Revenir à la rubrique : Communiqué | Politique

Matériaux de construction : Stéphane Bijoux dénonce « l’imposture de l’extrême droite »

Dans un communiqué, le député européen Stéphane Bijoux salue la décision du Parlement à Strasbourg d'autoriser le commerce de produit de construction sans marquage "CE" pour l'Outremer.

Ecrit par N.P – le vendredi 12 avril 2024 à 09H57
Stéphane Bijoux

Le communiqué :

Le Parlement européen vient de réviser à une très large majorité (505 pour, 40 contre et 78 abstentions) le Règlement européen sur les produits de construction. Grâce à cette nouvelle législation, les produits de construction mis sur le marché dans les Régions Ultrapériphériques auront la possibilité d’être exemptés des exigences du marquage européen « CE ».

Le Député réunionnais Stéphane BIJOUX souligne que cette adaptation concrétise une mesure annoncée par le Gouvernement dans sa feuille de route du Comité interministériel pour les Outre-mer (CIOM) en juillet 2023 : « Sous l’impulsion du Gouvernement et avec notre mobilisation au sein des Institutions Européennes, c’est un nouvel engagement qui est tenu pour les Outre-mer, en cohérence avec le cap tracé par le Président Emmanuel MACRON pour le développement de nos territoires. Cette démarche a été fortement soutenue par Marie GUEVENOUX dès sa prise de fonction au Ministère des Outre-mer. »

Selon le Député ultramarin, cette adaptation de la législation marque aussi une nouvelle victoire du « Réflexe Outre-mer » qu’il défend au Parlement européen depuis 2019 pour une meilleure prise en compte des réalités locales et pour la valorisation des atouts ultramarins. Stéphane BIJOUX pointe l’abstention des Députés du Rassemblement national lors du vote final en session plénière : « L’adaptation des normes européennes aux réalités locales est une demande forte du monde économique et en particulier du secteur de la construction qui est confronté à la hausse des prix du fret et des matériaux. Ce vote démontre une nouvelle fois l’imposture et le mépris de l’extrême droite pour nos territoires ultramarins. »

Stéphane BIJOUX le redit : « Nous avons besoin d’Europe. Une Europe qui prend en compte nos réalités locales et qui confirme son rôle de partenaire indispensable du développement économique et de l’insertion régionale à La Réunion et dans tous les Outre-mer que je défends au Parlement européen ».

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique