Revenir à la rubrique : Social | Société

SPL Estival : Accord signé entre les syndicats et la direction

Les syndicats et la direction de la SPL Estival sont réunis depuis le début de l'après-midi à la direction du travail pour signer le Plan de sauvegarde de l'emploi. Les négociations ont duré jusqu'en début de soirée, l'accord a finalement été signé.

Ecrit par N.P. – le jeudi 14 décembre 2023 à 19H49

Les syndicats ne se disent pas satisfaits mais « soulagés« . La proposition d’accord présentée mercredi par le président de la Cirest ne leur convenait pas malgré des semaines de négociations. Les discussions ont donc duré six heures ce mercredi avant qu’employés et direction trouvent un terrain d’entente. En début de soirée, l’heure est à l’inscription noir sur blanc des mesures qui conviennent à l’ensemble des parties. La signature du protocole d’accord pour la mise en place du Plan de sauvegarde de l’emploi est survenue à 20h30.

Ce document va permettre d’atteindre l’objectif annoncé des syndicats : le zéro licenciement. Patrice Selly assure que ce sera bien le cas, mais que des baisses de salaires ont été décidées, mais celles-ci ne concerneraient que ceux considérés comme « anormalement élevés« .

Les discussions de la journée ont tourné autour de quelques points de discorde qui ont pu être résolus. Certains contrôleurs ne seront finalement pas reclassés à des postes de conducteurs. Un alignement des coefficients salariaux de l’ensemble des directeurs a été accepté par les deux parties. Un meilleur ajustement des coefficients salariaux d’une soixantaine de salariés a aussi été décidé par syndicats et direction.

 

 

Patrice Selly s’est exprimé en fin de journée avant la signature finale de l’accord. Il s’est félicité du terrain d’entente trouvé entre les syndicats et la direction : « Nous sommes parvenus à un accord qui prend un certain nombre de mesures notamment d’économies sur les dépenses mais aussi sur la masse salariale. Pour les mesures sur la masse salariale, il y aura des baisses de salaires mais je précise qu’il y avait des salaires qui étaient anormalement élevées. Il y a aussi des hausses de salaires sur les plus bas salaires« , a-t-il déclaré.

« Ce résultat est obtenu grâce à un effort financier considérable de la Cirest« , a précisé le président de l’intercommunalité de l’Est qui a déploré ne pas avoir obtenu de soutien de la collectivité régionale. « La Région est actionnaire à 5% de la SPL Estival. Elle n’est pas dans le capital d’autres entreprises qu’elle a pourtant décidé d’aider. En revanche, elle n’a pas souhaité soutenir financièrement la SPL. Je le regrette« , lance-t-il avant d’affirmer qu’il attend une aide du Département. « Je continue mes démarches auprès de la collectivité départementale parce qu’il pourrait y avoir des subventions pour le déplacement des personnes à mobilité réduite. Je ne doute pas que le président du Département, lui, saura entendre cet appel« , déclare-t-il avant d’ajouter, « j’espère que le déblocage de la situation au sein de la SPL facilitera les échanges avec la Région. »

 

 

(Images : Alexandre Robert)

Thèmes : SPL Estival
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

1.200 Pétrels de Barau échoués sur toute La Réunion

Durant ce mois d’avril, les Pétrels de Barau juvéniles prennent leur envol pour la première fois, tentant de rejoindre la mer pour aller se nourrir. Chaque année, nombre de ces oiseaux marins endémiques et protégés s’échouent avant d’atteindre le large. Cette année, le nombre d’échouages est beaucoup plus élevé que prévu.

APEBA : Une marche conviviale ce dimanche en faveur de la protection animale

L’association APEBA organise une randonnée familiale dans la forêt de l’Etang-Salé ce dimanche à partir de 9h, en présence de bénévoles, de partenaires, mais aussi de chiens à l’adoption. Un événement qui vise à « soutenir le combat contre la maltraitance et l’errance animales à la Réunion ».