Revenir à la rubrique : Communiqué | Société

La 1re édition du Festival Zéro Déchet de La Réunion réunit 1500 participants

La première édition du Festival Zero Déchet a réuni 1500 participants sur le parc du 20 décembre à Saint-Leu ce samedi.

Ecrit par N.P. – le lundi 02 octobre 2023 à 10H19

Le communiqué :

La première édition du Festival Zero Déchet les 5 R a été l’occasion de mettre en place la démarche zéro déchet au sein d’un événement réunissant 1500 participants sur le parc du 20 Décembre à Saint Leu.

Le Festival a été un succès, autant par le nombre de participants et la richesse des interventions…

Dans le cadre du festival, 20 associations et 25 artisans se sont mobilisés.

Plusieurs actions ont été mis en œuvre pour permettre de réduire, réutiliser, recycler et composter, les déchets sur le festival :

● Zéro vaisselle jetable, grâce à la participation de Réutiliz, pour la mise en place de consigne sur les barquettes, verres et couverts.
● Zéro gaspillage alimentaire (ou très peu), avec des repas équilibrés et diversifiés, aux portions adaptées.

L’ensemble des biodéchets du festival; a ensuite été composté par les Alchimistes Pei.

● Zéro gaspillage de papier avec des impressions limitées. Zéro goodies ni flyer distribués en masse.

● Tous les matériaux qui pouvaient l’être seront réutilisés (cartons, bâches, etc.)

Environ 80 kg de déchets produits sur la journée, montage-démontage compris ! Soit 8 fois moins qu’une manifestation “classique”.

En plus de produire peu de déchets, des déchets ont également été évités par les animations du festival : 70kg d’invendus sauvés de fruits et légumes lors de la discosoupe de Phénix et 40 kg d’objets réparés grâce au Réparali animé par Ekopratik. Soit une compassion supérieure au déchet du festival.

Un impact non mesurable à ce jour est la sensibilisation des participants notamment par les ateliers pratiques sur des nouveaux gestes zéro déchet dans le quotidien: fabrication de produits d’entretien, ateliers couture de culottes menstruelles, fabrication d’huiles (mouroung, bancoulier…), fabrication de kéfir, tressage de vacoa, compostage…

Une expérience qui prouve qu’il est possible d’effectuer des changements dans nos habitudes de vie, même à l’échelle d’un événement à plusieurs milliers de participants !

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Léa Churros en duo avec KIM

Chouchou du public réunionnais, la chanteuse Léa Churros, vient de sortir un single avec l’une des artistes zouk phares au niveau national, KIM. Le clip a été dévoilé vendredi soir sur les plateformes de streaming et devrait très rapidement devenir un véritable succès.

CCIR : « Des finances totalement au vert »

À l’occasion de l’assemblée générale de la Chambre de commerce et d’industrie de La Réunion, son président, Pierrick Robert, s’est félicité de la « bonne santé financière » de la chambre consulaire. « Nous sommes aujourd’hui totalement dans notre ligne de conduite et dans le déploiement de ce que nous avons entrepris pour nos entreprises » assure-t-il.

[Communiqué] Rapport d’enquête sur le Retour au péi

L’association « Réunionnais de retour au péi » a réalisé une enquête sur le retour des Réunionnais dans l’île afin d’apporter des données utiles aux acteurs institutionnels et travailler à la mise en place d’un dispositif d’accompagnement au retour.

[Communiqué] Les nuits des forêts sont de retour !

Les Nuits des Forêts reviennent du 7 au 16 juin, invitant le grand public à explorer plus de 200 forêts à travers la France métropolitaine ainsi qu’en Outre-Mer, dont la Réunion, offrant une programmation variée pour sensibiliser à l’importance de ces écosystèmes.