Revenir à la rubrique : Société

Afrique du Sud : La floraison précoce des jaracandas, symbole du dérèglement climatique

A Prétoria et Johannesburg, l’arrivée des petites fleurs violettes sur ces arbres qui bordent les routes annonce aussi celle de l’été. Mais en raison du changement climatique, la floraison du jacarandas apparaît de plus en plus tôt.

Ecrit par Nicolas Payet – le jeudi 18 novembre 2021 à 12H33

Le spectacle de sa robe violette et de ces fleurs virevoltantes séduit de nombreux photographes, mais la flamboyante floraison des jacarandas en Afrique du Sud témoigne également de l’entrée dans l’été austral.

S’il y a moins d’une centaine d’années, ces arbres majestueux originaires d’Amérique latine, également appelés flamboyants bleus, fleurissaient à la mi-novembre, la floraison est désormais plus précoce. 

Un constat confirmé par Jennifer Fichett, professeure de géographie physique de l’université du Witwatersrand. Cette dernière a étudié ce phénomène sur un siècle, explique RFI. Ce changement phénologique sert ainsi d’indicateur du changement climatique, souligne la chercheuse. Des recherches ont également démontré que la floraison des pommiers et des poiriers survenait plus tôt au Cap mais aussi dans les pays tempérés sous l’effet des hausses de température.

À La Réunion, où jacarandas et flamboyants en fleurs annoncent également l’arrivée de l’été mais aussi des fêtes de fin d’année, aucune étude de ce type n’a été réalisée. 

 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique