Revenir à la rubrique : Société

Quid d’un Proche-Orient voué à l’extermination ?

L'actuel conflit du Proche-Orient est atroce, de quelque côté que l'on regarde. Ce qu'il y a d'affligeant, c'est qu'il n'en a pas toujours été ainsi : au Moyen-Âge, les juifs n'ont jamais été si bien protégés que lorsqu'ils habitaient dans des pays dominés par les Arabes. Paradoxal, non ?

Ecrit par Jules Bénard – le mercredi 06 décembre 2023 à 06H58

En Andalousie, alors dominée par les musulmans, les juifs avaient parfaitement le droit de pratiquer leur religion, d’ériger autant de synagogues qu’ils pouvaient, d’avoir leurs propres écoles rabbiniques, de pratiquer tous les métiers qu’ils voulaient. On était loin alors, très loin, d’une péninsule arabique « pacifiée » par Mahomet à coups de cimeterres. Il suffit de relire « Léon l’Africain » d’Amin Maalouf pour en être persuadé.

Plus tard, quand Isabelle-la-très-catholique opéra la reconquista au nom du Très-Haut, et remporta cette mission à elle confiée par son dieu-d’amour et de bonté, Arabes et juifs n’eurent guère le choix : conversion, fil de l’épée ou exil. Toujours au nom de l’amour de son démiurge sanglant plein de bontés pour son bétail humain.

Retirés en Afrique du Nord, Arabes et juifs non convertis retrouvèrent leur vie andalouse d’avant en instaurant une des civilisations les plus riches et les plus tolérantes du Moyen-Âge. Arabes et juifs s’accommodaient parfaitement les uns des autres, la loi du Prophète et celle de Moïse cheminant benoîtement vers la création de la première bibliothèque et de la première université de médecine de notre planète.

Pendant de temps, dans la péninsule ibérique, les juifs non convertis étaient chassés d’Espagne au nom d’une Eglise catholique bouffie de l’amour du Christ, avide surtout de pouvoir spirituel et séculier (ah ! le bon temps de l’Inquisition ! ah !… ) ; et entamaient une des plus terribles errances de l’histoire humaine.

En Afrique du Nord, la coexistence (très) pacifique se perpétua… du moins un certain temps.

Que s’est-il donc passé pour qu’on en arrive à cette haine inextinguible d’aujourd’hui ? Bien malin qui pourrait le dire.

Les massacres, appelés pogroms, ont débuté apparemment dans l’ancienne Russie. Les populations juives, cantonnées de force dans quelques pays d’Europe centrale par la volonté des tsars, dont la Pologne et les Balkans, ont commencé à subir les pires massacres sous des motifs qui ne résistent pas à l’analyse.

Recommençant à fuir, ils se dirigèrent alors vers des pays soupçonnés d’être démocrates et qui l’étaient autant qu’Attila ou l’empire romain.

Lorsque s’acheva la deuxième Guerre mondiale, elle laissait dans son sillage des millions de morts, soldats, populations civiles et, sans ordre de préférence, des juifs, des tziganes, des homosexuels, des simples d’esprit, des résistants…

Le pire est que les Arabes, qui avaient pacifiquement coexisté avec les juifs des siècles durant en Afrique du Nord, étaient devenus des anti-juifs animés d’une envie de tuer inexplicable.

Durant le conflit, le grand Mufti de Jérusalem avait sollicité une alliance avec le sinistre Adolph avec, pour seul but, l’extermination de toute la population juive. Pourquoi ? Au nom de quoi ? J’aimerais qu’on m’explique. Quand on sait qu’en terre palestinienne, les deux communautés avaient parfaitement cohabité des siècles durant.

Cherchant une terre où recréer leur communauté menacée d’extinction, les juifs se tournèrent alors vers la Palestine, une terre soi-disant promise à eux dans des écrits improbables rédigés « au nom du Seigneur » mais la preuve, on l’attend toujours.

Le clash n’a pas tardé. Dès que fut créé l’état hébreu en 1948, tous les pays musulmans du coin crièrent « taïaut ! » de concert… et prirent la pile que l’on sait.

Je vous recommande l’excellent film « L’ombre d’un géant » (avec Kirk Douglas) à ce sujet.

