MENU ZINFOS
Santé

L’ARS rappelle aux voyageurs l’importance du dépistage pour éviter la propagation du virus


Dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de déconfinement, le développement du dépistage par tests virologiques RT-PCR s’avère tout à la fois indispensable et réalisable sur l’île de La Réunion. Aussi, compte tenu des difficultés signalées par des voyageurs ces dernières semaines, l’ARS rappelle les informations relatives au dépistage des personnes amenées à voyager.

Par - Publié le Mardi 7 Juillet 2020 à 17:52 | Lu 3372 fois

AU DEPART DE LA METROPOLE OU DE MAYOTTE
 
Les voyageurs sont aujourd’hui fortement incités à se faire dépister 72H au plus tard avant leur départ. La présentation du billet d’avion de retour pour La Réunion au laboratoire devrait suffire pour se faire tester en métropole (selon le décret en vigueur).
 
Il s’agit de se prêter à un test virologique RT-PCR, seul test de référence pour le diagnostic à un moment donné, contrairement aux tests sérologiques qui n’ont pas d’utilité dans cette circonstance.
 
Compte tenu des difficultés rencontrées en métropole, les Réunionnais peuvent aussi consulter leur médecin traitant avant même leur départ vers la métropole ou Mayotte, de façon à obtenir une prescription médicale, tant pour le test avant le retour sur l’île, que pour le test 7 jours après le retour.
 
A contrario, les tests Covid ne doivent pas être réalisés avant le départ de La Réunion pour la métropole comme pour Mayotte.
 
 
LE TEST COVID A J+7
 
Les tests Covid doivent être réalisés 7 jours après l’arrivée sur le sol réunionnais et sont indispensables pour des motifs de santé publique. Ils sont effectués sur prescription d’un médecin de l'Assurance Maladie à l'aéroport, ou d’un médecin traitant, ou encore sur simple présentation du billet d'avion.
 
Ces tests permettent, en effet, de vérifier qu'une personne dépistée négative avant le départ ou dès l’arrivée à La Réunion, n’a pas développé la maladie depuis, même en l'absence de tout symptôme ou signe évocateur.
 
La réalisation de ce test à J+7 a donc deux objectifs et deux intérêts en particulier :
- détecter la présence du virus, y compris chez les porteurs sains, de façon à consolider, voire prolonger, les mesures de protection individuelle ou collective, pour prévenir tout risque de propagation ;
- si le résultat du nouveau test est toujours négatif, alléger les modalités de réalisation de la quatorzaine, puisque les personnes sont alors autorisées, en deuxième semaine, à sortir de chez elles pour des besoins personnels comme professionnels, dès lors qu'elles respectent scrupuleusement l'ensemble des gestes barrières dont, le plus souvent possible, le port du masque.
 
 
LE DEPISTAGE EN LABORATOIRE A LA REUNION
 
Afin de réaliser le test covid, les voyageurs sont invités à prendre rendez-vous dans un laboratoire de leur choix, dès leur arrivée et au plus tard 5 jours après, c'est-à-dire à compter de la réception du SMS de rappel transmis par l’ARS.
 
Des laboratoires publics et privés de l’île ont pris de leur côté leurs dispositions pour faciliter les prises de rendez-vous, par simple appel téléphonique ou par inscription en ligne pour certains laboratoires. Ils ont également renforcé les moyens de prélèvement de façon à ce que tout test puisse être réalisé dans les délais.
 
La liste des laboratoires sont à retrouver sur le site internet de l’ARS :
www.lareunion.ars.sante.fr
 
Toute difficulté particulière que pourrait rencontrer une personne pour la prise de RDV en laboratoire, pourra être signalée à l’ARS, qui sera ainsi vigilante afin d’apporter des solutions en cas de problème.


Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Val le 07/07/2020 18:25

Il ne fait pas incite il faut obliger
Et une isolation totale à l arriver pendant un certain jours !!

2.Posté par Pascale le 07/07/2020 19:12

MDR... parce que ces chers dirigeants pensent vraiment que si on n'oblige pas les nombreux touristes à faire le dépistage ils vont le faire??? c'est comme le sida... combien de personnes contaminés portent un préservatif? :)

3.Posté par Domino le 08/07/2020 07:30

Extraordinaire !!!
A la limite on supplierait !
On devrait utiliser le mot inciter dans tous les maux et interdictions vous verrez le bordel.
Dirigeants pathétiques

4.Posté par etonnant le 08/07/2020 07:59

extrait:
"Quelqu’un qui s’est fait avoir ou s’est vu imposer un test pour subir enfin l’opération qu’il attendait depuis quatre mois au moins… Pourquoi un test quand chaque professionnel un peu instruit ou tout bêtement curieux a appris que ces tests ne sont absolument pas fiables, ni dans un sens, ni dans l’autre. Mais ce sont probablement les fabuleuses Agences Régionales de Santé qui imposent de faire ces tests ! Comme vous avez pu le suivre dans les auditions à l’Assemblée nationale, tous ces gens ont les idées très claires.

