Revenir à la rubrique : Politique

Eric Leung intègre le Conseil national de la refondation d’Emmanuel Macron

Les travaux du Conseil national de la refondation débuteront dès cette semaine. Voulue par le président de la République Emmanuel Macron, cette instance a pour but affiché d'associer citoyens, forces politiques, économiques, sociales, associatives et élus des territoires aux décisions politiques. Un comité dont fera partie Eric Leung, proche du président de la République et ex-candidat de la majorité présidentielle dans la 6e circonscription, a priori le seul représentant ultramarin.

Ecrit par SI – le lundi 20 juin 2022 à 10H16

Une première réunion entre le chef de l’Etat et sa Première ministre Elisabeth Borne est prévue prochainement avec l’ensemble des membres retenus au sein de ce CNR. Une réunion à laquelle participera Eric Leung, au titre de sa délégation Outre-mer au Conseil économique, social et environnemental (CESE).

Un CESE dont s’inspire largement ce CNR, plutôt vu comme une méthode qu’une énième institution comme l’avait déclaré le 8 juin dernier le ministre des relations avec le Parlement, Olivier Véran, sur les ondes de France Inter.

Le principe de CNR sera de partager en comité plus restreint avec les membres de la société civile « les bons diagnostics » afin, dit-il, « de proposer des solutions dans le cadre programmatique du président », et ce sur plusieurs sujets : pouvoir d’achat, services publiques, économie ou encore écologie.  
 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

NRL : Audrey Bélim salue la prise en compte de l’inflation par l’AFIT France

Interrogé par Audrey Bélim, Franck Leroy, nouveau président de l’Agence de Financement des Infrastructures de Transport (AFIT France),a assuré à la sénatrice que l’organisme prendrait en compte l’inflation dans son soutien financier au projet, jusqu’en 2028. « C’est un point fondamental qui n’était pas acquis », rappelle la parlementaire.

Philippe Naillet s’exprime au sujet du Chlordécone et du Fipronil à La Réunion

Le 29 février 2024, cinq propositions de loi, dont une visant à renforcer la protection des mineurs dans le sport et d’autres concernant le soutien aux TPE, l’encadrement des frais bancaires et la lutte contre les pénuries de médicaments, ont été adoptées. Philippe Naillet s’est exprimé sur la responsabilité de l’État dans le scandale du Chlordécone, également examiné à cette occasion.