Revenir à la rubrique : Faits divers

La Possession : Il extorque des adolescents au couteau à la sortie des collèges

Un jeune homme de 21 ans sévissait aux abords des collèges de la Possession entre décembre 2023 et le 24 janvier 2024. Il avait pour activité d'extorquer avec un couteau des mineurs afin les soulager de leurs téléphones et tout ce qu'ils avaient de "high tech" sur eux.

Ecrit par Régis Labrousse – le vendredi 09 février 2024 à 07H59

Un jeune homme de 21 ans, inconnu de la justice, était recherché par les gendarmes de La Possession pour répondre d’extorsion aggravée. Le 1er décembre 2023, à la sortie d’un collège, il aborde un jeune adolescent, le menaçant avec son Opinel. Le collégien apeuré lui donne immédiatement son iPhone, ses Air Pods et sa montre connectée. Les parents déposent une plainte, l’agresseur est alors recherché. Le même type de faits se reproduit encore à la sortie d’un collège le 29 janvier dernier où cette fois, deux collégiens sont délestés de leur téléphone avec le même mode opératoire. Cette fois, un jogger intervient et parvient à récupérer un des téléphones en attrapant l’agresseur qui parvient quand même à s’enfuir. Une deuxième plainte est déposée. La gendarmerie parvient à identifier l’individu en localisant les appels passés par le portable volé. Le voleur est interpellé puis placé en garde à vue.

C’est un jeune majeur de 21 ans, inconnu de la justice. À la barre, le prévenu apparaît hagard, donnant l’impression de ne pas comprendre ce qu’il se passe. Comme lui indique le président d’audience, « vous comprenez que l’extorsion de mineurs avec un couteau, c’est grave ? » « Oui« , répond-il quelque peu absent. « Vous comprenez que ce sont des faits criminels et que vous risquiez d’aller en cour d’Assises ? Malgré la correctionnalisation, vous risquez 10 ans de prison. Vous comprenez ?« , ajoute le parquet qui s’agace face au mutisme du prévenu qui finit par répondre : « Oui, un peu« . « Vous avez des problèmes« , rebondit le président. « Non, je n’ai pas de problème, c’est juste par manque d’argent », répond-il. Les parents des victimes, présents à l’audience, font état du stress post-traumatique dont souffrent leurs enfants.

Pour le procureur, « la simplicité de ce dossier est inversement proportionnel à sa gravité« . Le magistrat poursuit, « il s’en prend à des mineurs, c’est extrêmement grave, d’autant qu’il semble ne pas s’en rendre compte« .

Le parquet requiert 24 mois de prison dont six assortis d’un sursis probatoire et demande un mandat de dépôt. « Ce dossier est simple, mais compliqué au regard de la personnalité de mon client. Il n’a pas d’explication, on ne sait pas pourquoi il se met à faire ça, mais il regrette, c’est certain. C’est un primodélinquant, je vous demande une peine moins sévère« , plaide la robe noire.

Reconnu coupable, le prévenu est condamné à 18 mois de prison dont 12 avec sursis assortis d’un mandat de dépôt pour la partie ferme. 

 

Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
974
20 jours il y a

Apprenez à vous défendre self défense krav maga boxe française moi je m y suis mis et il y en a quand je me fais agresser de nouveau ils en prennent plein la tronche sans pitié quand je ne peux plus essayer de dialoguer MAIS VRAIMENT SANS PITIÉ et ils ne reviennent plus

Erik
Répondre à  974
19 jours il y a

Désolé, cette pensée n’hésite pas dans la philosophie des sports de combats. Le mouvement sportif est garants d’un enseignement, d’une formation, d’un estime de soi, d’un état d’esprit..
Les sports de duelles sont un art du corps de l’esprit de l’espace…

polo974
Répondre à  974
18 jours il y a

Mythomane.
Ou salement provocateur…
À l’écouter, il se fait agresser tout le temps, mais comment fait-il?

C li
20 jours il y a

Trop cool cette justice…

riverstar974
20 jours il y a

oh pauvre chéri il ne comprend pas. Au trou et pour longtemps cette racaille

Chris
20 jours il y a

Tabasser son agresseur pour le désarmer est légal. Allez-y de bon cœur. Fracassez plein pot.

974
Répondre à  Chris
19 jours il y a

Bien dit Chris

polo974
18 jours il y a

J’adore la défense : « C’est un primodélinquant » récidiviste…

Le mec est entré dans ce schéma tellement ça a été facile la première fois.

Au fait, quel numéro, l’Opinel ???

jean
18 jours il y a

le president;  » vous comprenez que c’est grave et que vous risquez 10 ans? »ha ha ha,,six mois de taule au final et sans doute moins si jamais il y avait une remise de peine..arrete dit la merde dont

Alalila
17 jours il y a

À ce stade c’est plus de la justice. Juste de la négociation. On part sur 18mois ! Ah non ça ne vaut pas plus de 12 ! Ok adjugé pour 12 !

Google
17 jours il y a

Plus besoin de commander iphone, ipode excetera allons remasser devant lécole la justice le permet

Dans la même rubrique

Ste-Marie : Une femme gravement blessée par son compagnon

Un homme a tiré sur sa compagne à Sainte-Marie ce mercredi. L’individu s’est par la suite infligé une blessure. Les deux ont été transportés dans un état grave au Centre hospitalier universitaire de Félix Guyon à Bellepierre.

Violences : « Si c’était à refaire, je referais la même chose »

L’audience de comparution immédiate de ce lundi avait, bien malgré elle, pour thème les violences conjugales. Le tribunal avait à juger un trentenaire qui, sous l’effet de l’alcool, a frappé son ex-conjointe au prétexte qu’elle ne voulait pas le laisser entrer à son domicile.

Saint-Leu : Il va porter plainte contre sa victime après avoir tenté de l’égorger

Un trentenaire a été jugé en comparution immédiate par le tribunal de Saint-Pierre pour avoir poignardé un autre homme qui a miraculeusement survécu. Le prévenu n’avait pas hésité à se rendre à la gendarmerie pour porter plainte alors que sa victime était encore hospitalisée. Il a été condamné à 16 mois de prison, dont 8 avec sursis.