Revenir à la rubrique : Faits divers

Prison ferme pour deux employés municipaux en possession de 17 kilos de zamal

Deux individus de 46 et 38 ans comparaissaient ce vendredi devant le tribunal judiciaire pour des faits de détention de stupéfiants. Les militaires de la gendarmerie de Sainte-Marie les ont interpellés en flagrant délit suite à une dénonciation.

Ecrit par Régis Labrousse – le lundi 27 novembre 2023 à 10H46

Quelle ne fut pas la surprise de Jean M. et de Hugues S., lorsqu’ils ont vu débarquer les gendarmes le 18 novembre dernier. Les deux se connaissent bien et sont amis, et de ce fait, se font confiance. C’est à ce titre que Hugues S. demande à son dalon de lui garder quatre sacs de sport, car il est au travail et ne peut pas les emmener chez lui. Il accepte sans discuter. Lorsque que le dalon arrive avec les sacs dans le coffre de sa voiture, une voisine se délecte du spectacle offert par les deux hommes. Elle observe des branches de zamal qui débordent de partout. Sans réfléchir, elle contacte la gendarmerie de Sainte-Marie qui débarque dans la foulée. Les forces de l’ordre interpellent les deux dalons au domicile de Jean M. en possession de presque 17 kilos de zamal, 300 grammes de poudre blanche non identifiée et trois flacons de liquide qui proviennent de Chine.

Les deux hommes sont placés en garde à vue où ils reconnaissent les faits de détention et de transport. En parallèle, les perquisitions menées par les militaires ont porté leurs fruits puisque 26 pieds de zamal sont trouvés chez Hugues S., 25 chez sa mère et 8 chez Jean M., qui pour sa part est un consommateur. 

Jugés ce vendredi dans le cadre de la comparution immédiate, les prévenus apportent des explications, laissant le tribunal perplexe. Hugues S. a accepté de garder les sacs pour un ami mauricien et, alors qu’il était au travail, les a déposés chez son ami Jean M. qui a accepté de les garder. « On n’a pas trafiqué, on a juste gardé les sacs« , expliquent les prévenus tous deux employés à la mairie de Sainte-Marie. La marchandise représente une valeur de revente de 116.500 euros, calculée sur la base de 8 euros le gramme. 

Le parquet ne croit absolument pas à cette histoire de service rendu, en attestent les réquisitions : « Nous ne sommes pas dans un service rendu. Il y a une complicité et une co-action. Ils participent en étant des maillons d’un trafic de stupéfiants« . Le parquet requiert une peine de 1 an de prison dont 6 mois de sursis probatoire assortis d’un maintien en détention. Les défenses s’accordent sur un point : « On n’a rien pu démontrer à cause du choix de la comparution immédiate. Ils ont voulu rendre service, il n’y a pas d’autres explications« , plaident les robes noires qui obtiennent, au final, 1 an de prison ferme aménagé pour leurs deux clients. 

Thèmes : Faits-divers | Zamal
S’abonner
Notification pour
25 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Royal Bourbon
2 mois il y a

J’espère que Mme MIRANVILLE prendra des mesures de licenciement contre ces employés de la municipalité et… trafiquants de drogue.

L’image de la municipalité n’a pas à être ternie par ce genre de délit !

ANONYME974
Répondre à  Royal Bourbon
2 mois il y a

Ca se passe à Sainte-Marie et non à la Possession

Lui
Répondre à  Royal Bourbon
2 mois il y a

Dit plutôt par ces révélations au grand public !!…

La ripoublique en elle même i trafic, trafic de cocaïne a la justice, pédophilie au travail, assassins et satanistes partout dans cette administration !!

Alors pour le peu de zamal mi pense que i égratigne même pas zot ongles !!

La on joue dans la corruption en bande organisée !!

Lui
2 mois il y a

C’est bande humains comme tout le monde !!

L’exemple Vien d’en haut !!

Les dealers tout sa i essai racle les miettes !!

Quand ou entend i détourne par centaines de millions,et a ou ici ou n’a même point 1500 par mois !!sa donne un air de…

Lui
2 mois il y a

Zinfo ou sa ou recrute out bande pseudos journalistes ??!!

Dans bord de mer??
Dans Leclerc ??

Tes mulot n’ont pas de talent !!
Bana i sa pas sur terrain !!

Bana la point de réseau d’informateurs !!

C’est pas journée sa, zot plagié ailleurs en changeant quelques paragraphes par si et la!!

En plus d’être a la solde des collectivités,ou fait de la merde !!

Povlacommune
2 mois il y a

Et c’est quoi les 300gr de poudre blanche, ils ne prennent rien pour ça ?
Enfin, ça fait quand même penser à de la coke la poudre blanche…
Peut être qu’avoir du zamal est plus grave que de vendre de la mrd à des jeunes…

Grangaga
Répondre à  Povlacommune
2 mois il y a

« Di Tonton, pour’kwa tu touss’ « ….
Sa dé sik’ sa té, in vyié sassé té ki trènn dann’ l’ansyin l’izinn’ La Marr’…

Serviteur
2 mois il y a

Toujours rendre service à son prochain ! Lol

666
2 mois il y a

Si j’ai un petit conseil à donner à la voisine délatrice, je lui conseille de déménager rapidement…

Freedom Fighter
Répondre à  666
2 mois il y a

Selon les dires de gendarmes, à la Réunion plus de 70% des affaires viennent de la délation…

Lui
2 mois il y a

N’a de moune i ose dire a la face de tout les français dans média que les difficile de vivre avec 5600€ par mois !!

Peuple de mains d’oeuvres ouvre ton zyeux !!