Peut-on nier aux Israéliens le droit d’avoir leur terre, leur pays, un endroit où ils se sentent en sécurité chez eux ? Peut-on nier aux Palestiniens leur désir humain d’avoir leur patrie ?

Israël possède une des armées les plus efficaces de la terre et se sert de sa puissance de frappe pour protéger son territoire et ses habitants. On peut contester la légitimité d’un premier ministre israélien, un homme un peu moins humaniste que Gengis Khan, mais il ne fait pour l’instant que remplir sa mission de premier ministre.

Rappelons que l’attaque du 7 Octobre et ses monstruosités ont été initiées par le Hamas. Doit-on en arriver alors à cette remontée de l’antisémitisme et ses désolantes et révoltantes manifestations… y compris dans une île où soi-disant, règne ce stupide « vivre ensemble » créé de toutes pièces ?

Les frappes israéliennes, dictées par la légitime défense, n’épargnent malheureusement pas les populations civiles palestiniennes de Gaza, un des lieux de vie les plus terrifiants de la planète… même en temps de paix (!)

Autre paradoxe : il est surprenant de voir que le Qatar, qui finance et arme le Hamas, s’érige soudain en négociateur. Ou mette lo chat po veille la graisse, ou ?

D’un côté, un pays minuscule, protégé par les USA, lutte pour sa survie. En face, des « démocraties » musulmanes dirigées par des fanatiques qui s’auto-proclament seuls interprètes autorisés de la volonté d’Allah et affirment une volonté destructrice d’un ennemi juré.

Ennemis jurés ? Ce n’est pas l’Histoire qui l’a déclaré ; mais des dirigeants arrivés là avec notre complaisance.

Les Israéliens ont le droit de vivre. Les Palestiniens aussi.

C’est hélas pas pour demain.

Thèmes : Jules Bénard
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
18 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Atterré
2 mois il y a

Le monde serait plus paisible sans dieux (minuscules volontaires) et sans religion d’aucune sorte !

le raciste
2 mois il y a

Excellente page sur l’histoire mondiale avec une erreur :En Andalousie espagnols et juifs étaient trité comme des dhimis ;ils étaient corvéables, imposés à merci à merci

larglasosse
Répondre à  le raciste
2 mois il y a

Une autre énorme erreur , il a oublié la déclaration Balfour qui a mis le feu dans cette région .

avant cetait mieux
2 mois il y a

ne serait ce pas plutôt une histoire de pognon ?

« Détruire le Hamas et gagner 600 milliards de dollars : quel est le plan anglo-saxon à Gaza ?

La guerre entre Israël et le Hamas s’est intensifiée à propos des ressources pétrolières et gazières découvertes dans les territoires offshore palestiniens contestés. Les différences religieuses et territoriales ne sont qu’une raison dont les bénéficiaires de Londres et de Washington ne se soucient guère. Mais ils ne sont pas indifférents à la participation au développement de gisements dont les réserves de pétrole et de gaz dépassent les 600 milliards de dollars (https://unctad.org/publication/economic-costs-israeli-occupation-palestinian-people-unrealized-oil-and-natural-gas) , confirmée par British Gas au début des années 2000.

Incapables de parvenir à un accord avec les autorités palestiniennes sur le développement de ces ressources en raison de l’opposition israélienne, les Britanniques ont entamé des négociations avec Tel-Aviv, désireux de fournir du gaz à l’Europe, en remplacement du gaz russe issu de l’explosion du Nord Stream.

Un peu moins de 4 mois avant le début du conflit, le début du développement de l’un des plus grands gisements de ce groupe, Gaza Marine, avec des réserves de 1,2 billion de mètres cubes de gaz au large des côtes de la bande de Gaza, a été annoncé en coordination. avec les autorités égyptiennes et l’Autorité nationale palestinienne. Le Hamas, qui contrôle la Palestine, n’a pas approuvé le projet de Tel-Aviv de ne pas partager avec lui les futures recettes d’exportation de ses livraisons de gaz vers l’Egypte et l’Europe : ces ressources qu’il considère comme siennes. Mais Israël n’a pas pris ce mécontentement au sérieux.

