Revenir à la rubrique : Politique | Société

Nathalie Bassire explique pourquoi elle a voté contre l’inscription de l’IVG dans la Constitution

Assurant qu'elle refuse que la religion s'immisce dans le débat sur l'interruption volontaire de grossesse, la députée Nathalie Bassire défend son choix d'avoir voté contre l'inscription du droit à l'IVG dans la Constitution. Le projet de loi a été adopté à l'Assemblée ce mardi 30 janvier par 493 voix pour, 30 contre et 23 abstentions.

Ecrit par Thierry Lauret – le mercredi 31 janvier 2024 à 16H11

C’est la seule députée du groupe LIOT (Libertés, Indépendants, Outre-mer et Territoires) à avoir voté contre : alors que l’Assemblée nationale a fait le plein d’élus mardi 30 janvier pour légiférer sur la consitutionnalisation de l’avortement en France, un sujet consensuel, la Réunionnaise Nathalie Bassire a tenu à marquer sa différence en rejoignant le camp très minoritaire des opposants à la loi.

« Le vote d’hier montre bien que, véritablement, la loi Veil n’est mise en danger par aucun parti, ni aucune majorité en France », avance en préambule la députée du Sud de l’île, en faisant bien sûr référence au raz-de-marée en faveur du projet de loi, qui a recueilli 493 voix pour, 30 contre et 23 abstentions. Mais aussi au fait que même le RN (49 pour, 12 contre, 14 abstentions) et les Républicains (40 pour, 15 contre, 4 abstentions), deux partis très conservateurs sur les questions sociétales, n’ont pas souhaité se singulariser.

Fidèle à son positionnement sur le sujet, Nathalie Bassire martèle qu’il « faut mettre de côté la religion » lorsqu’on se prononce sur la question de l’IVG. « Depuis la loi Veil, il n’y a jamais eu de remise en cause de la légitimité de la femme à procéder à l’acte d’avortement. Mais si dans la loi Veil il y a bien des mentions pour respecter la clause de conscience des professionnels, on entend des féministes remettre en question cela aujourd’hui », expose Nathalie Bassire.

Selon elle, certains médecins en France considèrent déjà que le délai maximal autorisé de 14 semaines pour recourir à une intervention chirurgicale est trop élevé. La députée de la 3e circonscription dit craindre que la constitutionnalisation du droit à l’IVG n’ouvre la porte à l’adoption de textes rallongeant encore ce délai.

« Je suis une femme, je veux disposer de mon corps comme je veux. Par contre, je veux qu’on parle d’un point de vue scientifique. Et scientifiquement, à 14 semaines, on a des mains et des pieds », avance la députée, qui poursuit : « Je trouve qu’il y avait un équilibre dans la loi Veil, où il y a le respect du droit des femmes, mais aussi le respect de la vie à naître ».

Pour Nathalie Bassire, il serait opportun de poursuivre le débat, mais sous l’angle masculin cette fois. « Peut-être que je penserais à une loi qui touche plus les hommes que les femmes », se livre la députée.

Dans un communiqué, le député Philippe Naillet (Socialistes et apparentés) se félicite pour sa part du vote largement favorable et cite une autre égérie féministe, Simone de Beauvoir : « N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant ».

La sénatrice Evelyne Corbière a elle aussi salué le vote, relevant que « le droit à l’IVG doit être un droit inaliénable à chaque femme de ce pays, chaque femme du continent, chaque femme du monde. La France doit montrer l’exemple. Par cet acte, montrer son opposition au mouvement de recul du droit à l’avortement partout où il se trouve menacé ».

Thèmes : IVG | Nathalie Bassire
S’abonner
Notification pour
38 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Toto974
24 jours il y a

Comment dire que tu es contre l’avortement sans dire que tu es contre l’avortement.
(puisqu’elle reprend les éléments de langage des anti-IVG)

Espoir
24 jours il y a

Toujours présente pour se faire remarquer à contre courant.

polo974
24 jours il y a

Comme si on pouvait modifier la constitution à coup de 49.3

Là, il 493 voix pour.

Pour une fois que le parlement est quasi unanime.

Gasparin
24 jours il y a

L’IVG n’a rien à faire dans la Constitution. Ce texte fondamental sert à préciser l’organisation des pouvoirs et le fonctionnement d’un État… Que vient faire l’avortement là-dedans ? Et je précise : je suis favorable à ces mesures tant elles relèvent des droits élémentaires des femmes. Toutefois, on marche sur la tête dans ce pays. Les incultes qui gouvernent et la masse qui suit finiront par provoquer le chaos. Je pense qu’il est trop tard de toute façon : le pays est déjà déclassé au niveau mondial.

