Crise du BTP

BTP : L’incertitude persiste pour 550 millions d’euros de commande publique prévue en 2024

Les entreprises du bâtiment et travaux publics, les syndicats, les bailleurs, les collectivités et les services de l’État ont approuvé ce vendredi une Charte d'engagement en faveur de la filière BTP à La Réunion. Outre des moyens financiers supplémentaires, le document donne naissance au Comité de crise du BTP, une instance qui se réunira mensuellement afin de suivre l'évolution de l'activité et traiter les blocages ou retards. Si 503 millions d'euros d'ordres de service seront engagés d'ici la fin de l'année, l'incertitude demeure pour environ 550 millions d'euros de travaux prévus mais dont le lancement avant décembre 2024 reste incertain.

BTP : Réunion cruciale ce vendredi après une semaine de négociations

Les acteurs du BTP, les collectivités et l'État se réuniront ce vendredi pour faire signer un accord en vue de la reprise des chantiers. Les syndicats ont suspendu leur mouvement de grogne et menacent de reprendre la grève lundi s'ils n'obtiennent pas satisfactions. La FRBTP a convié jeudi soir les médias pour faire le point sur l'avancée des discussions et se dit confiante de l'issue du tour de table du jour.

Crise du BTP : Sans accord, « le préfet a dit qu’il viendra sur la route avec nous »

Les syndicats du BTP ont suspendu leur grève et vont participer à plusieurs réunions de travail tout au long de la semaine prochaine. Une nouvelle table ronde avec tous les acteurs du secteur est prévue vendredi prochain. Si un accord n'est pas trouvé, les manifestants reprendront leur mobilisation. "Le préfet a dit qu'il viendra sur la route avec nous", assure Johny Lagarrigue de la CFDT-BTP.

Crise du BTP : La grève est suspendue, des réunions de travail prévues la semaine prochaine

Les syndicats qui ont démarré mercredi un mouvement de grogne annoncent jeudi suspendre la grève. Une décision prise au sortir d'une réunion organisée à la CCIR avec le préfet, le Département et la Région, notamment. Les manifestants avaient organisé un barrage filtrant mercredi et avait bloqué le Barachois toute la journée de jeudi, provoquant de très importants embouteillages dans le chef-lieu et sur la Nouvelle Route du Littoral.