Revenir à la rubrique : Société

[Communiqué] Manger bio à la cantine, oui c’est possible à La Réunion !

À la cantine, chaque repas scolaire pourrait non seulement nourrir nos enfants, mais aussi préserver leur santé, les ressources, la biodiversité et le climat : c'est exactement ce que Génération Ecologie veut que les communes de La Réunion réalisent avec la mise en place de cantines bio.

Ecrit par zinfos974 – le lundi 27 mai 2024 à 08H43

Nos priorités sont claires dans ce contexte : la santé de nos enfants, le soutien à la filière de l’agriculture bio locale et la réduction de notre empreinte écologique. De plus, nous souhaitons promouvoir l’éducation à la santé en mettant en place des ateliers pour sensibiliser nos enfants à l’importance d’une alimentation saine (sans pesticides, sans produits chimiques).

Nos communes peuvent sélectionner et collaborer avec les producteurs bio locaux qui garantissent de fournir des produits sains, frais et de saison. Puis, l’écosystème se mettra progressivement en place afin de garantir la régularité et la qualité des livraisons. La conception des menus se fera avec le travail de nutritionnistes, afin de les élaborer en fonction des besoins nutritionnels de nos enfants, en incluant, bien sûr, 2 fois par semaine un repas végétarien savoureux et équilibré. En effet, manger moins de viande contribue aussi à la réduction de notre impact sur le climat.

Par ailleurs, il est possible de mettre en place des systèmes de compostage pour les déchets organiques issus de la restauration scolaire, des programmes de recyclage pour réduire les déchets et préserver les ressources naturelles. Cette initiative comprend des bacs de recyclage, des services de collecte régulière, des centres de tri et des campagnes de sensibilisation pour encourager la participation de tous.

La participation des parents d’élèves est essentielle, c’est pourquoi des réunions en amont du projet doivent être faites pour comprendre leurs besoins et leurs préoccupations. Cette approche participative est au cœur de notre démarche éco-citoyenne.

Pendant que le gouvernement, sous influence du lobby de l’agrochimie, organise le grand bond en arrière de la politique agricole et de l’alimentation, nos élues et élus locaux agissent ! Ainsi le travail de Laetitia Thomas, conseillère municipale et métropolitaine Génération Ecologie à Faches-Thumesnil (ville de 18000 habitants dans le département du Nord) qui a créé des cantines bio dans sa commune le démontre : manger sainement avec des produits 100% locaux et de saison est réalisable.

Génération Ecologie et l’ensemble des militantes et militants du bien manger local et sain s’engagent à permettre l’accès à une alimentation bio pour tous les élèves de La Réunion.

Vincent Defaud,  Responsable Outre-Mer pour le Conseil National de Génération Ecologie, Référent Départemental de Génération Ecologie La Réunion

Jessica Sarpédon, référente adjointe Sud de Génération Ecologie La Réunion

 

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Prix à la consommation à La Réunion : +0,2 % en mai 2024 et +3,5 % sur un an

En mai 2024, l’indice des prix à la consommation augmente de 0,2 % à La Réunion comme au mois précédent, rapporte l’Insee. Les prix des services continuent d’augmenter et ceux de l’énergie repartent à la hausse, tandis que les prix des produits manufacturés reculent. Quant aux prix de l’alimentation, ils sont stables, précise l’institut de sondage.

Météo à La Réunion : 0°C et gelées attendus en fin de semaine

Les températures devraient passer sous les normales saisonnières à l’approche du week-end à La Réunion. Un « pseudo-front froid » sera suivi par une masse d’air plus froide qui va voir le mercure atteindre 0°C à la Plaine des Chicots. Des gelées blanches pourraient être observées dans les Hauts.

Toujours pas d’accord entre ICP Roto et le JIR, le journal ne sera pas imprimé cette nuit

Les avocats des deux parties avaient trouvé un accord en fin de semaine dernière et un protocole d’accord avait été même été rédigé pour une production du journal pendant la période électorale, soit jusqu’au 8 juillet, sans garanties financières, mais avec la levée des attaques judiciaires de Jacques Tillier contre Alfred Chane Pane et son groupe. Il fallait cependant l’autorisation d’un juge commissaire pour que l’accord puisse être avalisé. La requête n’a pas eu le temps d’être examinée au tribunal vendredi dernier. Le JiR n’a donc pas été imprimé ce week-end et même sa version numérique n’a pas été proposée aux lecteurs ce dimanche.