Une opération d’allure humanitaire pour ces pauvres habitants d’Île-de- France [2]

« Les « gentils » vaccinateurs suivent leur méthodologie habituelle. Ils vont commencer par les tests. Ils testeront les gens gratuitement (bons de la Sécu) dans les villes d’Île-de- France les plus défavorisées. ll y a actuellement une liste de 32 villes publiée par Véran (liste non exhaustive qui s’étendra ensuite à la France entière).

Ils utiliseront les bâtons dans le nez, dangereux pour plusieurs raisons :

Risque de perforation des sinus et atteinte du 6e chakra : Ajna, le chakra de la clairvoyance (troisième œil).

Risque d’inoculer par ce moyen des nanoparticules, virus ou bactéries…

Risque de fichage de la population.

Risque de chantage : une personne entrée à l’hôpital récemment pour se faire opérer a refusé de se faire tester, se sachant parfaitement saine. On l’a alors menacée de ne pas l’opérer. Elle a été obligée de subir ce test invasif.

Risque de faux positifs, ces tests n’étant pas fiables.

Les tests ne sont que la première étape du processus…"

opinion médicale d'une professionnelle de santé

Ancien Interne et ancien Chef de Clinique des Hôpitaux, elle s’est successivement spécialisée en pédiatrie puis en cancérologie...

5.Posté par Indy le 08/07/2020 09:36

Le nombre de cas va de toute évidence continuer d'augmenter car certains voyageurs dès leur arrivée reprennent leur train de vie normal comme si de rien.... Résultat nous sommes passés de 64 à 76 cas autochtones en une semaine... Ni l'Ars ni la Préfecture ou autre ne prennent les décisions comme il le fallait au moment où il le fallait. Fin juillet les tests et la septaine, quarantaine ne seront plus obligatoires! Donc pourquoi tout ce cinéma ? Afin de faire jouer le paraître ? Afin de prouver que votre salaire est justifié?

6.Posté par RUN le 08/07/2020 10:38

Comme ci avc un simple rappel zot sa fe !

7.Posté par zozimet le 08/07/2020 10:50

le petit créole ordinaire (celui de tous les jours que je cotoies à longueur de journée) risque fort de payer de sa vie les errements des instances qui nous dirigent. Le test PCR n'étant pas fiable et étant dangereux (- cf poste 4 ci-dessus et au dire des scientifiques)) , pourquoi inciter les voyageurs à le subir ? Nos vies valent plus que tous les arrangements de la hiérarchie administrative,...dès lors, la seule solution est la fermeture des aéroports de la Réunion.

8.Posté par Tonton le 08/07/2020 12:53

lol, signe d'impuissance. Ils nous ont abandonné.

9.Posté par etonnant le 08/07/2020 18:21


By Valerie Richardson - The Washington Times - Thursday, April 2, 2020

"An international poll of more than 6,000 doctors released Thursday found that the antimalarial drug hydroxychloroquine was the most highly rated treatment for the novel coronavirus."

embêtant ? le protocole Raoult plebiscité par 6000 médecins us....

ah ben mince alors....

10.Posté par Thierry le 09/07/2020 10:23

C'est tellement compliqué d'obtenir un RDV pour faire un test covid, que je pense que beaucoup renoncent, à force de perdre leur temps. J'ai appelé pendant des heures tous les numéros de centre de dépistage fourni par l'ARS, sans réponse. Même l'ARS est injoignable. C'est carrément n'importe quoi.
D'autre part, vu qu'il n'y a aucune obligation (ni pour le test ni pour la quarantaine), les gens s'en foutent car ils n'ont aucun civisme.

11.Posté par Dr anonyme le 09/07/2020 12:03

@ étonnant

Encore plus étonnant, le Remdésivir n'a pas encore fait ses preuves avec 6000 prescripteurs.

Le remdésivir (développé sous le code GS-5734) est un dérivé monophosphate d'un analogue de nucléosides de l'adénine. Il a été développé par le laboratoire Gilead Sciences initialement pour traiter la maladie à virus Ebola et les infections à virus Marburg. Il a par la suite montré une activité antivirale également contre d'autres virus à ARN monocaténaire comme le virus respiratoire syncytial, le virus Junin, le virus Lassa, le virus Nipah et le genre Henipavirus en général, ainsi que les coronavirus, notamment le MERS-CoV et le SARS-CoV4 ; il est également étudié contre les infections à virus SARS-CoV-2. In vitro il serait efficace.

En juin 2020, ce médicament est commercialisé par Gilead aux Etats-Unis au prix de 2340 dollars.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes