Revenir à la rubrique : Faits divers

Sécurité routière: 27 infractions pour usage du téléphone constatées en moins de 4h

Cinq motocyclistes de la Bmo de Saint-Benoît ont mené le mercredi 20 novembre de 14 à 18 heures sur la RN 2 en agglomération de la commune éponyme, une action de sécurité routière destinée à lutter contre les comportements dangereux, à l’origine de la majorité des accidents sur l’île. Le bilan de l’opération est édifiant […]

Ecrit par zinfos974 – le jeudi 21 novembre 2019 à 09H17

Cinq motocyclistes de la Bmo de Saint-Benoît ont mené le mercredi 20 novembre de 14 à 18 heures sur la RN 2 en agglomération de la commune éponyme, une action de sécurité routière destinée à lutter contre les comportements dangereux, à l’origine de la majorité des accidents sur l’île.

Le bilan de l’opération est édifiant puisque 27 usages de téléphone ont été constatés ainsi que 2 non respect des feux de signalisation. Les gendarmes rappellent que l’usage d’un téléphone tenu en main que ce soit pour téléphoner, consulter les réseaux sociaux, envoyer des textos, de même l’usage de distracteurs est prohibé. Seuls le bluetooth installé sur les véhicules est autorisé.

Cette infraction est passible d’une amende de 135 euros et entraîne, de facto, une perte de 3 points sur le permis de conduire.  

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Saint-Pierre : Il perd 20 euros et menace de mort sa copine avec une hachette

Un homme de 25 ans a été jugé en comparution immédiate par le tribunal de Saint-Pierre pour des violences sur sa conjointe. Après avoir perdu 20 euros, il l’a accusée de lui avoir volé l’argent avant de la frapper et de la menacer avec une arme. Il a été condamné à 24 mois de prison, dont 14 mois avec sursis.