Revenir à la rubrique : Politique

Jean-Claude Fruteau est décédé : Les moments phares de sa carrière

L'ancien maire de Saint-Benoît et député de La Réunion n'est plus. Jean-Claude Fruteau a été une grande figure de la Gauche à La Réunion, retour sur les moments les plus importants de sa carrière politique.

Ecrit par Zinfos974 – le jeudi 28 avril 2022 à 12H39

Jean-Claude Fruteau était une figure éminente du paysage politique à La Réunion. Il a occupé des mandats entre 1983 et 2020. Il s’était alors retiré de la scène politique suite à la dégradation de son état de santé. Retour sur une carrière politique riche.

L’homme politique est décédé ce mercredi 28 avril à l’âge de 74 ans, quelques jours après son hospitalisation. La classe politique lui rend hommage.

22 ans à la tête de Saint-Benoît

Jean-Claude Fruteau a été un maire emblématique de la ville de l’Est de La Réunion. Il a notamment remporté 3 fois d’affilée le suffrage universel avant de démissionner après 16 ans au pouvoir. Il a retenté l’aventure en 2008, mais a été poussé jusqu’au second tour pour la première fois sur ce scrutin avant de finalement s’imposer. 

L’homme politique s’est retiré de la vie politique au terme de ce quatrième mandat à la mairie de Saint-Benoît.

Présent dans les grandes collectivités

Comme toutes les figures emblématiques de la vie politique à La Réunion, Jean-Claude Fruteau s’est engagé au-delà de sa propre commune et au service de toute La Réunion.

Il a notamment été vice-président du conseil général de 1994 à 1998. Il a été membre de la collectivité de 1982 à 2000 et de 2002 à 2008.

Il a aussi été élu au Conseil général, de 1983 à 1988.

Défendre La Réunion sur le plan national

Jean-Claude Fruteau a aussi été député de La Réunion. Il s’est installé à l’Assemblée nationale pour une dizaine d’années. Il a travaillé sur plusieurs dossiers notamment le Développement économique des Outre-Mer, les projets de loi des finances, la transformation écologique, la lutte contre l’habitat indigne en Outre-Mer.

Il a signé 29 propositions de loi, notamment pour obtenir une commission d’enquête sur l’incendie du Maïdo, sur la lutte contre les abus en matière de frais bancaires, sur la réforme de l’allocation solidarité pour les personnes âgées en Outre-Mer ou encore le mariage pour tous, entre autres.

Représenter les intérêts de La Réunion au niveau international

Jean-Claude Fruteau a aussi été député européen. Il a notamment été vice-président de la Commission de l’agriculture et du développement rural du Parlement européen. 

L’homme politique originaire de Saint-Benoît avait notamment beaucoup travaillé sur le dossier de la canne à sucre avec une attention portée sur les régimes de soutien en faveur des agriculteurs.

Porter les valeurs du socialisme

Jean-Claude Fruteau a été un représentant fondateur du PS à La Réunion. Il a notamment été le tout premier secrétaire fédéral local du parti, de 1981 à 2000. L’ancien maire de Saint-Benoît avait à l’époque affiché son soutien fort à François Mitterrand.

L’homme politique a aussi prêté main forte à François Hollande pour sa campagne électorale à La Réunion. Il avait été pressenti pour entrer dans le gouvernement mais a préféré se concentrer sur les problématiques locales.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Emmanuelle Wargon : “La Réunion peut progresser sur le photovoltaïque”

Pour son troisième jour de visite, Emmanuelle Wargon, la présidente de la commission de régulation de l’énergie, s’est rendue dans la nouvelle centrale photovoltaïque de la rivière des Galets au Port. L’ancienne secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire du gouvernement d’Edouard Philippe a salué les progrès de l’île pour la transition énergétique.

Saint-Leu : Le projet de la Maison de la mer révisé

Alors que les ouvriers semblent avoir déserté le chantier sur le front de mer de Saint-Leu, les opposants à la Maison de la mer affirment qu’un projet plus petit serait à l’étude par le Territoire de l’Ouest (TO). L’intercommunalité explique avoir révisé son projet pour un « développement harmonieux et apaisé » et qu’une livraison est prévue pour 2025.