Revenir à la rubrique : Faits divers

Saint-Pierre : Il perd 20 euros et menace de mort sa copine avec une hachette

Un homme de 25 ans a été jugé en comparution immédiate par le tribunal de Saint-Pierre pour des violences sur sa conjointe. Après avoir perdu 20 euros, il l'a accusée de lui avoir volé l'argent avant de la frapper et de la menacer avec une arme. Il a été condamné à 24 mois de prison, dont 14 mois avec sursis.

Ecrit par G.D. – le dimanche 19 mai 2024 à 16H27

Si durant un an, Julie* n’avait pas écouté sa famille concernant sa relation avec Alexandre et l’emprise qu’il a sur elle, l’épisode de violences de vendredi aura levé le dernier voile de ses illusions. Alors que le couple se trouve chez la cousine d’Alexandre, ce dernier demande 20 euros à son oncle. Il met le billet dans la voiture de Julie.

Un peu plus tard, Julie a besoin de son chargeur de téléphone qui est dans la voiture et va le chercher. Lorsque Alexandre va ensuite dans la voiture, il ne retrouve plus le billet et accuse Julie de lui avoir volé. Il va alors la saisir par la mâchoire, lui faire une balayette avant de se munir d’un hachoir et de menacer de détruire sa voiture. Il force ensuite la jeune femme à rentrer dans la voiture et la menace avec le hachoir au niveau du visage. Les témoins vont appeler les gendarmes qui vont l’interpeller.

L’enquête et les différents témoignages vont révéler le calvaire que fait vivre Alexandre à sa copine depuis un an. Sans emploi, il vit intégralement sur les revenus de Julie. Il a dégradé sa voiture et se sert de sa carte bleue, sans compter qu’il a accès à tous ses réseaux sociaux. La pauvre femme se retrouve avec 6000 euros de dettes. Une situation qui rend d’autant plus inacceptable ce déchaînement de violences pour 20 euros qu’il a lui-même perdus.

Enfin, Alexandre était également jugé pour des faits de violences sur une ex-conjointe en 2022. Il ne s’est pas présenté à sa convocation judiciaire. Néanmoins, si son casier judiciaire est bien chargé avec 13 condamnations, dont 10 en tant que mineur, elles concernent surtout des faits de vol.

« À chaque fois, il reconnaît en minimisant, ou quand on lui met les déclarations des témoins sous les yeux. Il reconnaît, mais ça s’arrête là en termes de remise en question », argue la procureure qui requiert une peine de 30 mois de prison, dont 12 avec sursis.

« Les faits sont détestables, son attitude un peu rustre a desservi sa cause, mais il ne faut pas tomber dans l’exagération sur la peine. Son parcours de mineur ne doit pas le poursuivre. Il est invivable, insupportable, mais à part en mai, il n’y a pas eu d’autres faits de violences », souligne de son côté Me Frédéric Hoarau.

Il est finalement condamné à une peine de 24 mois de prison, dont 14 avec un sursis probatoire de deux ans. Il a interdiction de paraître au domicile et sur le lieu de travail de la victime et doit suivre des soins pour gérer sa violence.

*Prénom d’emprunt

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
24 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le jeune chauffard ayant foncé sur des policiers interdit de séjour pendant cinq ans

Amir F., 28 ans, a comparu devant le tribunal correctionnel ce vendredi pour avoir volontairement foncé sur des policiers à Saint-Denis, sous l’emprise de l’alcool. Lors de l’audience, il a exprimé des excuses et affirmé ne pas se souvenir des événements. Le tribunal a prononcé une peine de trois ans de prison dont un avec sursis probatoire, une incarcération immédiate ainsi qu’une interdiction de séjour de cinq ans.

Korbey d’or : K.O debout pour Sergio Toinette condamné 4 ans de prison avec mandat de dépôt

Le 12 avril dernier, l’ancien dirigeant de Korbey d’Or était jugé pour abus de biens sociaux, corruption et blanchiment. Six de ses proches étaient également poursuivis dans cette affaire d’infractions économiques et financières dont le montant des détournements et des tours de passe-passe entre la société de services à la personne et ses satellites fait tourner la tête. Petit exemple d’un florilège, les 457.000 euros d’espèces qui se sont volatilisées pour se retrouver sur le compte des dirigeants via une porteuse d’enveloppes. Ce vendredi, le tribunal correctionnel a condamné Sergio Toinette à 4 ans de prison avec mandat de dépôt.