Revenir à la rubrique : Politique

[Pierrot Dupuy] Michel Vergoz se trompe, Alek Laï-Kane-Cheong est bien éligible

A quoi tient parfois l’avenir politique d’un homme… Alexandre Laï-Kane-Cheong avait été déclaré inéligible par le Conseil constitutionnel le 16 juin 2023. Comme les candidatures devaient être déposées avant ce soir 18h à la préfecture, Michel Vergoz en a déduit que le représentant de Croire et Oser était toujours inéligible et ne pouvait donc se présenter. Or Michel Vergoz se trompe..

Ecrit par Pierrot Dupuy – le dimanche 16 juin 2024 à 19H44

Michel Vergoz a envoyé à la presse tard en ce dimanche soir copie d’un courrier qu’il a adressé au préfet pour attirer son attention sur, selon lui, l’inéligibilité d’Alexandre Lai-Kane-Cheong, candidat dans la 6ème circonscription. Et soutenu par la plateforme de la Gauche réunie autour d’Ericka Bareigts.

Si c’est vrai, l’information est d’importance !

Selon le maire de Sainte-Rose, Alexandre Lai-Kane-Cheong est inéligible suite à une « décision du Conseil Constitutionnel n°2023-6189 AN du 16 Juin 2023 (le) déclarant, en son article 1er, inéligible pour une durée d’un an, à compter de la décision citée ci-dessus ». Il attire donc l’attention du préfet, « dans le cas où la candidature de Monsieur Alexandre Lai-Kane-Cheong était confirmée avant 18 heures ce dimanche 16 Juin 2024, sur son irrecevabilité, compte tenu de la décision du Conseil Constitutionnel du 16 Juin 2023 citée en objet ».

Selon lui donc, Alexandre Lai-Kane-Cheong serait donc toujours inéligible pour une question de délai. Pour 24h très précisément. À l’ écouter, si la décision du Conseil constitutionnel avait été prise la veille, le 15 juin 2023 par exemple, il aurait pu se présenter. Mais tel n’est pas le cas, toujours selon lui.

 

Michel Vergoz affirme qu’Alek Laï-Kane-Cheong n’est pas éligible aux Législatives 2024

 

Ça a toute l’apparence de l’évidence, mais pourtant, c’est faux. Preuve en est que sa candidature, qui a été analysée dans tous les sens par les services du contrôle de la légalité, a été acceptée par la préfecture.

Pour la raison toute simple que l’inéligibilité d’un candidat ne se juge pas par rapport au jour du dépôt des candidatures, mais par rapport à celui du premier tour de l’élection. Donc, le 30 juin prochain, Alexandre Lai-Kane-Cheong sera bel et bien éligible.

Dès lundi, il pourra même demander à un juge de le faire réinscrire sur les listes électorales. C’est même un des rares cas prévus par la loi où un citoyen peut demander la réouverture des inscriptions.

C’est peu dire qu’Alexandre Lai-Kane-Cheong a de la chance. À sa place, j’irais jouer un bulletin de Loto, on ne sait jamais.

Et cela d’autant plus qu’il a des chances sérieuses de l’emporter dans cette 6ᵉ circonscription. Aux dernières législatives de 2022, il était opposé à Frédéric Maillot dans un duel fratricide et sans réel soutien, il n’avait été battu que de peu : 47,01% contre 52,99%, alors même que Frédéric Maillot bénéficiait du soutien de toute la Gauche.

La donne a radicalement changé cette fois. Frédéric Maillot n’est plus soutenu que par le PLR d’Huguette Bello représenté par Joé Bédier, le maire de Saint-André. Tandis que « Alek » a derrière lui Ericka Bareigts qui lui apporte les voix des cantons 7 et 9 de St-Denis, ainsi que le soutien du maire de Sainte-Suzanne Maurice Gironcel.

Et dire qu’à 24 heures près…

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
30 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Nouveau Front populaire : « On fabrique des votes RN », déplore Marine Tondelier

La secrétaire nationale d’Europe Ecologie-Les Verts a poussé un coup de gueule ce mercredi sur le plateau des « 4 Vérités » de Télématin sur France 2. Elle a exprimé sa colère et sa déception à cause de la « guerre de leadership » au sein du Nouveau Front populaire qui empêche un accord sur une proposition commune d’un Premier ministre pour le nouveau gouvernement qui sera formé suite aux élections législatives anticipées qui viennent de s’achever.

NFP : Une candidature unique pour le Perchoir avant celle de Matignon

Les représentants du Nouveau Front Populaire ont acté une candidature unique pour la présidence de l’Assemblée, sans qu’un nom ne soit officiel pour le moment. D’ailleurs, LFI a demandé à ses partenaires de se concentrer d’abord sur les tractations autours des postes du palais Bourbon. Pour autant, les discussions pour la nomination d’un premier ministre ont repris entre les différents partis.

Législatives : Le Président accepte la démission de Gabriel Attal

De nombreux journalistes annonçaient qu’Emmanuel Macron accepterait la démission du Premier ministre et de son gouvernement ce mardi. C’est donc chose faite depuis ce soir. Le président l’a cependant désigné pour « traiter des affaires courantes », afin de laisser à l’Assemblée le temps de trouver une majorité stable.