Déjà au plus fort du conflit, le 30 octobre, les autorités israéliennes ont approuvé la délivrance de (https://www.reuters.com/business/energy/israel-awards-gas-exploration-licences-eni-bp-four-others-2023-10-29/#:~:text=JERUSALEM%2C%20Oct%2030%20(Reuters),more%20competition%20and%20diversify%20suppliers) 12 licences à six sociétés pour explorer le gaz naturel au large de la côte méditerranéenne du pays, près de Gaza. Parmi ceux qui ont obtenu ce droit figurent le britannique BP et l’italien ENI. »

Lui
Répondre à  avant cetait mieux
2 mois il y a

I fait toujours la guerre seulement pour piller les réserves des autres !!

La propagande i détourne les faits !!

A l’avantage du pilleur !!

Ouais...
2 mois il y a

Mr Benard toujours un sacré plaisir de vous lire. Œil affûté, style mordant. Le plus cool des journalistes. Ce qui saute aux yeux, c est bien sûr cette haine multigenerationel, entre ces deux peuples. Loin de soutenir le massacre d enfant, de femmes et de civil de manière générale. Je me pose la question de l islam et de l l’islamisme. Quand la bascule se fait dependamment d un leader politico-religieux. Comme le matos d un nudiste qui marche en forêt, le truc est au milieu et au gré de la marche peut aller d un côté ou de l autre. Israël est il bloquer dans cette vision des choses ? Ou veulent ils simplement récupérer « leur terre » donner par dieux…

Maduraï
2 mois il y a

La religion et la politique ne font pas bon ménage, c’est comme la poudre et le feu, ceux qui croient à un hypothétique « sauveur » ils en ont encore l’éternité devant eux à attendre.
 » sauves toi toi- même, et le sauveur te sauvera « 

klod
2 mois il y a

Eretz Israel ou retour aux frontières de 67 ? c’est pas gagné.

Nicholas
2 mois il y a

 » y compris dans une île où soi-disant, règne ce stupide « vivre ensemble » créé de toutes pièces ?  » j’apprécie votre article peut être jusqu’à ce moment là ? Peut être un manque de compréhension de ma part…
Je ne pense pas qu’il soit créer. Mais les Hommes peuvent avoir leurs différents sans y mettre la religion au milieu !

bizarre
2 mois il y a

c’est bizarre, notre minus national ne peut pas rencontrer de dirigeants arable alors que Poutine va y se taper un gueuleton avec les principaux producteurs d’hydrocarbures aux monde….

Habitant
2 mois il y a

La seule chose que je peux dire au sujet de ce conflit très complexe, c’est la prépodérance des extrêmistes des 2 côtés: d’un côté un Hamas puissant, et de l’autre côté, un gouvernement plus à l’extrême droite que jamais.
Ce ne sont pas des gens qui savent et qui veulent faire la paix. Chacun veut écraser l’autre!
Le résultat est que c’est la population qui souffre et qui meure concrètement!

Ceux qui sont tentés par les extrêmes de toute sorte chez nous, une chose est certaine et l’histoire nous l’a toujours montré: cela mène toujours à un moment donné aux conflits et à la barbarie de la guerre!

Les cours d’histoire à l’école ne sont pas faites pour faire de la décoration, mais à ce que les erreurs du passé ne se reproduisent pas …

Anathème
2 mois il y a

Ce monde a besoin d’une abolition totale des frontières d’un lissage : un seul peuple, une seule terre. Détruire les inégalités répartir les ressources entre tous. Bref un changement profond et net du logiciel. Mais on n’y arrivera pas : chacun et chacune est arc bouté sur sa culture, sa religion, son nationalisme, ses privilèges. On court depuis des siècles vers notre propre perte et apparemment il est décidé de courir encore plus vite dans le mur pour ce siècle ci. Bon courage aux générations à venir pour la m**** qu’on leur laisse en héritage…

