Revenir à la rubrique : Politique

Retraites versées le 1er du mois : H. Bello fait l’unanimité à l’Assemblée

Un amendement signé par Huguette Bello visant à faire payer les retraites le 1er du mois, a été voté à l'unanimité hier à l'Assemblée nationale. Voici le texte du communiqué de la députée-maire de Saint-Paul...

Ecrit par Pierrot Dupuy – le vendredi 10 septembre 2010 à 17H50

Dans le cadre du débat sur les retraites, Huguette Bello a déposé un amendement (n°144) visant à avancer la date de versement des retraites dans le mois.

Cette idée se retrouve dans un amendement (n°335) déposé par Xavier Bertrand, Secrétaire général de l’UMP.

Ces deux amendements ont fait l’objet d’une discussion commune, hier, dans l’Hémicycle de l’Assemblée nationale.

L’amendement d’Huguette Bello, présenté par son collègue Alfred Marie-Jeanne (député de la Martinique), a été une nouvelle occasion de rappeler les grandes difficultés que crée le versement des retraites à une date tardive ; les titulaires des pensions les plus modestes, contraints de supporter les coûts des découverts bancaires, en sont les premières victimes. Ces pensionnés supportent de plus en plus mal le décalage important entre la date où ils perçoivent leur pension et celle des diverses échéances auxquelles ils doivent faire face et qui tombent, elles, au début du mois. C’est ainsi que les retraités réunionnais, notamment ceux qui touchent le minimum vieillesse, doivent en effet souvent attendre le 15 du mois pour recevoir leur pension.

M. Bertrand a complété cet argumentaire en chiffrant le coût du versement des retraites au 1er du mois. Selon lui, « le coût réel de la mesure est de l’ordre de 60 à 80 millions d’euros, une fois et une seule ».

La nécessité d’avancer la date de versement des retraites est une idée que la députée-maire de Saint-Paul défend depuis plusieurs années. En octobre 2007, elle avait d’ailleurs interrogé sur ce point Xavier Bertrand, alors Ministre du Travail, à l’occasion d’une séance de questions au Gouvernement à l’Assemblée. Il avait, à l’époque, opposé une fin de non-recevoir à Huguette Bello. « Changer la date de versement des pensions n’empêchera pas le problème de se reposer de la même façon le mois suivant », lui avait-il répondu.

Hier soir, les amendements d’Huguette Bello et de Xavier Bertrand ont donné lieu à une discussion longue et animée, à l’issue de laquelle il a été décidé que le « gouvernement présente au Parlement, avant le 15 octobre 2010, un rapport sur les conditions de mise en œuvre d’un versement des pensions dès le 1er de chaque mois ».

Fait assez rare pour être souligné, cette décision a été votée à l’unanimité.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La grande reporter Mémona Hintermann s’interroge sur une contagion calédonienne

Dans une chronique publiée dans la Dépêche, la Réunionnaise s’interroge sur une possible contagion de la situation en Nouvelle-Calédonie sur les autres territoires ultramarins. L’ancienne membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel dresse un tableau alarmant de la situation des Outre-mer, en taclant au passage le président de la République et les élus locaux.