Revenir à la rubrique : Faits divers

Tan Rouge: Un homme met fin à ses jours après avoir tenté d’immoler sa sœur

Un homme de 52 ans a tenté d'immoler sa sœur avant de se suicider, ce dimanche matin, dans le quartier de Tan Rouge à Saint-Paul, indique Réunion La 1ère.

Ecrit par N.P. – le dimanche 26 mai 2024 à 15H09
Image d'illustration : Alexandre Robert

Le drame s’est déroulé dans le quartier de Tan Rouge à Saint-Paul selon les informations de nos confrères. Un homme de 52 ans a mis le feu au véhicule dans lequel sa sœur s’était réfugiée. Grièvement blessée, cette dernière a été rapidement secourue et transportée au Centre Hospitalier Ouest Réunion (CHOR).

Après avoir tenté d’immoler sa sœur, l’homme s’est réfugié dans une dépendance de la maison de leur mère, située à proximité. Il a ensuite mis le feu à cette dépendance. Les pompiers ont retrouvé son corps sans vie sur les lieux de l’incendie.

Une enquête a été lancée pour élucider les circonstances de ce drame.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Accident sur le pont Vinh-San

Un accident s’est produit ce samedi à l’entrée du pont Vinh-San à Saint-Denis. Deux véhicules sont entrés en collision. Cet accident provoque quelques ralentissements pour entrer dans le chef-lieu.

Inéligibilité d’André Thien Ah Koon : Le jugement d’appel confirmé

Une erreur dans le libellé du jugement rendu par la cour d’Appel en mai dernier a permis au maire du Tampon de continuer à exercer ses différents mandats encore quelque temps. Ce jeudi, après avoir évoqué l’affaire en chambre du conseil et à huis clos, la cour a corrigé l’erreur et confirmé l’inéligibilité de l’édile.