Dignité
2 mois il y a

Cet article de l’estimé Jules Bénard penche plutôt du côté d’Israël dans le conflit en cours du côté de Gaza.
Ce conflit , dans sa dimension actuelle, a pour cause l’attaque ignoble du Hamas d’une violence terrifiante .
Mais, un Etat soi-disant démocratique doit-il se défendre en zigouillant des milliers de civils palestiniens , femmes et bébés compris, considérés par le gouvernement de cet Etat comme des enfants des ténèbres. Par rapport aux israéliens qui sont des enfants de la lumière.
Doit-on répondre à une action violente commise par une bande de terroristes par une action mille fois plus violente commise par un Etat faisant partie soi disant des nations dites civilisées respectueuses des droits de l’homme?
L’admettre ou le reconnaitre comme le laisse apparaitre l’auteur de cet article me parait se rendre complice du génocide en cours .
Il semble oublier, comme tant d’autres comme lui, que la violence de Tsahal dans sa réaction contre des civils innocents c’est de la force mal utilisée .
Autant le Hamas est d’une répugnance rare , autant le gouvernement de « Bibi » ne vaut guère mieux .
Honte aux Etats Unis qui livrent des armes à cet Etat pour bombarder à l’aveugle tout un peuple assiégé sans aucun moyens de défense quand bien même parmi ce peuple se cachent les fidèles du Hamas.

Romu
2 mois il y a

zzzz, trop long article, paternaliste et hors du temps.
Si vous n’êtes pas capables de renier la religion qu’on vous a imposée bébés, quelle qu’elle soit, prônez au moins l’apocalypse nucléaire générale, à commencer par Rome, Jérusalem et Djedda. On y verra plus clair ensuite pour viser Washington et Jakarta et enfin une humanité nouvelle.
Sinon apostasiez et crevez en silence comme moi.

Omarie
2 mois il y a

Le Hamas est un produit dérivé de 75 ans de colonisation de la Palestine et d’oppression du peuple palestinien par l’Etat d’Israël.

Qui a favorisé la formation et la montée en puissance de cette organisation dans le but de réduire le leadership de l’OLP sur le territoire palestinien ? Qui avait intérêt à faire assassiner Yitzhak Rabin, premier ministre israélien de l’époque, cosignataire des accords d’Oslo avec Yasser Arafat ?

« Je cherche à avoir une place sous le soleil pour que nos nouvelles générations vivent en paix loin de la répression, du terrorisme […]. C’est ce que je recherche. Je ne demande pas la lune. Je demande que la légalité des Nations Unies soit mise en œuvre ». Yasser Arafat

En attendant, à défaut de place au soleil, les Palestiniens doivent-ils se résoudre à une terre occupée ad vitam, à la déportation ou bien à une prison à ciel ouvert ?

Un jeune Palestinien de 18 ans, ayant intégré les rangs du Hamas après l’assassinat de son meilleur ami sous ses yeux par des colons israéliens, a déclaré ceci : « Pour chacun des nôtres ayant péri sous les bombes, il y aura des milliers qui se lèveront et prendront les armes »… A moins d’une extermination telle que laisse entendre le titre du billet ?

Dernière modification le 2 mois il y a par Omarie
Habitant
2 mois il y a

Si on regardait tout ça avec un peu de recul;

Nous sommes à l’intérieur d’une boule sphérique qui s’appelle la Terre et de laquelle on peut pas s’échapper.
Cette petite boule n’est qu’une parmi quelques unes qui tournent autour d’une sphère lumineuse qu’est le Soleil.
Le Soleil est une étoile, une parmi des millions dans la voie lactée.
La Voie Lactée est une galaxie parmi des milliards de galaxies dans l’Univers.

Conclusion: nous ne sommes même pas un grain de sable à l’échelle de l’Univers, et dans cette minuscule chose, nous ne sommes même pas capables de nous entendre, pire, nous sommes entrain de nous écharper, de nous entretuer et nous détester pour des morceaux de territoires. Avec la vogue actuelle envers tous les extrêmes, c’est en voie de généralisation!

N’est-ce pas le summum de la bêtise?

moult
2 mois il y a

le pognon,le pognon et encore le pognon:

« Les Etats-Unis ont besoin de la guerre à Gaza pour déstabiliser les BRICS—

«Il s’agit d’une tactique de diversion américaine pour aller une fois de plus à l’encontre de la multipolarité des BRICS», a estimé l’expert en géopolitique.

