Revenir à la rubrique : Communiqué | Société

La Poste et la SEOR s’associent pour la création d’un Refuge Péi

La SEOR et la Plateforme Industrielle du Courrier de Saint-Denis ont collaboré pour transformer cette dernière en "site pilote" du programme Refuges LPO Péi en 2023, s'engageant à protéger la biodiversité locale et à sensibiliser les employés à la préservation de la faune et de la flore.

Ecrit par N.P. – le lundi 15 avril 2024 à 16H51

Le communiqué :

Le 25 janvier 2023, Philippe Wahl, Président directeur général du groupe La Poste et Allain Bougrain Dubourg, Président de la LPO, ont signé une convention de partenariat (2023-2025) en faveur de la biodiversité et la lutte contre l’érosion du vivant.

En mai 2022, le groupe La Poste a décidé d’intégrer un volet biodiversité dans sa stratégie RSE. Pour mener à bien cette ambition et agir sur le long terme, le groupe s’associe à la LPO, expert reconnu dans ce domaine. Ce partenariat naturel est fondé sur la valeur de proximité, commune aux 2 entités et la mise en œuvre de plans d’actions locaux afin de prendre en compte les spécificités de chaque territoire.

Une collaboration locale avec la SEOR, un refuge LPO péi « site pilote »

La Société d’Etudes Ornithologiques de La Réunion (SEOR), représentant local de la LPO, et la Plateforme Industrielle du Courrier (PIC) de Saint-Denis ont collaboré pour que cette dernière devienne « site pilote » du programme Refuges LPO Péi en 2023. Le site du bureau de poste de Salazie suivra.

Un refuge LPO Péi de type entreprise est un terrain sur lequel l’entreprise s’engage à accueillir, protéger et favoriser la faune et la flore sauvages, en respectant la charte des Refuges LPO et en s’appuyant sur les 15 gestes favorables à la biodiversité. Une convention engage notamment l’entreprise à mettre en place un plan de gestion de ses espaces verts et à sensibiliser ses collaborateurs à la protection des espèces présentes sur le site.

La Plateforme Industrielle Courrier (PIC) située au Chaudron : site pilote Refuge LPO Péi

Bien qu’ils ne représentent que 10% de la surface du site, ses 3000 m² d’espaces verts offrent de très belles possibilités d’aménagement en faveur de la biodiversité de proximité ! C’est pourquoi la PIC a été sélectionnée en tant que « site pilote » pour l’expérimentation du programme en 2023. Après un premier diagnostic écologique, un plan d’action spécifique a été mis au point par la SEOR, avec un double objectif :

  • tendre vers l’application d’un maximum de « Gestes Refuges » pour favoriser la faune et la flore locales et réduire l’impact écologique du site ;
  • tester des aménagements expérimentaux qui pourront ensuite être proposés aux membres.
  • Alain Bertin-Maghit (Directeur de la PIC ) « C’est dans ce cadre que nous avons décidé d’organiser un grand chantier de plantation d’espèces endémiques en faisant participer les équipes de la PIC, le 15 avril 2024. C’est important pour nous d’agir de manière concrète et collective, cela donne du sens à notre engagement ».

Camille Fahrner (SEOR, animatrice du programme Refuges LPO Péi) : « La SEOR est ravie d’accompagner La Poste de La Réunion et la PIC aujourd’hui. Les postiers bénéficient ainsi d’une sensibilisation au programme Refuges LPO Péi, qui pourrait aussi leur donner envie de s’impliquer chez eux également. En effet, la cinquantaine de postiers a montré une forte motivation pour ce chantier de plantation. »

Marc Roussin (consultant en restauration écologique) : « J’accompagne les postiers aujourd’hui. Ils ont planté des espèces endémiques, la plupart menacées d’extinction (au total 45 espèces pour 70 plants). On fait du génie écologique : on reproduit ce qu’on observe dans la forêt semi-sèche réunionnaise. On associe arbres et arbustes, fougères et couvre-sols (exemple, sous le palmiste blanc, une fougère Pate lézard et à côté un bois de senteur blanc). Le rendu sera authentique car les espèces sont adaptées aux conditions climatiques du site de la PIC et auront bien été positionnées. Aujourd’hui, on restaure ainsi un bout de la forêt semi-sèche en plantant en conscience. Chaque plante de La Réunion a une histoire et c’est ce que j’explique aussi aujourd’hui ».

Plus d’informations sur le programme des refuges péi sur ce site dédié 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

VivaTech : La Réunion en force au plus grand salon du monde pour les nouvelles technologies

La Région Réunion envoie une forte délégation de représentants de 10 startups participer au salon international VivaTech qui s’ouvre demain matin porte de Versailles à Paris.
Il s’agit du plus grand salon au monde en matière de nouvelles technologies, qui est même passé devant le CES de Las Vegas, et il accueillera encore cette année des intervenants de très grande qualité. Et notamment beaucoup de fonds d’investissements à la recherche de sociétés à financer. Exactement ce que recherchent nos startups locales…

[Communiqué] « La diversité : un atout pour l’entreprise réunionnaise libérale »

L’UNAPL Réunion mène une étude auprès des entreprises libérales réunionnaises sur l’adaptation du management à la diversité des populations des entreprises insulaires. Dirigeants et salariés ont été questionnés, révélant que les actions d’inclusion sont peu formalisées. En revanche, les horaires et les congés sont aménagés en fonctions des besoins et différentes obédiences des salariés. Cette enquête montre aussi que les entreprises les plus inclusives sont aussi les plus performantes !

[Communiqué] « L’insalubrité des logements sociaux est un phénomène complexe et multifactoriel »

Karine Lebon annonce une bataille parlementaire cruciale le 22 mai 2024. Celle-ci pourrait contribuer à résoudre la crise du logement social à La Réunion, exacerbée par une forte croissance démographique, des coûts de construction élevés et des procédures administratives complexes. C’est pourquoi la députée de la 2e circonscription de La Réunion a proposé au vote la création d’une commission d’enquête visant à analyser et à remédier à ces problèmes urgents afin d’améliorer les conditions de vie des Réunionnais.

Don du sang : Planning des collectes du mardi 21 au samedi 25 mai

L’Etablissement Français du Sang La Réunion- Océan Indien met à jour son planning de collectes de sang organisées du mardi 21 au samedi 25 mai 2024 (report de la collecte prévue le 22/05 à la mairie de St-Louis à une date ultérieure et prolongation des horaires de la collecte de Carrefour Roquefeuil St-Gilles les Bains ce 22/05)?