Revenir à la rubrique : Politique

Forum des RUP à Bruxelles: D. Robert propose un fonds régional d’investissement pour les entreprises

Au 3ème Forum des RUP (Région Ultrapériphériques), Didier Robert annonce avoir obtenu "une avancée pour les jeunes: l'Erasmus + pour les étudiants, les entrepreneurs, les sportifs.. et propose le fonds régional d'investissement pour les entreprises.

Ecrit par zinfos974 – le mercredi 01 octobre 2014 à 08H20

Le 3ème Forum des RUP (Régions Ultra-périphériques) s’est ouvert mardi matin à la Commission Européenne à Bruxelles. Un rendez-vous éminemment important pour défendre les spécificités des régions comme La Réunion en présence des Commissaires européens, des Ministres des États membres (France,Espagne,Portugal), des Présidents des RUP et des représentants des institutions européennes.

Lors de son discours, le président de la Région Réunion, Didier Robert, a rappelé d’abord sa satisfaction pour La Réunion « qui a réussi, à force de négociations et de propositions, à obtenir des dotations financières en réelle augmentation, de près de 200 millions supplémentaires pour la période 2014-2020 sur la politique de cohésion et le développement rural, et ce, dans un contexte d’austérité budgétaire global à l’échelle de l’Europe« , rappelle-t-on dans un communiqué.

Nous sommes des régions européennes. Il n’y a sur ce point aucune ambiguïté : cette dimension fait partie des équilibres fondamentaux sur lesquels s’est construite La Réunion… c’est avec cet esprit de responsabilité que nous sommes parvenus, pour chaque nouvelle période de programmation, à nous organiser, à nous adapter pour répondre aux attentes et aux exigences de performance de l’Union européenne, à nous adapter aussi pour répondre aux attentes de nos populations. C’est également avec le même esprit de responsabilité et de vigilance que nous avons ouvert une nouvelle page des relations entre les RUP et les instances européennes avec la présentation et l’adoption du Plan d’Action l’an dernier. Un Plan d’Actions ambitieux, qui est la traduction de l’effort d’innovation, de l’effort d’adaptation que nous nous sommes imposés. J’ai là encore la conviction que ces projets de territoire portent les véritables fondamentaux de croissance, de compétitivité et d’emploi pour chacun de nos territoires…j’ai la conviction profonde, comme beaucoup, que les filières traditionnelles peuvent aussi être des pôles d’innovation, de richesses et d’imagination. C’est en tout cas bien cette démonstration que nous font les acteurs à La Réunion de la filière canne-sucre-rhum-énergie, ceux du monde de l’élevage ou de l’agriculture, et cela depuis des années”, a introduit Didier Robert.

L’Erasmus + pour les jeunes Réunionnais, les entrepreneurs, les sportifs et le réseau emploi

Didier Robert a souligné plusieurs avancées obtenues pour les RUP et pour La Réunion en particulier le dispositif Erasmus +, qui garantit une prise en charge du billet d’avion jusqu’à 1100 € et une bourse mensuelle de l’Europe à hauteur moyenne de 750 euros mensuels pour les jeunes Réunionnais.

La validation pour La Réunion d’Erasmus + inscrite au Plan d’Action Réunion et qui permet de prendre aujourd’hui – et j’ose dire  » enfin » – pleinement en compte l’éloignement de nos territoires en offrant désormais à nos jeunes les véritables moyens pour un parcours à l’international ; cette avancée majeure pour une plus grande mobilité en Europe concerne désormais aussi les jeunes entrepreneurs. C’est le travail de plusieurs années de négociations, qui représente une avancée incontestable« , analyse-t-il.

Autre point de satisfaction pour Didier Robert, l’initiative prise par le Président des Canaries de mettre en place le Réseau pour l’Emploi des RUP. Dans ce cadre, Didier Robert a proposé le lancement d’une étude sur les gisements d’emplois liés à l’économie verte dans nos régions.

Dans son allocution, le Président est également revenu sur les interrogations qui subsistent en relation avec l’échéance connue de la fin des quotas sucriers, et les questions sur le développement de la filière « canne-sucre-rhum-énergie » pour les prochaines années, ainsi que sur le secteur de la pêche et de l’aquaculture qui a besoin aujourd’hui de plus visibilité, condition nécessaire de stabilité pour les entreprises.

La création d’un Fonds régional d’investissement pour améliorer la compétitivité

Sur la question précise de l’activité, de la compétitivité et de l’emploi, le président et sénateur a expliqué: “Aujourd’hui, l’un des enjeux majeurs consiste à pouvoir apporter les bonnes réponses pour participer à créer l’environnement le plus favorable pour nos entrepreneurs. Dans un contexte économique tendu, nos entreprises ont plus que jamais des difficultés d’accès au financement. C’est la raison pour laquelle, en matière d’ingénierie financière pour les petites et très petites entreprises notamment, j’ai pris la décision et l’initiative de créer pour La Réunion un Fonds régional d’investissement doté de 80 M€, en nous appuyant pour cela sur tous les instruments européens existants et appropriés… L’économie réunionnaise a besoin de stabilité, autant que de souplesse. Elle a besoin de repères, de points fixes et de continuité. »

S’adressant à Madame la Ministre des Outre mer, le Président Didier Robert a précisé que “l’État doit jouer aussi son rôle, éclairer l’avenir et éviter les ruptures”.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Sigrid Gérardin, n°2 sur la liste PCF aux Européennes : « Porter le projet que vous construirez pour vous et par vous »

Le Parti communiste réunionnais (PCR) a célébré ce samedi son 65e anniversaire sur la place Paul-Vergès à Saint-Denis. Cet événement s’inscrit dans le cadre des élections européennes et a été marqué par un hommage rendu à son fondateur, premier Réunionnais élu au Parlement européen. Le tout en présence de Sigrid Gérardin, n°2 sur la liste PCF conduite par Léon Deffontaines.

[Communiqué]“Nous, élus des Outremers, demandons solennellement au Gouvernement le retrait immédiat du projet de loi de réforme constitutionnelle”

La Présidente de Région Huguette Bello aux côtés de Présidents de collectivités ultramarines et de parlementaires ultramarins (dont les Réunionnais Evelyne Corbière, Karine Lebon, Frédéric Maillot, Emeline K/Bidi, Perceval Gaillard, Jean-Hugues Ratenon et Younous Omarjee) cosignent une tribune pour alerter sur la situation en Nouvelle-Calédonie et appeler le gouvernement à retirer son projet de loi de réforme constitutionnelle.