Revenir à la rubrique : Politique

Régionales: L’équipe « Demorun » propose une liste de candidats tirés au sort

Ne cherchez pas leurs visages sur des tracts ou des affiches, Demorun est une équipe-projet mue par une volonté de faire changer le système politique. « Demo » pour démocratie, « Run » pour Réunion, ces citoyens venant d’horizons divers entendent bousculer les modes de représentation en politique en établissant une liste de 48 candidats tirés au sort sur les listes […]

Ecrit par PB – le mercredi 02 septembre 2015 à 22H39

Ne cherchez pas leurs visages sur des tracts ou des affiches, Demorun est une équipe-projet mue par une volonté de faire changer le système politique. « Demo » pour démocratie, « Run » pour Réunion, ces citoyens venant d’horizons divers entendent bousculer les modes de représentation en politique en établissant une liste de 48 candidats tirés au sort sur les listes électorales.

Partant du constat que la population ne croit plus en la classe politique réunionnaise et qu’elle souffre d’un manque de représentativité, Demorun a donc décidé de revenir aux fondements de la politique. Le tirage au sort s’est donc imposé comme le moyen le plus efficace et le plus simple: « Notre objectif c’est cette démocratie, celle qui permet à des personnes qui n’ont jamais fait de politique mais qui vivent dans la vie réelle, de travailler à plus de justice et d’égalité politique », affirme Pierre animateur de l’équipe projet.

Le tirage au sort est pour eux un procédé qui a fait ses preuves de nombreuses fois. « Aux Assises, les jurés sont désignés de cette manière et ils sont très investis même s’ils n’ont aucune connaissance du droit. Aujourd’hui nous pouvons faire le parallèle avec la politique« , ajoute-t-il. 

La trentaine de citoyens qui compose l’équipe dispose d’expériences associatives, militantes et parfois même politiques, et ont tous en commun de partager la même déception du système. Loin de baisser les bras, l’équipe a donc entrepris de se rassembler autour d’une conscience politique, d’une volonté d’oeuvrer pour le bien commun. 

Préférant rester en retrait pour mettre toute la lumière sur les futurs candidats qui accepteront de faire partie de la liste, l’équipe servira de boite à outils pour aider les candidats durant la campagne. 

Lancée officiellement la semaine dernière après la réalisation d’une étude de faisabilité et de pertinence pour les régionales, Demorun poursuit son action en proposant [différentes réunions]urlblank:https://www.facebook.com/groups/demorun/?fref=ts pour davantage faire connaître son projet.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Raphaël Glucksmann à La Réunion : Pour une Europe « de la solidarité »

La famille socialiste réunie au grand complet ce samedi lors du meeting de Raphaël Glucksmann à la Nordev. Plus de 2.000 personnes ont en effet assisté au grand oral du leader de Place Publique, également chef de file du Parti socialiste à l’occasion des élections européennes. Ce dernier a exposé sa vision ambitieuse pour l’avenir de l’Europe et son engagement en faveur d’une société « plus juste et équitable », notamment à La Réunion. (Photos : © Pierre Marchal / Anakaopress)

Photos : Raphaël Glucksmann visite les Jardins du Chaudron

Raphaël Glucksmann, tête de liste du PS-Place publique pour les prochaines élections européennes, a visité ce samedi 20 avril les jardins du Chaudron. Une visite qui s’inscrit dans le cadre de son déplacement de trois jours sur l’île, visant à lancer sa campagne pour les élections de juin prochain.

La délégation sénatoriale socialiste sensibilisée sur le besoin de politiques publiques adaptées aux Outre-Mer

À la veille de leur départ, les 7 sénateurs socialistes reçus cette semaine par leur homologue Audrey Belim ont fait un bilan de leur visite dans l’île. Ces derniers ont en effet entrepris une démarche de découverte des particularités et des défis des territoires ultramarins ainsi que des initiatives locales. Leurs observations seront consignées dans un livre blanc, dans le but d’influencer l’élaboration de politiques publiques mieux adaptées aux spécificités ultramarines.