Revenir à la rubrique : Economie | Politique

Olivier Brecht visite la SAPMER pour évoquer les exportations de la filière agroalimentaire

Après avoir rencontré Huguette Bello hier, le ministre du Commerce extérieur, de l'Attractivité et des Français de l'étranger s'est rendu à la SAPMER afin de visiter les installations et d'évoquer l'avenir des exportations pour les entreprises réunionnaises.

Ecrit par N.P. – le jeudi 30 novembre 2023 à 15H52

En début du mois, la Société Anonyme de Pêche Maritime et de Ravitaillement (SAPMER) annonçait son départ de l’île Maurice après que les autorités mauriciennes ont drastiquement baissé ses quotas de pêche à hauteur de 60 %. L’entreprise réunionnaise va donc vendre trois thoniers afin d’assurer sa pérennité financière.

Un coup dur pour la SAPMER qui a forcément été abordé avec Olivier Brecht venu visiter les locaux ce jeudi. Lors de son passage à la Pyramide inversée hier, le ministre du Commerce extérieur évoquait son souhait « d’aider les entreprises à exporter les produits. Exporter, ça veut dire produire plus. Produire plus, ça veut dire plus de gens, des salaires plus élevés. C’est un rapport gagnant-gagnant pour tous.« 

Malgré ce contrecoup, Olivier voulait rassurer les acteurs de la filière agroalimentaire réunionnaise tournés vers l’export.

Thèmes : Olivier Brecht | SAPMER
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

NRL : Audrey Bélim salue la prise en compte de l’inflation par l’AFIT France

Interrogé par Audrey Bélim, Franck Leroy, nouveau président de l’Agence de Financement des Infrastructures de Transport (AFIT France),a assuré à la sénatrice que l’organisme prendrait en compte l’inflation dans son soutien financier au projet, jusqu’en 2028. « C’est un point fondamental qui n’était pas acquis », rappelle la parlementaire.

Philippe Naillet s’exprime au sujet du Chlordécone et du Fipronil à La Réunion

Le 29 février 2024, cinq propositions de loi, dont une visant à renforcer la protection des mineurs dans le sport et d’autres concernant le soutien aux TPE, l’encadrement des frais bancaires et la lutte contre les pénuries de médicaments, ont été adoptées. Philippe Naillet s’est exprimé sur la responsabilité de l’État dans le scandale du Chlordécone, également examiné à cette occasion.

Trois offres de rachat pour Le Quotidien de La Réunion

L’imprimeur Alfred Chane-Pane, le président du JIR, Jacques Tillier, et le patron de presse hexagonale Henri Nijdam sont les trois candidats à la reprise du Quotidien de La Réunion, placé en liquidation judiciaire depuis le 4 octobre. Aucun des repreneurs potentiels ne s’engage à conserver les journalistes, même si tous prévoient d’en réembaucher un certain nombre après leur licenciement.