Tutus
2 mois il y a

Bien jouer la voisine j’espère que tora 1 gro cado pour ta dénonciation

Black 974
Répondre à  Tutus
2 mois il y a

Arrête dire des conneries !! Ces gas sont en train de tué nos enfants avec leurs merde… Des mères et père de famille sont prêts à donner leur Q pour se procurer ces merdes. On devrait enfermer ces types et donner leurs travail à des personnes qui sont dans les besoins…

HULK
2 mois il y a

Finalement ils s’en sortent plutôt bien. Ils vont pouvoir recommencer. Mais avant,il faut liquider la voisine. Lol.

Frigidaire
2 mois il y a

Et oui à force d’être anti-Miranville on ne lit même plus l’article qui concerne la Mairie de Sainte6marie et donc les nervis des Lagourgue

TAUPE
2 mois il y a

belle image madame la maire tous des corrompus……………..

payet
2 mois il y a

legalisation,arretez de déconner la polution les vols les agressions les incivilitées c est bien pire!

eric
2 mois il y a

ill ne fallait pas les arreter mais effectuer une surveillance et trouver les destinataiires.

Effectivement la Mairie doit prendre une position exemplaire a l’encontre de ces monsieurs:::

Waly jean Claude
2 mois il y a

Ok . Ils avaient du mal ils ont une peine de 1ans de prison. La bonne question c’est la suivante : combien ecopera le sénateur qui avait de l’ecstazy et du  » shit » » et qui par dessus le marché à drogué une député avant de tenter de la violer . Est ce que zinfo 974 sera contacté pour publier sa peine mais surtout est ce qu’il y aura un procès . Le trafic de drogue au sein du sénat est ce qu’il est le seul sénateur drogué est ce qu’il balancerai ses «  » potes » » . Bien malin qui pourra nous le raconter sur zinfo 974

Grangaga
Répondre à  Waly jean Claude
2 mois il y a

 » Èrr’ kokaïnn’ « , bann’ na la touff’ lo …mimitt’ vivan…
L’assoss’ bann’ z’animo là, la pa bouz’ ènn’ ti dwa….

Baba
2 mois il y a

Pour m’en sortir même si je travaille dur, j’aurais fait la même chose

lolo
2 mois il y a

ils ont ni tué personne ni volé personne
les maloki ont vraiment de beaux jours devant eux à La Réunion
rien à faire d’autre de sa vie la voisine ????

Par contre les millions détournés et la drogue dure
ca c’est grave

Chris
2 mois il y a

Et l’ami mauricien n’a pas de nom ?
Bien fait. 2 trafiquants en moins.

Moralité
2 mois il y a

Se méfier des voisins ! On devine dans quel camp ils auraient été en 1940 !

Waly jean Claude
1 mois il y a

Prison ferme pour 2 planteurs de ZAMAL, OK ! Pas de de soucis !!!! Oh mais il serait curieux de savoir combien prendra le sénateur détenteur d’ECSTAZIE ET aussi de proposer des boissons frelatée à certaines DEPITÉES dans le but de commettre un ou plusieurs VIOLS . La France macronite marche vraiment sur la tête. Circulez il n’y a rien à voir . Pour bien vivre en France aujourd’hui il faut être atteinte de la maladie de la MACRONITE AIGUE ou encore LÉCHEUR de LUC ( Luc est à lire en verland pour bien saisir le Sens)

Dans la même rubrique

William porté disparu depuis le 25 novembre

William Mardémoutou a été vu pour la dernière fois le 25 novembre dernier à Saint-Benoît. Il est âgé de 45 ans, il mesure entre 1,70 et 1,75m, il est de type Indopakistanais, de corpulence normale et a les cheveux courts, noirs et épais. Si vous disposez d’informations, appelez la gendarmerie de Saint-Benoît au 0262 50 33 82 ou en dehors des heures ouvrables, composez le 17.

Trafic de cocaïne Dubaï-Réunion et blanchiment : La tête de réseau présumée et sa compagne influenceuse confrontés

Il y a un an, Karim B., soupçonné d’être à la tête d’un réseau de trafic de cocaïne et de blanchiment d’argent en lien avec ce trafic, était placé en détention provisoire. Sa compagne, influenceuse et chroniqueuse TV, était également inquiétée, soupçonnée d’avoir été complice en tant que prête-nom d’une société d’import-export de véhicule qui aurait permis d’écouler une partie des sommes provenant du trafic. Tous deux vont se retrouver ce mardi après-midi dans le cabinet du juge d’instruction qui devrait confronter leurs déclarations.

Saint-Joseph : À 71 ans, elle va en prison pour violences conjugales

Une Saint-Joséphoise était jugée hier par le tribunal de Saint-Pierre pour des violences sur son conjoint en récidive. La septuagénaire souffre de problèmes psychiatriques qui lui causent une jalousie obsessionnelle avec une dangerosité avérée. Elle a été condamnée à sept mois de prison ferme.

Le Tampon : Elle le quitte, donc il tue ses poules

Un Tamponnais va passer 11 mois derrière les barreaux pour avoir commis en récidive des violences conjugales. Après avoir craché sur son ex qui tenait leur bébé dans les bras, il est allé tuer ses poules, car il affirme ne pas avoir eu d’autres solutions.

St-Louis : Une gentille voisine jugée pour abus de faiblesse

Entre avril 2017 et septembre 2019, Marie-Fabienne R. est soupçonnée d’avoir abusé de la vulnérabilité d’un homme handicapé dont elle s’occupait. Ce dernier souffre d’un handicap visuel et a rencontré la prévenue, jugée ce jeudi devant la cour d’appel, par l’intermédiaire de voisins.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial