Revenir à la rubrique : Politique

Des élus demandent une baisse immédiate de 35 cts sur les carburants

Avec l’importante hausse des prix du carburant à compter du 1er juillet, des responsables politiques exigent une baisse immédiate de 35 centimes des prix par une modulation des taxes.

Ecrit par 1776023 – le jeudi 30 juin 2022 à 16H52

Le communiqué:
 
Pour une baisse immédiate du prix des carburants…..ziskakan nou subi
 
Aujourd’hui, la population réunionnaise subit, une nouvelle fois, une hausse réglementée des prix de l’essence, du diesel et du gaz. A cela s’ajoute l’augmentation des prix de l’alimentation et des loyers. Concernant les produits pétroliers, en un an, l’augmentation aura été exponentielle :
 
Juillet 2021
o Super : 1,42 euro/l
o Diesel : 1,09 euro/l
o Gaz : 17,87 la bouteille
 
Juillet 2022
o Super : 1,94 euro/l
o Diesel : 1,64 euro/l
o Gaz : 21,88 la bouteille
 
L’augmentation, en un an, est de près de 37% et les taxes représentent 60% dans la formation des prix. A la Réunion, les taxes sur les produits pétroliers sont décidées localement. 
 
Il est temps d’agir pour le pouvoir d’achat des Réunionnais. 
 
Comme en France, où Fabien Roussel a déposé une proposition de loi pour une diminution immédiate des taxes de 35 centimes par litre, nous devons, nous aussi, prendre nos responsabilités.
 
Nous entendons toujours les mots d’observatoire, de transparence et autres. On nous présente des mesures catégorielles, sous forme de bon ou de chèque, mais la vie chère concerne la population réunionnaise, dans son entièreté.
 
Prenons nos responsabilités immédiatement pour que la vie à la Réunion soit plus soutenable. Nous demandons une baisse immédiate de 35 centimes des prix des produits pétroliers, et ce, par une modulation des taxes.
 
Contre la vie chère, il n’est plus temps de fuir ses responsabilités, mais il est temps d’agir.
 
Signataires :
 
David GAUVIN, responsable politique
Remy BOURGOGNE, responsable politique
Isabelle ERUDEL, conseillère départementale du Port
Nadine GIRONCEL DAMOUR, conseillère régionale
René SOTACA, conseiller départemental de Ste-Suzanne Cambuston
Firose GADOR, conseiller municipal du Port

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

2ème circonscription : Jean-Yves Morel fait le plein de soutiens

Jean-Yves Morel, qui est candidat dans la 2ème circonscription (Le Port 1 et 2, La Possession, St-Paul ,2 et 3), poursuit sa campagne en vue de l’élection législative des dimanches 30 juin et 7 juillet. Hier soir, il tenait meeting à l’Étang St-Paul devant quelques 400 sympathisants.

Législatives : Candidat dans la 6e, Mario Lechat souhaite la suppression de l’octroi de mer et du droit du sol

Mario Lechat se lance dans la course aux Législatives. Candidat dans la 6e circonscription sous l’étiquette divers-droite, mais bénéficiant du soutien du sénateur de la majorité présidentielle Stéphane Fouassin et de la municipalité sainte-marienne, le vice-président de la Cinor compte bien tirer son épingle du jeu avec sa suppléante, Angélique Moutoussamy. Il souhaite notamment la suppression de l’octroi de mer et du droit du sol.

Jean-Luc Mélenchon propose Younous Omarjee comme Premier ministre

Le fondateur de La France Insoumise fait le tour des plateaux durant cette dernière semaine de campagne des élections législatives. Le Nouveau Front populaire envisage d’obtenir la majorité à l’Assemblée nationale et donc de prendre la tête du gouvernement. Et si c’est le cas, Jean-Luc Mélenchon a plusieurs noms en tête, comme le député européen réunionnais, Younous Omarjee.