Revenir à la rubrique : Economie | International

Canal de Suez : Le préfet ne veut « pas surréagir à la crise »

Le préfet Jérôme Filippini a réuni ce vendredi une cellule de crise pour anticiper l'impact économique des attaques des rebelles Houthis en mer Rouge. Le tanker norvégien transportant de la biomasse liquide pour la centrale thermique du Port arrivera le 31 janvier, avec une dizaine de jours de retard.

Ecrit par T.L. – le vendredi 22 décembre 2023 à 18H22

« Pour l’instant, il n’y a pas d’impact réel, mais on a souhaité réagir très vite », a déclaré Jérôme Filippini au sortir de la cellule de crise organisée ce vendredi après-midi en préfecture. Lundi, un tanker de l’armateur norvégien Inventor Chemical Tankers transportant de l’huile de colza pour la centrale thermique du Port s’est déclaré victime d’une attaque des rebelles Houthis venus du Yémen.

Ces attaques dans la mer Rouge sèment la panique chez les transporteurs maritimes, qui craignent désormais d’emprunter le canal de Suez. Elles contraignent les bateaux à faire le tour de l’Afrique par le Cap de Bonne-Espérance, à la pointe sud de l’Afrique du Sud.

« La compagnie concernée nous a donné des nouvelles sur le fait que le tanker a pu reprendre sa route. Il devait arriver à La Réunion le 18 ou le 20, il arrivera le 31 décembre. Il n’y a pas d’impact opérationnel », a rassuré le préfet. Les attaques en mer Rouge, motivées selon les rebelles Houthis par une opposition aux attaques d’Israël en Palestine, tiennent en alerte les forces armées internationales qui assurent la sécurité maritime dans cette zone stratégique de l’ouest de l’océan Indien.

Le canal de Suez représente 12% du trafic maritime mondial et ouvre un accès vers le canal du Mozambique, le nouvel Eldorado des richesses gazières.

« Les chefs d’entreprise m’ont dit : il faut qu’on se parle, avant même qu’il y ait de l’impact. Pour arriver à gérer une crise, il faut savoir et connaître. Il faut arriver à bien objectiver la situation et ne pas surréagir à une crise qui pour l’instant n’a pas encore produit d’impact chez nous », a cadré Jérôme Filippini au sortir de la réunion de travail.

La prochaine cellule de crise, qui rassemble acteurs économiques, portuaires et institutionnels, est prévue au début du mois de janvier. Des séances de travail plus spécifiques se tiendront en parallèle.

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Israël promet une riposte à l’Iran

Le chef de l’armée israélienne a annoncé une « riposte au lancement de ces si nombreux missiles, missiles de croisières et drones sur le territoire de l’État d’Israël. » Une déclaration faite quelques heures avant des prises de position des Etats-Unis et de la Russie en faveur d’une désescalade des tensions.

Australie : Attaque dans une église en pleine messe

Un homme a poignardé plusieurs personnes dans une église en Australie. Parmi les victimes, le prêtre qui était en train de célébrer une messe. Quatre personnnes ont été blessées. L’assaillant aurait déclaré que le prêtre aurait insulté son prophète.