Revenir à la rubrique : Société

La pauvreté concerne trois fois plus de personnes à La Réunion que dans l’Hexagone

L'Insee vient de publier une étude sur les défis économiques, sociaux et environnementaux du XXI? siècle à La Réunion. Il en ressort notamment que la pauvreté touche trois fois plus de personnes sur l'île que dans l'Hexagone.

Ecrit par N.P – le lundi 13 décembre 2021 à 14H56

La pauvreté, monétaire ou au sens des privations matérielles et sociales, touche trois fois plus de personnes sur l’île que dans l’Hexagone. C’est ce qu’il ressort d’une enquête de l’Insee publiée ce lundi. L’institut précise que l’emploi y est en effet plus rare : « Seules 46 % des personnes de 15 à 64 ans ont un emploi, soit 20 points de moins que dans l’Hexagone, ce qui engendre des inégalités de revenus plus élevées qu’au niveau national ».

Pour autant, La Réunion est moins éloignée du niveau national en matière de satisfaction dans la vie exprimée par ses habitants. 42% des Réunionnais se disent très satisfaits de leur vie, contre 51% des habitants de métropole et 32% pour les Antilles. L’espérance de vie sans incapacité, elle est quant à elle de 62,1 ans pour les femmes de l’île, contre 64,5 pour les métropolitaines, et de 61,9 ans pour les hommes vivant à La Réunion contre 63,5 pour ceux vivant dans l’Hexagone.

Pour ce qui est du développement économique et social, malgré son dynamisme au cours des dernières décennies, il marque encore le pas par rapport à celui de la France métropolitaine. « Ainsi, la richesse créée par habitant est-elle encore inférieure de 37 % à celle de la métropole », note l’Insee.

Le développement de l’île à plus long terme dépend en outre du niveau de formation et de la capacité de l’économie à innover. « Or, un quart des jeunes sortent du système scolaire sans diplôme qualifiant et l’effort en recherche et développement est nettement inférieur à la moyenne nationale, à La Réunion comme dans les autres DOM », est-il précisé. « Le développement économique pose aussi la question de sa soutenabilité environnementale, avec notamment l’enjeu de contenir l’artificialisation des sols, déjà particulièrement élevée sur la bande littorale. »

 

La pauvreté concerne trois fois plus de personnes à La Réunion que dans l'Hexagone

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Errance animale : « Si on prend la peine d’avoir un chien et qu’on l’aime, on le laisse dans sa cour »

Ce mardi 23 juillet, la CASUD organisait une grande opération de prévention et de sensibilisation contre l’errance animale sur le parcours de santé de Bel-Air au Tampon. L’occasion de rappeler les bonnes pratiques pour ne pas attirer les chiens errants et éviter qu’ils se rassemblent en meute. L’intercommunalité du sud annonce renforcer la sensibilisation autour des chiens divagants et, le cas échéant, mettre en place des sanctions.

Clara répond de belle manière aux commentaires misogynes

La chanteuse Clara Roland a été la cible de très nombreux commentaires négatifs sur son choix vestimentaire lors d’une prestation musicale sur scène. Elle a pris la parole lundi et a rappelé l’importance de rester libre et de s’assumer face aux critiques qui seront toujours présentes.

Les cas de coqueluche augmentent en France, comment protéger les nourrissons ?

Face à la recrudescence de la coqueluche en France depuis le début de l’année 2024, la Haute Autorité de santé (HAS) a publié aujourd’hui de nouvelles recommandations vaccinales.
Cette infection respiratoire, hautement contagieuse, a causé la mort de 17 personnes depuis janvier, dont 12 nourrissons âgés d’un à deux mois, un enfant de quatre ans et trois adultes de plus de 85 ans.