Revenir à la rubrique : Société

?Télécoms : Les frais d’itinérance n’évolueront pas avant 2032

Le 9 décembre 2021 aurait pu être un jour fatidique pour les consommateurs et le secteur des télécoms. L’accord sur le roaming dans l’Union européenne devait initialement s’arrêter en 2022. Il a été prolongé de dix ans, soit jusqu’en 2032.

Ecrit par zinfos974 – le lundi 13 décembre 2021 à 11H04

Avant 2017, appeler, envoyer un SMS, ou même consommer des données dans un autre Etat de l’Union européenne que le sien était payant. Les frontaliers et les voyageurs en payaient le prix fort. Une situation à laquelle la commission européenne a mis fin en 2017 en supprimant les frais d’itinérance, également appelés « roaming », pour faciliter les déplacements entre les pays et la communication des Européens. Ainsi, utiliser son forfait mobile dans un autre pays n’entraine plus du surcoût. L’accord pour l’interdiction des frais de roaming était prévu pour 5 ans, soit jusqu’à 2022.

L’Islande, la Norvège et le Lichtenstein aussi concernés

À quelques mois de cette échéance, le 9 décembre plus précisément, les élus européens ont prolongé cet accord pour dix années supplémentaires. En plus des 27,  sont aussi concernés la Norvège, le l’Islande, le Lichtenstein. Les opérateurs de télécom ne pourront donc pas les facturer. 

« La reconduite des règles garantira que les personnes puissent téléphoner, envoyer des textos et surfer sur l’Internet tout en voyageant dans d’autres pays de l’Ue que le leur, sans redouter d’avoir un terrible choc en recevant la facture de leur opérateur », ont rappelé les élus européens.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Errance animale : « Si on prend la peine d’avoir un chien et qu’on l’aime, on le laisse dans sa cour »

Ce mardi 23 juillet, la CASUD organisait une grande opération de prévention et de sensibilisation contre l’errance animale sur le parcours de santé de Bel-Air au Tampon. L’occasion de rappeler les bonnes pratiques pour ne pas attirer les chiens errants et éviter qu’ils se rassemblent en meute. L’intercommunalité du sud annonce renforcer la sensibilisation autour des chiens divagants et, le cas échéant, mettre en place des sanctions.

Clara répond de belle manière aux commentaires misogynes

La chanteuse Clara Roland a été la cible de très nombreux commentaires négatifs sur son choix vestimentaire lors d’une prestation musicale sur scène. Elle a pris la parole lundi et a rappelé l’importance de rester libre et de s’assumer face aux critiques qui seront toujours présentes.

Les cas de coqueluche augmentent en France, comment protéger les nourrissons ?

Face à la recrudescence de la coqueluche en France depuis le début de l’année 2024, la Haute Autorité de santé (HAS) a publié aujourd’hui de nouvelles recommandations vaccinales.
Cette infection respiratoire, hautement contagieuse, a causé la mort de 17 personnes depuis janvier, dont 12 nourrissons âgés d’un à deux mois, un enfant de quatre ans et trois adultes de plus de 85 ans.