Revenir à la rubrique : Politique

Sa délégation interministérielle jugée inefficace, il devient président de LADOM

La Cour des Comptes avait recommandé une fusion entre la DIMECFOM qui n’aurait pas rempli ses missions initiales et LADOM. Le gouvernement a suivi l’avis des magistrats financiers. Maël Disa, responsable de l’ancienne structure jugée comme uniquement “symbolique”, vient d’être élu à la tête de l’agence pour la mobilité des ultramarins.

Ecrit par La-rédaction – le mercredi 23 novembre 2022 à 05H41

Maël Disa devient le nouveau président de LADOM (Agence de l’outre-mer pour la mobilité). Une élection qui a été notamment saluée par le conseil régional de Guadeloupe, d’où est originaire le haut fonctionnaire. Mais cette prise de fonction a aussi surpris certains qui s’interrogent sur la pertinence de ce choix pour le développement de la mobilité des ultramarins.

 

Une délégation “sans grand impact”

Maël Disa était jusqu’à peu à la tête de la Délégation interministérielle à l’égalité des chances des Français d’outre-mer et la visibilité des outre-mer (Diecfomvi). Mais cet organe gouvernemental a été épinglé par la Cour des Comptes en septembre dernier.

Les magistrats financiers avaient notamment déploré l’absence d’un mandat précis, des projets divers sans continuité ni suivi. Les dispositifs mis en place ont été jugés “éphémères et sans grand impact”.

La Diefcomvi est décrite dans le rapport comme “cantonnée dans une fonction symbolique”. La Cour des Comptes avait donc recommandé la fusion de la délégation interministérielle avec un outil qui existe déjà, LADOM (L’Agence pour la mobilité des ultramarins).

 

La délégation disparaît mais…

Les conclusions de la Cour des Comptes avaient provoqué une levée de boucliers dans un premier temps. Le président de la Région Guadeloupe avait notamment interpellé le ministre chargé des Outre-Mer pour défendre le haut fonctionnaire.

Jean-François Carenco avait alors apporté son soutien à Maël Disa avant d’annoncer le lendemain que le gouvernement suivrait les recommandations des magistrats financiers, rappelle France-Antilles Guadeloupe.

La Délégation interministérielle à l’égalité des chances des Français d’outre-mer et la visibilité des outre-mer a donc finalement été fusionnée avec LADOM. Un nouveau conseil d’administration a été annoncé le mois dernier. Et le nouveau président de l’Agence de l’outre-mer pour la mobilité a été choisi cette semaine. Et il s’agit du même homme qui était à la tête de la structure “sans grand impact” et uniquement “symbolique”.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Mayotte : Les sortants favoris, le RN en embuscade

Si dans la première circonscription, la députée sortante Estelle Youssouffa (DVD) est ultra-favorite, Mansour Kamardine (LR) devra faire face à plus de difficultés, mais reste pour l’instant en tête des pronostics. Le RN, qui réalise de bons scores dans l’archipel depuis plusieurs années, a fait le choix de ne présenter qu’une seule candidate.

Législatives 2024 : La liste des 61 candidats à La Réunion

Le premier tour des élections législatives anticipées se déroulera le 30 juin prochain. Les candidats avaient jusqu’à dimanche soir pour se faire connaître auprès de la préfecture. Voici ceux qui tenteront de décrocher une écharpe dans les prochaines semaines.
À noter, comme nous l’avons annoncé, que la préfecture a bel et bien enregistré la candidature dAlexandre Lai-Kane-Cheong, malgré le signalement de Michel Vergoz.