Revenir à la rubrique : Société

?Un mystérieux monolithe en bois apparaît au Piton Textor

Mystérieux, intriguant, énigmatique, le monolithe noir du film de Stanley Kubric, "2001, l'Odyssée de l'espace", n’a jamais trouvé une signification uniforme chez les amateurs de science-fiction. Aux quatre coins du monde, ces édifices métalliques sont apparus comme par magie. Au tour de La Réunion d'avoir le sien.

Ecrit par zinfos974 – le jeudi 25 novembre 2021 à 12H12

La structure en bois, à proximité du Piton Textor, ne passe pas inaperçu. Habitué des lieux, Damien, parti avec son VTT, est tombé sur un monolithe qui domine la plaine ce jeudi matin. « Il est en bois de cryptomeria et mesure 4 mètres de haut. Sur le dessus, il y a une feuille métallique avec l’inscription « Reset » « , précise le Saint-Pierrois.

L’année dernière, aux quatre coins du monde, des structures similaires étaient apparues. Le premier a été découvert dans l’Utah, au mois de novembre 2020. Survolant la zone à la recherche de mouflons, des agents publics avaient été surpris par cette découverte. Par la suite, la structure avait mystérieusement disparu du sol rouge de l’état américain.
 
Moins d’une dizaine d’œuvres dans le monde
 
Sur une colline en Roumanie, à Laverstock Downs, sur l’île de Wight (Royaume-Uni), aux Pays-Bas, au Canada ou encore à proximité d’une berge en Pologne, moins d’une dizaine d’édifices de ce type étaient apparus aux quatres coins du globe. « Une installation mystérieuse et inhabituelle a émergé sur une plage de la rive droite », précisaient, à l’époque, les autorités municipales de la commune polonaise sur leur page Facebook.

L’œuvre originale, à savoir celle du sol rouge de l’Utah avait finalement été atribuée au collectif The Most Famous Artist qui avait mis en vente l’œuvre pour la somme de 45.000 dollars. Quant aux autres, peu d’auteurs se sont manifestés, laissant planer la fascination et le mystère.
 
Présent à des moments clés du film de Stanley Kubrick « 2001, l’Odyssée de l’espace », le fascinant objet vers lequel convergent les rayons lumineux n’a jamais trouvé une signification univoque chez les passionnés de science-fiction.


 
 

 

Qu’en est-il du monolithe réunionnais ? S’agit-il d’un canular, d’une œuvre artistique ou n’y a-t-il aucune explication rationnelle ? Pour l’heure, le mystère reste entier.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La Réunion intensifie sa lutte contre la cybercriminalité face à l’escalade des attaques

Face à une augmentation des cyberattaques à La Réunion, le préfet Jérôme Filippini a lancé un appel à la vigilance lors d’une conférence de presse ce lundi. Il a souligné l’importance de la sensibilisation et de l’adoption de bonnes pratiques pour se protéger des menaces numériques. En 2023, 14 incidents ont été rapportés à l’agence nationale de sécurité des systèmes d’information (ANSSI) sur La Réunion, reflétant une tendance croissante, bien que de nombreuses attaques restent non signalées.

Cilaos : “Les pétrels de Barau doivent être au-dessus de toute polémique, la SEOR devra l’apprendre”

En pleine période d’envol des pétrels juvéniles et face à un échouage massif dans le cirque de Cilaos, la SEOR avait saisi du Tribunal administratif en référé pour enjoindre à la commune d’éteindre son éclairage public. Une requête rejetée « bien que les mesures prises par la commune n’aient pas été suffisamment anticipées et s’avèrent perfectibles ». Dans un communiqué, la municipalité se félicite de cette décision et déplore que cette affaire ait causé “de graves préjudices à la commune”.

[Communiqué] Prix à la consommation à La Réunion : +0,6 % en mars 2024 et +4,1 % sur un an

En mars 2024, l’indice des prix à la consommation augmente de 0,6 % à La Réunion après une hausse de 0,2 % en février. Les prix de l’alimentation poursuivent leur hausse : le passage de Belal se fait toujours sentir. Les prix de l’énergie continuent également d’augmenter. Les prix des produits manufacturés repartent à la hausse alors que ceux des services se stabilisent.
Sur un an, l’indice des prix à la consommation augmente davantage à La Réunion (+4,1 %) qu’au niveau national (+2,3 %).