Revenir à la rubrique : Politique

Jean-Marie Virapoullé: « La gestion d’Eric Fruteau à la Cirest, un cauchemar ! »

Jean-Marie Virapoullé a tenu à exercer son droit de réponse suite au courrier d’Eric Fruteau critiquant la nouvelle direction de la Cirest et que nous avons publié dimanche ([lire ici]urlblank:http://www.zinfos974.com/Pour-Eric-Fruteau-J-P-Virapoulle-est-un-grimacier_a76729.html ) :  « L’ex président de la Cirest et ex maire de St-André tente une fois de plus de falsifier la réalité financière de l’intercommunalité. En […]

Ecrit par zinfos974 – le mercredi 08 octobre 2014 à 14H53
Jean-Marie Virapoullé a tenu à exercer son droit de réponse suite au courrier d’Eric Fruteau critiquant la nouvelle direction de la Cirest et que nous avons publié dimanche ([lire ici]urlblank:http://www.zinfos974.com/Pour-Eric-Fruteau-J-P-Virapoulle-est-un-grimacier_a76729.html ) : 

« L’ex président de la Cirest et ex maire de St-André tente une fois de plus de falsifier la réalité financière de l’intercommunalité.

En effet, jamais la situation financière de la Cirest n’a été aussi préoccupante. C’est ce qui ressort de l’analyse réalisée par la société ALTERIS qui a d’ailleurs été missionnée par Eric Fruteau pour assurer le suivi des comptes de la Cirest ! Cette société pointe ainsi une « détérioration sensible » de la situation financière de la Cirest de 2011 à 2013, période où Eric Fruteau a été président de la communauté d’agglomération. De 2011 à 2013,  les dépenses ont été nettement supérieures aux recettes et l’épargne nette qui est l’indicateur de référence de la gestion a chuté.
Aussi quand l’ex président de la Cirest joue une nouvelle fois à « Mr propre » en utilisant des chiffres fantaisistes et erronés, qui peut le croire ? Rappelons qu’en 2008 la manœuvre de l’ancienne majorité consistant à voter un budget en déficit pour me salir a été corrigée par la Chambre régionale des comptes. Celle-ci a présenté un budget en équilibre sans qu’il soit nécessaire d’augmenter les impôts ! Il n’y a donc jamais eu de déficit de 3 millions d’euros en 2008, l’épargne nette était même positive !
Cerise sur le gâteau, « Mr propre » se vante de laisser en 2014 un excédent de 5 millions d’euros ! Comment peut-il lancer une telle affirmation alors même que l’année 2014 n’est pas achevée ?
Le professeur de math, promu proviseur adjoint sans avoir passé de concours (c’est ça la « méritocratie » !) a-t-il un problème avec les chiffres ? Est-il plutôt de mauvaise foi ?
En réalité  dans la prévision financière réalisée par ce cabinet spécialisé, le budget de la Cirest serait en déficit en 2014 et l’épargne nette serait négative : voilà l’héritage laissé par celui qui joue à « Mr propre » et qui a mis les finances de la Cirest dans le rouge ! 
Nous n’avons pas de leçon à recevoir de ce piètre gestionnaire ! Que celui qui joue à « Mr propre » après avoir été condamné par le Conseil constitutionnel se rassure, les Virapoullé tout comme les Saint-Andréens ne rêvent pas aux Fruteau, surtout après les résultats des municipales de mars 2014… En revanche, la gestion calamiteuse de « Mr propre » a de quoi nous donner des cauchemars !
Il doit assumer le lourd héritage qu’il laisse à la Cirest et à la mairie de St-André. Il ne pourra pas cacher la vérité sur sa gestion calamiteuse aux St-Andréens et aux habitants de la Cirest ! C’est pourquoi, je transmettrai à tous les citoyens qui le souhaitent l’intégralité de l’audit de la Cirest. 
Enfin, après l’audit de la Cirest, nous lançons l’audit de la mairie de St-André et des associations de la ville, dans un souci de transparence et de vérité ! »

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Les élus guadeloupéens se réunissent en congrès le 12 juin pour l’évolution constitutionnel de l’île

Le président du Conseil départemental de Guadeloupe a annoncé mardi 28 mai la convocation du XVIIIe Congrès des élus départementaux, régionaux, des parlementaires et des maires de la Guadeloupe. L’objectif majeur est la création d’une assemblée unique pour l’île afin de renforcer le pouvoir des élus locaux. Une décision qui sera soumise à la population par référendum.

Saint-Benoît : Subventions aux associations renforcées et réorganisation de l’équipe municipale

Patrice Selly souhaite réaffirmer son engagement envers les associations locales et le Centre communal d’action sociale (CCAS) et ce, « malgré un contexte économique difficile ». Peu avant le conseil municipal, plusieurs annonces ont été faites par le maire de Saint-Benoit pour soutenir le tissu associatif et renforcer les actions sociales, tout en procédant à une réorganisation interne de l’équipe municipale.

Pour LFI, l’exclusion de l’Assemblée du député Sébastien Delogu est une fierté

Le député de Marseille Sébastien Delogu a été exclu 15 jours de l’Assemblée nationale par la présidente Yaël Braun-Pivet pour avoir brandi un drapeau palestinien hier lors d’une séance de questions au gouvernement. « Sa punition est une décoration et une honte pour toujours pour ceux qui l’ont votée » a réagi sur X Jean-Luc Mélenchon. Sébastien Delogu a été sanctionné par un vote des députés macronistes, de la droite et de l’extrême-droite.

[Communiqué] Le Département soutient l’aménagement de « Terrain Bory », à Saint-Louis

Cyrille Melchior, Président du Conseil départemental, participait, le mardi 28 mai, au côté des vice-Présidentes Flora Augustine-Etcheverry et Camille Clain, ainsi que du Conseiller départemental Jean-François Payet, à la pose de la première pierre du projet d’aménagement « Terrain Bory », à Saint-Louis, qui va permettre la réalisation d’équipements structurants pour les habitants de la commune.