Revenir à la rubrique : Faits divers

Saint-Joseph : Un père condamné pour agression sexuelle sur sa fille de 8 ans

Le tribunal correctionnel de Saint-Pierre a jugé ce jeudi un quadragénaire pour plusieurs agressions sexuelles sur sa fille porteuse d'un handicap. Au-delà des faits déjà terribles, ce sont ses réponses et explications qui vont choquer les magistrats. Il a été condamné à deux ans de prison, dont un an ferme.

Ecrit par G.D. – le samedi 25 mai 2024 à 07H22

En juillet 2020, Clara* et Killian*, se disputent en présence de leur assistante maternelle. Après avoir fait cesser la dispute, cette dernière va se retrouver au cœur d’une révélation terrible. Le petit garçon va dire que son père touche régulièrement sa sœur. Des accusations que la jeune fille, alors âgée de 8 ans et atteinte d’un léger retard mental, va confirmer. Un signalement va être alors fait.

Après une longue enquête, c’était donc l’heure du procès pour Jonathan*, le père de famille. Celui-ci va nier les accusations, même s’il reconnaît qu’il est parfois brutal avec ses enfants « pour les devoirs ».

Des explications aussi choquantes qu’inédites

Néanmoins, les rapports des experts médicaux affirment que Clara, aujourd’hui âgée de 12 ans, présente bien les traits d’une victime d’inceste (dépression, manque d’estime de soi, comportement hyper-sexualisé pour son jeune âge).

Selon le quadragénaire, tout n’est qu’accusation mensongère. Pour lui, Clara raconte tout ça uniquement par jalousie pour sa sœur. Mais ce n’est pas la seule excuse ahurissante qu’il va donner aux magistrats. Si sa femme ne voulait plus qu’il soit seul avec ses filles, « c’est parce qu’on nous a dit qu’à La Réunion, c’est la région de France où il y a le plus d’agressions sexuelles sur mineur et qu’il ne fallait laisser les pères seuls avec leurs filles ».

Autre justification choquante, il avoue avoir fait mal une fois à sa fille en l’essuyant après la douche, mais c’était uniquement parce que la serviette était rêche et le problème a été réglé avec un nouvel adoucissant.

« Les explications qu’il donne me laissae dubitatif »

« Les explications ne sont pas convaincantes. Au contraire, elles sont inquiétantes », argue Me Victoria Rouxel qui représente la partie civile. Elle demande donc 4000 euros pour le préjudice moral.

Un point de vue partagé par le procureur. « Les explications qu’il donne me laissent dubitatif. Il y a certes beaucoup d’agressions sexuelles à La Réunion, mais c’est partout en France que ça arrive. Il n’y a pas de raison de ne pas laisser un père avec ses filles », souligne-t-il avant de requérir une peine de deux ans de prison, dont un an avec un sursis probatoire de deux ans. Il demande en peine complémentaire le retrait de l’exercice de l’autorité parentale sur sa fille.

Des réquisitions que va suivre le tribunal, ajoutant l’inscription au FIJAIS, le fichier des délinquants sexuels, ainsi qu’une obligation de soin et le paiement des dommages.

*Prénoms d’emprunt

 

Face à un mineur en danger ou en risque de danger, voici les numéros à composer :

119 : numéro vert national, (7j/7 – 24h/24), appel gratuit de postes fixes et mobiles
15 : SAMU
17 : Police
18 : Pompiers
Le numéro vert départemental : le 0800 22 55 55 (8h30-17h en semaine et 16h le vendredi) appel gratuit à partir d’un poste fixe

Thèmes : Saint-Joseph
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le jeune chauffard ayant foncé sur des policiers interdit de séjour pendant cinq ans

Amir F., 28 ans, a comparu devant le tribunal correctionnel ce vendredi pour avoir volontairement foncé sur des policiers à Saint-Denis, sous l’emprise de l’alcool. Lors de l’audience, il a exprimé des excuses et affirmé ne pas se souvenir des événements. Le tribunal a prononcé une peine de trois ans de prison dont un avec sursis probatoire, une incarcération immédiate ainsi qu’une interdiction de séjour de cinq ans.

Korbey d’or : K.O debout pour Sergio Toinette condamné 4 ans de prison avec mandat de dépôt

Le 12 avril dernier, l’ancien dirigeant de Korbey d’Or était jugé pour abus de biens sociaux, corruption et blanchiment. Six de ses proches étaient également poursuivis dans cette affaire d’infractions économiques et financières dont le montant des détournements et des tours de passe-passe entre la société de services à la personne et ses satellites fait tourner la tête. Petit exemple d’un florilège, les 457.000 euros d’espèces qui se sont volatilisées pour se retrouver sur le compte des dirigeants via une porteuse d’enveloppes. Ce vendredi, le tribunal correctionnel a condamné Sergio Toinette à 4 ans de prison avec mandat de dépôt.