Revenir à la rubrique : Politique

Régionales: L’équipe « Demorun » propose une liste de candidats tirés au sort

Ne cherchez pas leurs visages sur des tracts ou des affiches, Demorun est une équipe-projet mue par une volonté de faire changer le système politique. « Demo » pour démocratie, « Run » pour Réunion, ces citoyens venant d’horizons divers entendent bousculer les modes de représentation en politique en établissant une liste de 48 candidats tirés au sort sur les listes […]

Ecrit par PB – le mercredi 02 septembre 2015 à 22H39

Ne cherchez pas leurs visages sur des tracts ou des affiches, Demorun est une équipe-projet mue par une volonté de faire changer le système politique. « Demo » pour démocratie, « Run » pour Réunion, ces citoyens venant d’horizons divers entendent bousculer les modes de représentation en politique en établissant une liste de 48 candidats tirés au sort sur les listes électorales.

Partant du constat que la population ne croit plus en la classe politique réunionnaise et qu’elle souffre d’un manque de représentativité, Demorun a donc décidé de revenir aux fondements de la politique. Le tirage au sort s’est donc imposé comme le moyen le plus efficace et le plus simple: « Notre objectif c’est cette démocratie, celle qui permet à des personnes qui n’ont jamais fait de politique mais qui vivent dans la vie réelle, de travailler à plus de justice et d’égalité politique », affirme Pierre animateur de l’équipe projet.

Le tirage au sort est pour eux un procédé qui a fait ses preuves de nombreuses fois. « Aux Assises, les jurés sont désignés de cette manière et ils sont très investis même s’ils n’ont aucune connaissance du droit. Aujourd’hui nous pouvons faire le parallèle avec la politique« , ajoute-t-il. 

La trentaine de citoyens qui compose l’équipe dispose d’expériences associatives, militantes et parfois même politiques, et ont tous en commun de partager la même déception du système. Loin de baisser les bras, l’équipe a donc entrepris de se rassembler autour d’une conscience politique, d’une volonté d’oeuvrer pour le bien commun. 

Préférant rester en retrait pour mettre toute la lumière sur les futurs candidats qui accepteront de faire partie de la liste, l’équipe servira de boite à outils pour aider les candidats durant la campagne. 

Lancée officiellement la semaine dernière après la réalisation d’une étude de faisabilité et de pertinence pour les régionales, Demorun poursuit son action en proposant [différentes réunions]urlblank:https://www.facebook.com/groups/demorun/?fref=ts pour davantage faire connaître son projet.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

NRL : Audrey Bélim salue la prise en compte de l’inflation par l’AFIT France

Interrogé par Audrey Bélim, Franck Leroy, nouveau président de l’Agence de Financement des Infrastructures de Transport (AFIT France),a assuré à la sénatrice que l’organisme prendrait en compte l’inflation dans son soutien financier au projet, jusqu’en 2028. « C’est un point fondamental qui n’était pas acquis », rappelle la parlementaire.

Philippe Naillet s’exprime au sujet du Chlordécone et du Fipronil à La Réunion

Le 29 février 2024, cinq propositions de loi, dont une visant à renforcer la protection des mineurs dans le sport et d’autres concernant le soutien aux TPE, l’encadrement des frais bancaires et la lutte contre les pénuries de médicaments, ont été adoptées. Philippe Naillet s’est exprimé sur la responsabilité de l’État dans le scandale du Chlordécone, également examiné à cette occasion.