Revenir à la rubrique : Société

Volcan : Le front de coulée à 2 km environ du haut des grandes pentes

Au deuxième jour de l'éruption du Piton de la Fournaise, le trémor s'est stabilisé. Un cône s'est formé d'où s'échappe une coulée de 2,4 km.

Ecrit par NP – le vendredi 24 décembre 2021 à 12H24
Le communiqué de l’OVPF :

L’éruption débutée le 22/12/2021 aux alentours de 3h30 heure locale se poursuit. Suite à la décroissance des premières fontaines de lave, l’amplitude du trémor éruptif (indicateur d’une émission de lave en surface) s’est stabilisé au cours de la journée d’hier, à environ 30% de son amplitude initiale.
 

Sur les dernières 24h :
 
– Un seul séisme superficiel, et de magnitude faible (<0.5), a été enregistré à l’aplomb du sommet.
– Les déformations de surface ne montrent pas de déplacement particulier.
– L’amélioration des conditions météorologiques, a permis d’obtenir plusieurs estimations de débit de lave par méthode satellite avec la plateforme HOTVOLC (OPGC – université Clermont Auvergne). Ces estimations au cours des 24 dernières heures évoluaient en moyenne entre 4 et 10 m3/ sec et un pic a été enregistré ce matin à 20 m3/sec.
 

Un survol a pu être fait ce matin par l’Observatoire Volcanologique. Cette mission a permis de localiser avec précision le front de coulée. Aux alentours de 9h00 (heure locale) :
 
– la coulée de lave, avait parcouru 2,4 km depuis son point d’émission (et se situait à 2000 m d’altitude environ)
 
– le front de coulée se situait à 540 m du rempart sud, à 2 km environ du haut des Grandes pentes, à 8 km environ de la route, et à 9 km environ de l’océan.
 

Depuis la fin du premier jour d’éruption, l’activité ne se focalise plus que sur une seule des fissures éruptives, celle la plus en aval (aux alentours de 2030 m d’altitude ), où un cône est bien formé depuis hier .

 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Cétacés : Vers un renforcement des règles d’observation ?

Si 2023 a été une année exceptionnelle pour l’observation des baleines, la tendance pour 2024 montre que les cétacés risquent d’être moins nombreux sur nos côtes. Cela signifie donc une pression aiguë sur les animaux, dont la protection reste la priorité. L’Etat appelle donc les usagers de la mer à bien respecter les règles pour éviter aux autorités d’avoir à renforcer la législation à la fin de la saison. La préfecture promet au moins huit contrôles par semaine.