourtant rien n’est fait.

Yableso
1 mois il y a

Une commune qui mes toutes ses finances dans l’action sociale ne peut pas faire des travaux !

Payet
1 mois il y a

Je crois que dans ce cas il ne faut pas s’en prendre aux élus etc, faut prendre le cas des maisons bien construite etc et pourtant la mienne a ete faite par des pro et j ai eu des petites fuites par ci par la, malheureusement on ne peut pas demander des comptes à dame nature, c’est dure parfois mais c’est ainsi

Gendarme974
1 mois il y a

Demain l’école ferme ou pas

rivierois
1 mois il y a

2018 c’est pas loin pourtant deux fois la refé le pont

Gasparin
1 mois il y a

D’abord avoir de vrais élus et pas des mannequins. Message à Mme le maire : gouverner c’est prévoir, pas se faire voir sur sa page Facebook. Il fallait élaguer, nettoyer les fossés, entretenir le réseau routier et les écoles ainsi qu’endiguer les radiers en amont de la saison cyclonique, pas pendant ! Investir dans la ville ce n’est pas des concerts tous les week ends pour les familles de militants.

un dégouté
Répondre à  Gasparin
1 mois il y a

YES, enfin quelqu’un qui partage mon point de vue.
Cette bouffonne ne sait faire que du bling bling sur Facebook 🥴 mais en attendant, la population souffre (je ne parle pas de ces trous du C… de militants qui disent « Amène » à tout.
Il faut qu’elle se mette Réellement au boulot !!!!

Ouais...
1 mois il y a

Les gens ont oublié que les radiers sont dangereux, que les conditions cyclonique sont dangereuse, une voisine était en train de râler car chez elle pas de verdure et pourtant elle doit ramasser les feuilles venant de chez les autres, après le passage du cyclone … J ai tenté de lui de lui dire que par fort temps, les objets volant n avaient pas de propriétaire,qu a une certaine force du vent, même les toitures n étaient plus garantie…

S'en âme libre
1 mois il y a

Au lieu faire des ponts dans la ravine faite un ponts en hauteur ya rien plus logique, c’est gagnant dans tout les les sens surtout en temps pluie les gens pourront circuler tranquillement, serte il y auras certain ou il pourras pas faire parapore que le chemin et trop petit mbn c’est déjà sa

Bernard
28 jours il y a

Au lieu de bricoler des réparations d’ouvrages mal conçus et sous dimensionnés et de radiers démolis à chaque forte précipitation , zot na ka construir des ponts en bonne et due forme !
Ah ça « coûte un fric fou » ?
Zot na ka demandé Macron prend su son budgé la guerre (413 milliards d’euros qui ne nous servent à rien !)

Hein ?
28 jours il y a

3 ans de mandats et toujours à regarder derrière !
On a bien compris que les problèmes ne datent pas d’hier. L’edile le rappel à chaque occasion mais il serait tant de bosser un peu maintenant ça fait quand même 3 ans que cette équipe est en place et ne sait toujours pas gérer les saisons cycloniques. Il y a quand même un minimum à faire pour prévenir question nettoyage des caniveaux des ravines elegages des arbres réfection des axes routiers. Si c’est pour réparer une route et l’inaugurer tout les 100m à grand renfort de com on s’en sortira pas.

Joe Riz de veau
28 jours il y a

Le souci ne vient pas que de nos élus, la preuve certains sorte en période, rouge, traversent les radiers, la déjà il y a problème. Puis l’entretien des jardins privés, avec cocotiers et tous ce qui devraient être élagués.Nos élus sont pas mal non plus sur le fait que la prévention, n’est pas synonyme d’anticipation.Sur étang salé les bains, camion de vidange qui a aspiré l’eau et tout reversé dans le lagon,.J’ai téléphoné à la mairie qui trouve cela normal, puis l’ars qui ne trouve pas cela normal, donc mail faitafin de faire un signalement et un contrôle, après le suivi je me questionne.Aucun affichage n’était indiqué au bassin pirogue, la mairie allait envoyer quelqu’un pour une signalétique.Même si cela était exceptionnel, en espérant que l’exception ne va devenir une normalité, aucune anticipation même si nous pouvons constater une hausse de la chaleur des océans depuis quelques année.Sinon déchèterie, mélange bois et plastique pour l’enfouissage,, une des raisons pas assez de structures.Incinérateur afin de récupérer les gaz et déchets pour en faire de l’énergie, aucun élus intéressés.

Dernière modification le 28 jours il y a par Joe Riz de veau
Retour Navrant
Répondre à  Joe Riz de veau
28 jours il y a

Une suite, l’équipe de l’environnement de l’ARS est passée hier matin et leur à signalé. L’après midi il continuait à faire la même chose, gros foutage de gueule de certain, merci la mairie.

Joe Riz de veau
Répondre à  Retour Navrant
28 jours il y a

Merci démonstration de nos politiques, aucune anticipation et prévention, je repousse le problème.
Ou plutôt c’est pas mon problème, en espérant que la mairie va se retrouver à s’expliquer.

Plop
28 jours il y a

Nous vivons sur une île tropicale et montagneuse.
Tropiques = évènements climatiques dangereux.

1- faut apprendre à vivre avec
2- on ne peut pas construire partout

Or la pression immobilière est telle que j’ai comme l’impression qu’on construit à des endroits où c’est vraiment limite.
N’oublions pas les catastrophes dans le sud de la France à cause de l’excès de bétonnage.
Je le crains vraiment pour la Réunion …

Dans la même rubrique

Un quart des élèves réunionnais de 6e sont en surcharge pondérale

À l’occasion de la Journée mondiale de l’obésité le 4 mars prochain, L’ARS et l’académie de La Réunion ont mené une étude conjointe sur la corpulence des enfants en classe de 6ᵉ. Sur 1.700 élèves, presque un quart d’entre eux sont déjà concernés par le surpoids.

Météo de l’électricité : Passage au niveau rouge

La météo de l’électricité est actuellement en rouge, ce qui signifie que le réseau électrique est très contraint avec un risque de coupures préventives tournantes pour maintenir l’équilibre. EDF fait le point.