Revenir à la rubrique : Justice

Deux abrutis à la cervelle de paramécie… insultent la Cour et leur avocat !

Correctionnelle Sud jeudi 30

Ecrit par Jules Bénard – le vendredi 31 mars 2017 à 11H34

Sulliman, 18 ans et un cerveau de (moins) 4, et son  compère Yohann, 20 ans avec charité, sont des délinquants à la petite semaine comme il en existe tant. A La Rivière, voici quelques jours, ils avisent une maison avec de la lumière à l’intérieur. Matant un peu, ils se rendent compte qu’il n’y a personne là. Comme deux courageux qu’ils sont, ils décident de faire main basse sur ce qu’il peut y avoir de bon à gratter.

 » Cela ne vous intéresse pas, ce que je dis ? « 

La maison sert d’habitation et de siège social à un petit entrepreneur zoreil (la mention est d’importance, on va voir pourquoi) et sa famille. Nos deux crânes creux sont si habiles qu’ils se font gauler dans la foulée, et le prennent de haut devant les forces de l’ordre. Ce qui explique qu’ils comparaissaient menottés. Jusque là, l’affaire est d’une banalité frisant l’indécence.

Là où ça coince, c’est que si Yohann fait profil bas, le sieur Sulliman va se faire remarquer durant toute l’audience, interrompant le président Morel, le procureur Zuchowzki, et même son avocat qu’il va se mettre à insulter, injurier et menacer par complice interposé (un abruti dans la salle, condamné hier, on va y revenir).

Nos deux monte-en-l’air se targuent de posséder un casier déjà bien fourni pour vols aggravés, menaces, coups et blessures, recels, violences diverses surtout en réunion car ils sont courageux, les mecs… etc.

Pour se rendre intéressant, croit-il, et jouer au mec affranchi n’ayant peur de rien, le sinistre individu Sulliman s’étire, se met les mains dans les poches, parle à tout propos, se gratte les fesses puis l’entrejambe (il veut nous faire croire qu’il en a là-dedans ?) et mime même des exercices de karaté.

 » Cela ne vous intéresse pas, ce que je dis ? demande le président Morel. Sulliman ne réplique pas, comme si n’ayant rien entendu. Le président, toujours : Vous êtes fatigué, monsieur ?… C’est par ici que ça se passe, pas dans la salle !… Vous avez un problème avec vos chaussures maintenant ?…  »

Un auditeur bien surprenant

Même sermonné par son avocat, Me Farid Isse, le crétin ne comprend pas.

 » Ou plutôt, il fait semblant de ne pas comprendre « , me susurre un policier qui connaît la bestiole depuis longtemps.

A la question du président Morel, il répondra qu’il ne sait plus pourquoi il a été condamné. D’ailleurs il ne se souvient même pas avoir été condamné. Son nom ? Tout juste s’il en a un.

 » Mi rappelle pu « , ce à quoi le président lui réplique :  » Je suis justement là pour ça !  » Même le récit de la longue liste de ses méfaits ne l’émeut guère. Il est ailleurs. Toise les magistrats. Jette des regards complices et souriants à un de ses dalons de turpitude. On en reste quasi sans voix car ce dalon, justement, on le croyait là pour soutenir sa maman, Sylvia Otello, qui passera à la barre dans un instant (coups de ceinture Kaporal sur Internet, voir dans ces mêmes colonnes). Ben non, Alfredo, fils de Sylvia, n’aura pas un regard pour sa maman. Il passera son temps à mater son copain d’excursions nocturnes, souvent violentes, le nommé Sulliman. Rigolant à chacune des conneries dites par cet accusé débile. Ce qui prouve au passage la profondeur et l’intelligence des discussions qu’ils peuvent avoir. Si jamais ils connaissent le sens de ce mot.

Code Pénal ou kalachnikov ?

Sulliman, qui n’en est pas à une stupidité près, s’en prend à son avocat quand celui-ci plaide. Il est vrai qu’il a été commis d’office mais que, de toute façon, les avocats défendent souvent l’indéfendable et c’est à leur honneur. Mais parfois, camarade… na in peu il préfèrerait trape in kalachnikov que le Code Pélal, mi dis à ou !

Tous ont fustigé le comportement de cet imbécile qui toise tout le monde comme si l’intérêt n’était pas dans le prétoire. Lorsque Me Isse parle de  » Kaporal  » allusion à une ceinture désormais célèbre, il se fait entreprendre par le fils de Sylvia. Au moment où l’avocat vient discuter avec la presse, le fils de Sylvia s’approche, l’air menaçant :  » Kaporal c’est moins esteur !  » J’ai cru qu’il allait cogner l’avocat, lequel se préparait à repousser l’assaut. Au cas où, j’avais mis la main sur ma béquille, prêt à escagasser le drôle et l’expédier au CHRS si besoin. Non mais ! Ils se prennent pour qui, ces jeunes cons qui écrivent pappa avec 3  » p  » ?

 Les trouvailles de Farid Isse

Pour quand même sauver l’importun de la potence, Me Isse a invoqué une excuse qui est une grande première dans cette enceinte.  » L’illumination ?  » :  » Peut-être faudrait-il invoquer l’excuse d’immaturité pour Sulliman ?  »

 » Koça ou la po dit ou là ? l’interrompt l’andouille qui ne comprend rien, bien sûr, même pas que Me Isse tente de lui sauver la mise. Arrête défende à moin !  »

Me Isse a scié tout le monde a été chaudement félicité par ses confrères pour sa trouvaille. Qui a fonctionné, comme toujours avec ce diable d’homme :

 9 mois fermes pour Sulliman (au lieu de 12), plus révocation du sursis antérieur et mandat de dépôt confirmé ; 6 mois fermes seulement pour Yohann, nettement plus poli que son compagnon de virées clandestines et qui ferait mieux de se choisir un autre copain. Il est question aussi des dommages-intérêts et c’est là que la notion de  » zoreil  » évoquée ci-dessus, prend toute son importance :

 » Mi paye pas Zoreil, mwin ! « 

En plus d’être con, il est raciste. Il est aussi très lâche car lorsqu’il traite la Cour de  » têtes cabot  » (sic) et que le Procureur lui demande de répéter, il évite soigneusement d’obtempérer. Le ton du procureur et celui du président n’auguraient rien de bon pour sa petite et minable personne.

Tous s’attendaient à ce qu’il écope de 12 mois fermes pour outrage à magistrats. Il n’en a rien été. Pourtant, une cellule aux Kerguélen et on jette la clef… La Cour est trop bonne !

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique