Revenir à la rubrique : Faits divers

Ô tangue ! Suspends ton arrêté

Même arrêté, même conséquence. Les services de la préfecture devaient s’attendre à se faire taper une deuxième fois sur le museau par le tribunal administratif dans le dossier "épineux" de la chasse aux tangues. Le juge des référés saisi par l’association One Voice a logiquement fait droit à l’association de protection animale demandant la suspension de l’arrêté préfectoral publié en janvier qui porte sur la saison de chasse 2024. Une campagne qui devait s’ouvrir ce samedi 17 février pour deux mois. Il s'agit d'une décision logique du juge des référés conforté par le jugement sur le fond rendu le 27 décembre dernier par la même juridiction. Un jugement que les services de la préfecture ont ignoré royalement en publiant un arrêté similaire à celui qui venait justement d'être cassé, deux ans après le recours. Un état de fait qui avait fait bondir le juge des référés ce mercredi 7 février et laissé stoïque l’avocate de la préfecture justement appelée à justifier l'obstination préfectorale. Voici l'ordonnance du juge des référés :

Ecrit par L.G. – le lundi 12 février 2024 à 20H49
Crédit photo : FDC 974

Par un arrêté du 12 janvier 2024, le préfet de La Réunion a autorisé l’ouverture de la chasse aux tangues pour la saison 2024 sur la période du 17 février au 14 avril 2024.

Saisi dans le cadre de la procédure d’urgence dite du « référé suspension », le juge des référés du tribunal a fait droit à la demande de suspension présentée par l’association One Voice.

Par son ordonnance du 12 février 2024, après avoir constaté l’existence d’une urgence au regard de la diminution de la population des tangues à La Réunion sur la période de 2019 et 2021, le juge a retenu que deux motifs justifient la suspension.

D’une part, alors que la Charte de l’environnement et le code de l’environnement font obligation à l’administration de mettre en mesure le public de participer à l’élaboration des décisions ayant une incidence sur l’environnement, le juge a retenu que l’arrêté du préfet n’est pas accompagné d’une note de présentation suffisamment complète en ce qui concerne le contexte et les objectifs de la chasse aux tangues à La Réunion.

D’autre part, ainsi que le tribunal l’avait déjà jugé dans une décision du 27 décembre 2023 portant sur la saison de chasse 2022, le juge de référés a retenu que l’arrêté du préfet, en tant qu’il autorise la chasse sur la période du 17 février au 15 mars, est fondé sur des dispositions du code de l’environnement contraires au principe législatif visant à la protection des portées et des petits de tous mammifères. En effet, le juge a considéré que cette période correspond à un moment durant lequel de nombreuses femelles sont encore en gestation et de nombreux juvéniles ne sont pas encore sevrés.

L’ordonnance du juge des référés est applicable immédiatement.

SUR LE SUJET :

11 janvier 2024 : La chasse aux tangues jugée illégale… deux ans après

8 février 2024 : Tangues : One Voice chasse une nouvelle fois sur les terres du préfet

Thèmes : Tangue
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
30 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pascale
17 jours il y a

J’avoue, pour une fois, j’adore, j’admire ce foutage de gueule pour ce juge… de la part de cette administration! 🙂
Bravo!!! Et bonne chasse tangues!!! 🙂 Capturer en le plus possible!!! 🙂

Adam
Répondre à  Pascale
16 jours il y a

Après vient pleurer quand nora pu

Roberto
Répondre à  Adam
16 jours il y a

A part sur son propre sort on imagine mal pascale pleurer….

Royal Bourbon
17 jours il y a

Je vais vous dévoiler une réalité qui date de 1998 lorsque l’ARS a dépêché un médecin agréé dans un Ets de santé de l’Est en charge des leptospiroses, alors maladie à l’époque à déclaration obligatoire !

Il a clairement dit en plus des rats, les tangues et les chiens errants sont contaminés par la leptospirose !

Google nous apprend que la bactérie (leptospires) se detruit à 42°C de cuisson mais résiste jusqu’à 4°C sur 300 jours !

Ça tombe bien je mange pas le tangue ni me baigne dans les rivières à la Réunion !

Tout ça à cause des makottes qui ne ramènent pas leurs poubelles après les pique niques et les rats en extase là dedans !

Lila
17 jours il y a

Il est temps de mettre fin aux prédateurs des tangues ! Bravo au juge des référés.

DOGUS
17 jours il y a

LAISS AZOT VIV ! Bravo aux contestataires de One Voice !

Tangue
17 jours il y a

Chassez plutôt toutes les espèces non endémiques de la Réunion .Sinon on trouvera un squelette de tangue à coté du dodo au musée.

Pascale
Répondre à  Tangue
17 jours il y a

MDR!!! Le tangue n’est pas endémique de la Réunion!!!
Vous avez péché ça ou? dans la bible de votre secte? LOL 🙂

Jean robert
Répondre à  Tangue
16 jours il y a

Le tangue n est pas endémique.il a été volontairement introduit pour la chasse

Le malheur des uns
17 jours il y a

Tant mieux !!! On en trouvera plus quand on partira !!!

St Paul
16 jours il y a

Chasse réglementé à un mois par ans, saisir et des amendes aux braconniers Voila puis One Voice il à cas allé sauver sa famille. S’attaqué aux petite tradition alors que certain vide nos mer, pollu notre Ile etc…prétentieux qui se croit sauveur alors que son courage est dans la bêtise.

Ericka
16 jours il y a

Il faut interdire cette chasse et laisser ces animaux vivre en paix dans leur milieu naturel et ne pas les tuer.

Squid
Répondre à  Ericka
16 jours il y a

Les requins aiment votre commentaire 👍

davidwaro
16 jours il y a

Le gas de One voice qui ose proclamer à la télé l’arrêt des traditions ancestrales réunionnaises … retourne dans ton pays dont

Chris
Répondre à  davidwaro
16 jours il y a

quel pays ?

lolo
Répondre à  Chris
16 jours il y a

connerie land !

Chris
16 jours il y a

pour plus d’informations sur cette bonne association. voir lien suivant.
https://fr.wikipedia.org/wiki/One_Voice

Ouais...
Répondre à  Chris
16 jours il y a

Pas besoin….

Chris
16 jours il y a

et si on chassait les chats qui sont une plaie pour les oiseaux et autres reptiles de La Réunion.

aster
Répondre à  Chris
16 jours il y a

Donne ton momon pou manger apres.

Chris
Répondre à  aster
16 jours il y a

j’ai déjà bouffé la tienne.

Ouais...
Répondre à  aster
16 jours il y a

😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

Zemanfoupamal
16 jours il y a

La chasse tangg, une tradition comme pour la pêche des bichiques OK ! Mais comme il y a de plus en plus de chasseurs et de pêcheurs ,il faut une réglementation sévère aux prélèvements. Lorsqu’on voit sur les réseaux sociaux ceux qui reviennent d’une journée de chasse et qui étalent leurs prises de dizaines d’animaux comme leurs trophées on peut aussi se poser la question. C’est pour votre p’tit cari en famille ou pour aller les vendre sous le manteau !? Lorsqu’il n’y en aura plus comme pour les bichiques, ils diront que c’est de la faute d’untel ou de l’autre mais jamais eux.
Les sites de chasse sont maintenant très accessibles par la route, les chiens sont de plus en plus performant et les chasseurs de plus en plus nombreux. Que faut-il faire pour préserver cette tradition !? Donnez vos avis et suggestions.

Coco sec
Répondre à  Zemanfoupamal
16 jours il y a

J’adore le carry tang, car c’est très bon.
Eh bien quand il a en aura plus mi manzera pi
Avant essai d’interdire la chasse aux palombes et autres gibiers dans l’hexagone

Rabi Jacob
Répondre à  Coco sec
16 jours il y a

Tu mangeras du rat après, d’ailleurs tu peux commencer il n’en manque pas et quand tu auras dératisé la Réunion, tu seras déjà vieux. Il te restera à faire griller les caméléons et les chats en divagation, et mème les chiens. Au moins tu seras utile pour ton ile. Bon appétit et na retrouvé.

Zemanfoupamal
Répondre à  Coco sec
16 jours il y a

Je n’ai pas dit « interdire », juste une règlementation. On prélève un nombre limité par chasseur les jours d’ouverture et on repousse la date de début en mars pour finir en avril. Si ou lé pas content, manze lo rat comme dit rabbi Jacob.

Ouais...
16 jours il y a

Depuis le temps qu on les chasse, ils n ont pas disparu. Peut être qu un Ajustements serait nécessaire, afin de vraiment garantir la resource, les outre mer devraient faire une association pour sauver les grenouilles et escargots, de France…

Pov renion
16 jours il y a

Pourquoi c’est toujours les associations qui font le travail de ces fonctionnaires super rémunérés..!

Bertel
16 jours il y a

Bande d’enragés, un an pour préparer la chasse tangue, le pauvre chien est étranglé, sur Réunion Première, vous n’avez vraiment pas autre chose à vous préparer. I FAIT RIRE à moins plutôt qu’autre chose. Zot i emmerde à zot ou quoi. Ou le réunionnais est vraiment futile.

Bigkok
16 jours il y a

…4 tangues 100e minimum !! Magnifique Tradition

Dans la même rubrique

Maltraitance animale : Un individu interpellé et placé en garde à vue

Mercredi 28 février 2024, un individu défavorablement connu des services de police pour des faits de maltraitance envers les animaux a été interpellé. Il avait été filmé, en décembre dernier, alors qu’il frappait sa chienne avec un bâton sur son balcon. Placé en garde à vue, l’auteur devra répondre de ses actes devant le tribunal judiciaire, indique la Police Nationale de La Réunion sur sa page Facebook.

Ste-Suzanne : Les gendarmes mettent fin à une série de cambriolages

Le 26 février 2024, les enquêteurs de la Brigade Territoriale Autonome (BTA) de Sainte-Suzanne ont élucidé 4 cambriolages dont 3 concernant des écoles élémentaires. Les militaires de la compagnie de Saint-Benoit ont interpellé deux individus dont l’auteur principal a reconnu les faits.

Ste-Marie : Une femme gravement blessée par son compagnon

Un homme a tiré sur sa compagne à Sainte-Marie ce mercredi. L’individu s’est par la suite infligé une blessure. Les deux ont été transportés dans un état grave au Centre hospitalier universitaire de Félix Guyon à Bellepierre.

Violences : « Si c’était à refaire, je referais la même chose »

L’audience de comparution immédiate de ce lundi avait, bien malgré elle, pour thème les violences conjugales. Le tribunal avait à juger un trentenaire qui, sous l’effet de l’alcool, a frappé son ex-conjointe au prétexte qu’elle ne voulait pas le laisser entrer à son domicile.