«D’autant plus que l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis ont désormais une occasion très concrète de se lier à la naissance de la nouvelle Eurasie», puisqu’ils vont intégrer les BRICS.

Et Escobar de rappeler que Washington et Tel Aviv ont dévoilé en septembre l’initiative du corridor économique Inde-Moyen-Orient-Europe (IMEC)…

…un projet qui tout en concurrençant à la Nouvelle route de la soie de Pékin ferait d’Israël un pôle énergétique et logistique.

Pièce maîtresse du projet, la construction du canal Ben Gourion (https://fr.wikipedia.org/wiki/Canal_Ben_Gourion#/media/Fichier:Ben_Gurion_Canal_compared_to_Suez_Canal.webp), qui permettrait à Tel Aviv de récupérer toute la connectivité et tout le commerce qui passe actuellement par le canal de Suez en Egypte.

«La région est absolument essentielle pour l’Empire, étant donné que les Américains sont lentement, mais sûrement et très vigoureusement expulsés de la grande Eurasie par le partenariat stratégique Russie-Chine.»

sur , ce n’est pas une histoire de pognon….

relativisme proportionnel
2 mois il y a

« On a 7000 enfants 🇵🇸 qui ont été tués par l’armée israélienne 🇮🇱. Ces chiffres devraient tous nous horrifier […] C’est notre humanité qu’on est en train d’attaquer »

Léo Cans, chef de mission de
@MSF
démonte la propagande de l’occupation 🇮🇱 relayée par la journaliste du Parisien Laura-Maï
@lmGaveriaux
qui justifie les massacres de Tsahal en affirmant qu’il y a « une porosité » entre la population civile 🇵🇸 et le Hamas ajoutant même que « quand vous avez 16, 17 ans à Gaza vous avez une arme chez vous ». »

Dans la même rubrique

Fermeture pour travaux du sentier La Brèche – Roche Plate la journée de lundi

Suite aux travaux et/ou évaluations d’état de certains sentiers de randonnée pédestre situés sur le domaine forestier géré par l’ONF La Réunion, certains sentiers peuvent être rouverts, notamment le sentier de Bras de Pontho (sentier Dassy) ainsi que le sentier Mollaret.

A noter, des travaux sont programmés sur le sentier La Brèche – Roche Plate le 4 mars. Ce sentier essentiel aux habitants (actuellement unique connexion entre Mafate Sud et Mafate Nord) a été rouvert mais de brefs travaux (impossibles à réaliser avant cette date) permettront de conserver un sentier sécurisé. Ce sentier sera donc fermé pour la journée du lundi 4 mars 2024 uniquement, prévient l’ONF.

La Réunion face au cancer : Une étude révèle des disparités de survie avec l’Hexagone

La première étude sur la survie des personnes atteintes de cancer à La Réunion entre 2008 et 2018 révèle des disparités significatives de survie entre les différents cancers, mais également entre La Réunion et la France hexagonale. Cette étude met en lumière l’impact de facteurs socio-économiques sur les causes de la maladie et la nécessité d’adapter les stratégies de lutte contre le cancer au contexte local.

Pas de tempête mais du mauvais temps à La Réunion ce week-end

La zone suspecte suivie par Météo France au Nord des Mascareignes ne devrait pas atteindre le stade de tempête de si tôt et se déplacer directement vers le Nord-Est de Madagascar d’ici le début de la semaine prochaine. Sans qu’un lien soit fait avec l’activité cyclonique, les experts prévoient une dégradation de la météo à La Réunion à partir de dimanche. Une vigilance vents forts concernera la moitié Sud de l’île dès samedi après-midi.

Le SNJ se dit « ouvert au dialogue » avec les trois candidats au rachat du Quotidien de La Réunion

Avant que les 48 salariés du Quotidien ne soient consultés sur les trois offres de rachat déposées pour leur journal, il faudra au préalable que celles-ci soient déclarées recevables. Bien qu’aucun candidat ne prévoie de conserver le moindre journaliste, mais seulement d’en recruter un certain nombre après leur licenciement, le syndicat SNJ ne ferme pas la porte aux discussions avec les repreneurs.