Revenir à la rubrique : Société

Marche des visibilités : 2.500 manifestants selon les organisateurs

La lutte contre la haine transphobe et la solidarité pour toute les personnes LGBTQIA+ ont animé les participants à la 4è Marche des visibilités, ce dimanche 19 mai à Saint-Denis, qui ont aussi manifesté leur soutien aux Palestiniens et aux Kanak.

Ecrit par T.L. – le dimanche 19 mai 2024 à 17H13
Photo : Pierre Marchal / @anakaopress

« Soubat pou ban kwir ! », scandent les manifestants en reprenant le slogan en créole inscrit sur une large banderole. Si les sourires et les tenues extravagantes étaient de mise ce dimanche pour la 4è édition de la Marche des visibilités, les revendications politiques n’étaient pas absentes pour autant. Les soutiens à la Palestine ou au peuple kanaky étaient nombreux dans les rangs des manifestants, au nombre de 2.500 selon les organisateurs.

La sénatrice Évelyne Corbière ou la maire de Saint-Denis Ericka Bareigts ont pris part au joyeux cortège, qui a rejoint l’ancien jardin Mahé de Labourdonnais, récemment destitué de son socle, après un départ vers 14h20 du jardin de l’État. Pour l’occasion, le préfet Jérôme Filippini avait fait pavoiser la préfecture et les administrations de drapeaux aux couleurs arc-en-ciel des militants LGBTQIA+.

Un centre LGBT en projet dans le sud

Alors que le centre de ressources LGBT de Saint-Denis, qui avait été incendié, doit rouvrir prochainement, la sous-préfète en charge de la cohésion sociale Christine Torres a indiqué que l’État soutiendrait financièrement un projet de centre LGBT dans le sud de l’île.

En attendant, il faudra sans doute encore « Marcher pour montrer l’évidence, pour montrer nos différences » l’année prochaine, a prévenu Ericka Bareigts, qui se positionne déjà pour accueillir la manifestation. Cette année, la Marche des visibilités n’a pas donné lieu à une manifestation sœur à Saint-Pierre et beaucoup l’ont regretté. « La lutte ne doit pas s’arrêter à Saint-Denis, elle doit se dérouler dans toute l’île », a prévenu un militant LGBT interrogé dans le cortège.

Photos : Pierre Marchal / @anakaopress

Thèmes : LGBTQIA+
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
31 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Un mauvais sort s’acharne contre le JIR

A croire que quelqu’un a jeté un sort sur le JIR. Alors que ça fait une semaine que le journal du Chaudron n’est plus imprimé et n’est accessible qu’en version numérique, on pensait le conflit résolu après l’accord des deux parties pour la signature d’un protocole. Le journal aurait donc dû être imprimé hier soir et mis en distribution ce matin. C’était compter sans un dernier problème de dernière minute qui renvoie la sortie du journal en version « papier » au début de semaine prochaine.

27 nouveaux cas de choléra en une semaine à Mayotte, 142 morts aux Comores

Selon le dernier bulletin de Santé Publique France, le nombre total de cas de choléra recensés à Mayotte s’élève désormais à 193, avec l’apparition d’un nouveau foyer à Doujani comprenant 12 personnes malades. La situation s’avère encore plus dramatique sur l’archipel voisin des Comores où les autorités font état d’un bilan de 142 morts.