Revenir à la rubrique : Faits divers

Sainte-Marie: Un policier et un gendarme en civil sauvent un suicidaire

Un individu qui tentait de mettre fin à ses jours a été sauvé de justesse par un policier en repos ce jour-là. Il a lui-même été aidé par un gendarme qui passait par là.

Ecrit par zinfos974 – le jeudi 21 avril 2016 à 09H46

Vendredi 15 avril à 13h30, un policier assiste à une tentative de suicide près du pont de la ravine Charpentier à Sainte-Marie. Un individu est en train de s’alcooliser. Il se dirige en direction de la rambarde pour se jeter dans le vide.

Fort heureusement, un policier du commissariat Malartic passe par là. Il n’est pas en service ce jour-là. Sans que le désespéré ne s’en rende compte, le policier le rejoint discrètement. Arrivé à sa hauteur, le suicidaire comprend que quelqu’un s’est approché de lui. Le désespéré tente alors d’enjamber le parapet, mais le policier arrive à le ceinturer et tente alors de le raisonner.
 
Dans le même temps, un gendarme qui circule sur la quatre voies comprend immédiatement ce qui est en train de se passer sur le pont. Il s’arrête à la hauteur des deux hommes et vient immédiatement prêter main forte au premier sauveteur. Le gendarme en civil arrive à saisir le bras du suicidaire qui prend appuie sur la rambarde pour se déséquilibrer dans le vide, risquant d’entraîner dans sa chute ses deux sauveteurs.
 
Ces derniers réussissent, par la force, à faire lâcher prise au désespéré, tout en le sécurisant sur l’étroite bande d’arrêt d’urgence qui longe le pont en bordure de la voie rapide.
 
Le suicidaire fond en larmes et sera accompagné jusqu’à un endroit plus sûr par ses deux anges gardiens, avant d’être pris en charge par les secours. Malgré nos sollicitations en début de semaine, le premier sauveteur a préféré rester discret sur son geste héroïque.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Indemnités de logement : Didier Robert poursuivi pour concussion et prise illégale d’intérêts

Didier Robert, toujours sous enquête pour des indemnités de résidence perçues entre 2016 et 2019, potentiellement supérieures à son loyer devra en répondre prochainement devant le tribunal correctionnel. Après une condamnation en 2021 pour abus de biens sociaux et une relaxe en 2024 pour l’affaire des emplois de cabinet, c’est la troisième comparution pénale pour l’ancien président de la Région Réunion. Une information Zinfos974.

Un homme violenté puis séquestré dans le coffre de sa voiture

Un homme de 30 ans comparaissait ce lundi dans le cadre de la comparution immédiate pour des faits de séquestration et de violences. La victime a reçu une ITT de 60 jours. Tout est parti du témoignage d’un chauffeur-livreur qui a assisté à la scène d’enlèvement en pleine rue.

Perquisition à la Région : Le dispositif d’aides aux entreprises Acacias dans le viseur du PNF

Une perquisition menée par le parquet national financier est en cours actuellement à la direction de l’économie de la Région. Elle serait menée dans le cadre d’une enquête qui concernerait le dispositif Acacias, un dispositif qui a permis à des entreprises de bénéficier d’aides pendant la période du Covid. Des fonds publics régionaux qui auraient été distribués sans que les sociétés puissent prouver avoir réellement utilisé cet argent autrement que pour leur trésorerie.

Ste-Marie : Contrôle d’ampleur sur la RD 51 suite aux deux accidents mortels

Une opération de contrôle routier de grande ampleur a été effectuée ce mardi par la compagnie de gendarmerie de Saint-Benoit sur la RD 51 dans le secteur de Bagatelle suite aux dramatiques accidents survenus les 1ᵉʳ juillet et 5 juillet dernier dans lesquels trois personnes ont perdu la vie. Pendant près de deux heures, les militaires ont relevé bons nombres d’infractions, dont deux particulièrement graves.