Revenir à la rubrique : Communiqué | Economie | Société

Hausse des taux des crédits à l’équipement et à l’immobilier au 3ème trimestre

L'IEDOM fait le point dans un communiqué sur l'évolution des taux des crédits pour les particuliers et les professionnels.

Ecrit par N.P. – le jeudi 30 novembre 2023 à 15H51
Illustration de billets de banque

Communiqué :

Comment évoluent les taux d’intérêt à La Réunion, depuis la remontée des taux directeurs de la Banque centrale européenne ? L’Institut d’émission des départements d’outre-mer (IEDOM) publie deux notes de conjoncture financière pour y voir plus clair.

La hausse des taux des crédits à l’équipement et à l’immobilier d’entreprise ralentit

La hausse des taux d’intérêt pour les nouveaux crédits à l’équipement ralentit entre avril 2023 et juillet 2023. Le taux moyen augmente de 5 points de base (pdb), après +31 pdb en avril +86 pdb en janvier. La Réunion se situe en deçà du taux moyen observé en France entière, à l’instar de la Martinique et de la Guadeloupe. Ces crédits sont, pour la totalité, souscrits à taux fixe, pour une durée moyenne de 12,4 ans et un montant moyen de 174 000 euros. Le taux d’intérêt pour les nouveaux crédits immobiliers d’entreprise suit la même tendance : +6 pdb entre avril 2023 et juillet 2023, après +46 pdb et +49 pdb les 2 derniers trimestres.

Le taux d’intérêt moyen des nouveaux crédits de trésorerie échéancée repart à la hausse : +40 pdb, après une pause le trimestre dernier (-8 pdb). Sur un an, il s’accroît de 143 pdb. Plus d’un tiers de ces crédits est souscrit à taux fixe, pour une durée moyenne de huit mois.

La remontée des taux d’intérêt se poursuit

À La Réunion, le taux moyen des crédits à l’habitat poursuit sa remontée. Il progresse de 48 points de base (pdb) au 3e trimestre 2023 par rapport au 2e trimestre 2023, soit +160 pdb sur un an. Il s’élève désormais à 2,88 %, en deçà du niveau moyen observé en France entière (3,17 %) et dans les autres DOM. La durée moyenne des prêts à l’habitat ressort à 22 ans, pour un montant moyen d’emprunt de 142 000 euros.

Le taux moyen des nouveaux prêts personnels et autres crédits échéancés à la consommation augmente de 22 pdb sur le trimestre, soit +169 pdb sur un an. La durée moyenne des prêts personnels est d’un peu moins de 5 ans, pour un montant moyen de 16 000 euros.

Thèmes : Argent | Crédits | IEDOM
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Un diagnostic global du Sport à La Réunion pour façonner demain

La Conférence régionale du sport va lancer ses ateliers de concertation afin d’aboutir à un diagnostic général du sport à La Réunion et d’adopter un Projet sportif territorial (PST). C’est pourquoi tous les acteurs gravitant autour du monde du sport sont invités à venir donner leur avis pour préparer au mieux l’île à la pratique sportive de demain.

La Plus Fashion Week fait son show à l’hôtel Créolia

La première édition de La Plus Fashion Week océan Indien organisé par l’association Ô Cœur des Femmes, s’est tenu hier soir à l’hôtel Excel Créolia à Saint-Denis. Un show de trois heures, mélange de catwalk de collections et de tableaux artistiques qui ont ravi un public nombreux venu apprécier la diversité des mannequins et le professionnalisme des organisateurs.

Après vingt ans de conflit, l’élevage bovin de la famille Bègue pourrait être régularisé

Entre nécessité de préservation de l’environnement d’un côté, et appel à la défense d’une activité pastorale de l’autre, le débat sur l’élevage bovin de la famille Bègue, dans le fond de la rivière de l’Est, symbolise les fortes tensions entre autorités de tutelle et agriculteurs installés dans le cœur du Parc national. Après un an de médiation avec l’ONF, le Département, le Parc national et la Daaf, la possibilité d’un règlement à l’amiable, par le biais de la signature d’une convention d’occupation temporaire, semble être envisagée. Même si le Parc national, échaudé, requiert de solides garanties, notamment en matière de lutte contre les espèces exotiques invasives.