Revenir à la rubrique : Blog de Pierrot

Premiers manquements à sa parole de Paul Vergès

Dimanche soir, Paul Vergès avait laissé entendre, avec un sourire malicieux, que sa défaite allait au moins avoir un avantage : il allait pouvoir refaire de la politique. Et il a même annoncé qu’on allait le voir plus souvent dans la rue. Il y a deux jours, on ne l’a pas vu à la tête […]

Ecrit par Pierrot Dupuy – le vendredi 26 mars 2010 à 16H09

Dimanche soir, Paul Vergès avait laissé entendre, avec un sourire malicieux, que sa défaite allait au moins avoir un avantage : il allait pouvoir refaire de la politique. Et il a même annoncé qu’on allait le voir plus souvent dans la rue.

Il y a deux jours, on ne l’a pas vu à la tête des manifestants qui ont défilé pour défendre les retraites.

Ce matin, une fois son discours terminé, il est parti se reposer.

Et quelques instants plus tard, on découvre que l’Alliance n’a pas proposé son nom pour siéger à la commission permanente…

En fait de « plus de politique« , on a plutôt l’impression qu’il voulait dire « plus de retraite« …

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Pierrot Dupuy répond à Jacques Tillier

J’ai eu les honneurs de l’édito de Jacques Tillier dans le JIR de samedi matin. Ça faisait longtemps que ça n’était pas arrivé…
De quoi est-il question ?

Pierrot Dupuy – Ces salauds de chômeurs

Le patron des Républicains propose rien de moins que de vendre encore plus d’essence et de gasoil. Et cerise sur le gâteau, de le faire payer par ces salauds de chômeurs !

Turbulences à la direction d’Air Austral

Alors que tous les observateurs pensaient qu’Air Austral était sortie d’affaire et que les choses allaient rentrer dans l’ordre avec l’arrivée du groupe Clinifutur aux commandes et le départ de Marie-Joseph Malé de la direction, voilà que la compagnie aérienne régionale est à nouveau secouée par des turbulences.
Le DRH ainsi que deux autres membres de son service ont été mis à pied hier et convoqués à un entretien préalable la semaine prochaine en vue d’une sanction.