Revenir à la rubrique : Société

L’Entre-Deux ambitionne de devenir la petite ville créole de demain

La commune vient de signer la Convention d’adhésion "Petites Villes de Demain" avec l’État et la CASUD. Grâce à ce programme, l’Entre-Deux va bénéficier de fonds pour mettre en place des projets structurants, mais également à vocation sociale et culturelle.

Ecrit par zinfos974 – le jeudi 16 décembre 2021 à 15H16

« L’Entre-Deux est l’un des plus beaux villages de La Réunion. Nous travaillons à en faire l’un des plus beaux villages de France », se félicitait Bachil Valy au moment de signer la convention d’adhésion au dispositif « Petites Villes de Demain ». En présence du préfet et d’André Thien-Ah-Koon, président de la CASUD, il a engagé le village du sud dans une nouvelle étape.

Le programme constitue un outil de relance au service des territoires. Il se veut être un élément de réponse aux nouvelles problématiques sociales et économiques, tout en accompagnant la transition écologique et en mettant en valeur la culture et le patrimoine. Le dispositif permet également aux villes concernées d’obtenir l’ingénierie adéquate pour la mise en œuvre des projets.

Rester une ville à vocation rurale

Grâce à ce programme, l’Entre-Deux va pouvoir conforter sa caractéristique rurale. La commune va se doter d’un service dédié à la transition écologique. Le premier acte fort sera la mise en place d’un circuit court. Les agriculteurs alimenteront les écoles de la ville. 

La municipalité va également engager un « manager pour le centre-ville ». Celui-ci devra chapeauter les projets pour offrir un nouveau visage à la bourgade. Le centre-ville va donner la priorité aux modes de transport doux, notamment la marche à pied. Le centre-ville verra également l’installation d’une épicerie sociale et solidaire dans la case Nativel. La circulation et localisation des services seront placées afin de désengorger la ville. 

À ce sujet, Bachil Valy et le préfet ont inauguré le pont Cadet, qui permet de désenclaver le quartier de Bras-long. Ce quartier va justement être le théâtre du développement de la ville sur les 15 prochaines années afin d’accueillir les futurs habitants. Le quartier va ainsi bénéficier prochainement d’une micro-crèche, une école maternelle, un complexe sportif, une maison France-services, la réhabilitation de 4 ouvrages d’art ainsi que de nouveaux logements sociaux. Une liaison de contournement vers le quartier sera créée.

Mettre l’accent sur le patrimoine

Le programme « Petites villes de Demain » va permettre à l’Entre-Deux de mettre en avant son patrimoine et son histoire, ainsi que celle de La Réunion en général. Cela va passer par la création du Centre d’interprétation de l’Architecture et du Patrimoine (SIAP) dans le quartier du Serré. Une zone d’activité artisanale sera créée pour donner une expression économique des métiers d’antan et du patrimoine architectural et humain de La Réunion. Un musée à ciel ouvert va voir le jour pour faire découvrir l’évolution des cases créoles à travers les siècles.

Enfin, un effort sur le numérique est annoncé. En plus des écoles, les commerçants vont avoir un soutien afin de se mettre en valeur sur la toile. De quoi faire promettre à Bachil Valy de transformer l’Entre-Deux en la « petite ville créole de demain ».

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] L’UMIH et Action Logement s’allient pour faciliter l’accès au logement et favoriser l’emploi des salariés et des travailleurs saisonniers

L’Union des Métiers des Industries de l’Hôtellerie (UMIH) et Action Logement Groupe ont signé le mardi 16 juillet une convention de partenariat visant à faire connaître l’offre de services du Groupe aux adhérents de l’UMIH ainsi qu’à développer une offre de logement adaptée aux besoins de leurs salariés. Le partenariat comprend trois axes majeurs : la promotion de la garantie Visale, l’accompagnement du développement d’une offre de logements abordables et la contribution à l’innovation dans l’accès au logement ou le relogement des salariés saisonniers. Les deux parties agiront donc conjointement en faveur de l’accompagnement des mobilités professionnelles, de l’attractivité des territoires et de la fluidité des parcours résidentiels.