Revenir à la rubrique : Société

Quelle est cette drôle de soucoupe observée au volcan ?

Un nuage ressemblant à une soucoupe volante, planant au-dessus du Piton de la Fournaise, a été observé. Il s’agit d’un nuage lenticulaire, lequel se forme dans des conditions bien précises. Explications.

Ecrit par zinfos974 – le mercredi 29 décembre 2021 à 12H28

La Réunion, île intense, fait une fois de plus honneur à son nom. Entre le réveil du Piton de la Fournaise, les fortes pluies dans l’Est et le Sud Est, les crues dans les rivières et les éclairs, la nature offre un spectacle grandiose forçant le respect en cette fin d’année.

Mardi, un phénomène météorologique a pu être observé. Un nuage ressemblant à un ovni est venu s’implanter au sommet du Piton de la Fournaise. Comme immobile, le vent ne semblant avoir aucune incidence sur lui. Pourtant, le vent à toute son importance dans la création de ce phénomène.

« Il s’agit d’un nuage qui traduit la présence de vent en altitude. C’est un altocumulus qui se situe à 3000-3500 mètres et avec du vent fort, il va prendre cette forme en altitude. Des fois, on dit qu’ils sont en pile d’assiettes. Plusieurs sont superposés les uns sur les autres », précise Patricia Salerno, cheffe prévisionniste à Météo France.

Les nuages lenticulaires, ou altoculumulus lenticularis, ont besoin de trois ingrédients pour se former : de l’air humide, du vent et une montagne. Le dosage doit être correct entre la hauteur du sommet, l’hygrométrie et la vitesse du vent, comme le précisent nos confrères de Futura Sciences. En montant sur le sommet, l’air va voir sa pression diminuer et donc se refroidir. La température de l’air peut alors descendre sous le point de rosée. Ainsi, l’eau présente ne peut plus se maintenir à l’état gazeux. Il y aura de la condensation et l’apparition de goutelettes d’eau formant un nuage comme les cumulus de beau temps. En redescendant du sommet, l’air va se réchauffer et passer au-dessus du point de rosée. L’eau redeviendra donc gazeuse.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Loin de la légende de Libertalia, enquête sur un « repaire de forbans » à Madagascar

Entre les années 1690 et 1720, l’île de Sainte-Marie a abrité un comptoir pirate pour la négoce des butins volés, mais aussi pour la traite des esclaves. Les recherches menées par l’archéologue Jean Soulat et son équipe internationale tendent à faire ressurgir du passé les contours d’un campement de forbans dans la baie d’Ambodifotatra. Une base pirate organisée autour d’un site de carénage, d’une canalisation d’eau douce et d’un fortin dédié à la protection des lieux.

L’incorrigible MIKL

Le spécialiste du zouk à La Réunion, MIKL, a dévoilé son nouveau projet « Collé ». Le clip, déjà visionné plus de 150.000 fois en trois semaines, met en relation une histoire d’amour avec ses hauts et ses bas.