Revenir à la rubrique : Faits divers

Saint-Pierre : Les jeunes agresseurs de la rue François de Mahy s’étaient déjà défoulés sur une autre proie

​Dans la nuit du vendredi 23 au samedi 24 décembre 2022, un homme était roué de coups rue François de Mahy à Saint-Pierre. Deux des trois agresseurs impliqués dans cette affaire avaient déjà fait parler leurs poings quelques jours plus tôt dans cette même ville de Saint-Pierre.

Ecrit par GD – le samedi 04 février 2023 à 08H48

Deux jeunes hommes de 18 ans ont été condamnés ce vendredi après-midi en comparution immédiate pour vol aggravé commis le 2 décembre 2022 à Saint-Pierre. Ils ont ceci de particulier que leurs noms « matchent » dans une tentative de meurtre qui leur vaudra les assises dans quelques mois. 

Le 2 décembre 2022, ils s’acharnent sur un jeune homme qui a le malheur de porter une sacoche. Ils veulent la lui dérober. 

Au cours de l’audience, les juges ont passé la vidéo surveillance de cette agression. Une scène de violence qui s’est déroulée devant la Poste de Saint-Pierre. Ils s’y sont mis à trois pour voler la malheureuse sacoche. Le plus jeune de la bande est mineur et n’était donc pas présent à la barre du tribunal judiciaire ce jour, la procédure étant différente.

« On voit le plaisir de frapper »

La bande de voyous a frappé sa victime jusqu’à ce que des gens viennent lui porter assistance. 

« Ce sont des gestes qui ont pour but de faire mal, ce n’était pas pour voler. On voit le plaisir de frapper », indique la procureure qui ajoute qu’« il y a un lien très net entre les deux affaires qui sont à quelques jours d’intervalles ».

La procureure fait ainsi référence à une autre agression aux conséquences encore plus graves qui s’est déroulée une vingtaine de jours après ce vol aggravé. 

Dans la nuit du vendredi 23 au samedi 24 décembre 2022, un jeune homme était roué de coups à hauteur de la rue François de Mahy. Son pronostic vital était engagé juste après l’agression. La victime avait subi un traumatisme crânien et avait dû subir une opération neuro-chirurgicale. Elle souffrait également d’une fracture à une vertèbre. Interpellés trois jours après, ses quatre agresseurs avaient été déférés au palais de justice le 28 décembre et mis en examen pour tentative de meurtre. Deux autres seront interpellés par la suite. Parmi eux, Allan et Fouad, les deux inculpés dans ce vol de sacoche.

En attendant leur procès aux assises, Allan et Fouad ont été condamnés pour ce vol aggravé de sacoche à 18 mois ferme avec mandat de dépôt. 24 mois de prison dont 6 avec sursis probatoire avec mandat de dépôt avaient été requis quelques minutes plus tôt. 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Inéligibilité d’André Thien Ah Koon : Le jugement d’appel confirmé

Une erreur dans le libellé du jugement rendu par la cour d’Appel en mai dernier a permis au maire du Tampon de continuer à exercer ses différents mandats encore quelque temps. Ce jeudi, après avoir évoqué l’affaire en chambre du conseil et à huis clos, la cour a corrigé l’erreur et confirmé l’inéligibilité de l’édile.