Pascale
Répondre à  Gasparin
24 jours il y a

Entièrement d’accord. moi aussi je suis favorable à ces mesures tant elles relèvent des droits élémentaires des femmes. Mais si on va sur cette ligne droite pourquoi se limiter qu’a l’avortement? on devrait aussi mettre les droits des personnes porteuses d’handicap; des homosexuels, trans, bi, tri etc… de se marier, d’adopter des enfants; le droit de procréer a l’aide de mères porteuses etc…………………………………… les droits des cougars lol, dans la constitution!

polo974
Répondre à  Pascale
24 jours il y a

Et ça te pose problème ???

Cherche un peu sur le thème de l’eugénisme et ce que ça a engendré.

JORI
Répondre à  Gasparin
24 jours il y a

Notre constitution définit et garantit les droits fondamentaux des citoyens. Mais peut-être que l’IVG ne serait pas un droit fondamental pour vous. 😂😂😂

polo974
Répondre à  Gasparin
24 jours il y a

Beaucoup de blabla et zéro argument, juste des affirmations, attaques et insultes.

Pascale
Répondre à  polo974
24 jours il y a

je ne défend absolument pas l’autre vampire mais c’est l’hôpital qui se fout de la charité! Vous qui parlez d’insultes, d’attaques, d’affirmations vous êtes un véritable pro en ce domaine… 🙂

Michele
Répondre à  Gasparin
24 jours il y a

Les gens sont naïfs la constitution n’est pas une garantie

Oufti
24 jours il y a

Idiote, la première ennemie de la femme est la femme. Un homme de 67 ans

polo974
Répondre à  Oufti
24 jours il y a

Comme quoi l’âge n’empêche pas la connerie.

Ouais...
24 jours il y a

Rien à faire de ces explications, ç est le danger quand on elit des personnes pour nous représenter.
Ces convictions, on en a rien à faire, c’est le mandat qui lui a été convié qui compte, ce que voulaient les personnes qui ont voté pour elle…

Samwinsa
24 jours il y a

Mes respects Madame.
Décidément gouvernement là na pa dot zurgences ke l’IVG? Bann na lé vréman à côté de la plaque.

Atterré... par tant de bêtise ! ! !
24 jours il y a

Y vote contre pour « exister » ! ! !
Pou fait l’intéressante ! ! !

eh ouais
24 jours il y a

je trouve son explication complètement tordue: « Le vote d’hier montre bien que, véritablement, la loi Veil n’est mise en danger par aucun parti, ni aucune majorité en France »

On sait très bien que la situation d’aujourd’hui ne veut pas dire que ce sera comme ça pour l’éternité. Il n’y a qu’à voir ce qu’il se passe en Russie où on associe l’homosexualité à la pédophilie, et les organisations LGBT sont considérés comme extrémistes. Poutine n’a pas fait ça dès son arrivée au pouvoir, mais les choses ont changé petit à petit, et on en est là après 20 ans!!!

On peut parler des USA aussi, une démocratie comparable plus comparable à la nôtre, et on sait tous ce qu’il en est aujourd’hui dans plusieurs états et même au niveau fédéral.

L’idée ici est justement de ne pas attendre l’éventualité d’une crise pour s’occuper du sujet mais de le faire dès maintenant, lorsque justement « ce n’est pas un sujet »!

Mordicant
24 jours il y a

 » Je suis une femme, je veux disposer de mon corps comme je veux.  »

 » Peut-être que je penserais à une loi qui touche plus les hommes que les femmes  »

Ces deux affirmations ne sont elles pas contradictoires ?

JORI
24 jours il y a

53 voix qui n’ont pas voté pour montre déjà qu’il y a une mise en danger de la loi Veil. Mais peut-être doit on attendre que les 2/3 de l’assemblée soit contre pour se poser la question ?. Certains états américains ont supprimé le droit à l’IVG sans prévenir. 😂😂😂

victor
24 jours il y a

32% des republicains et 36 % du rn ont ou vote cotre ou abstenus …
ca montre que IVG le deja en danger !!!

boboland
24 jours il y a

c’est vrai que pouvoir tuer des foetus dans le ventre de leur mère est une belle chose qu’on doit applaudir, encourager et ne surtout pas condamner…
monde malade et tous les psychopathes qui manifestent leur indignation sur la menace pour ce droit merveilleux auraient du en bénéficier quand ils étaient en formation dans le sein maternel…honte à vous d’ôter le droit de vivre aux tout-petits…

Bigmee
Répondre à  boboland
24 jours il y a

Simone veil est en train de rôtir en Enfer et tout ceux et celles qui la suivent prendront le même chemin parce que pour moi vous êtes tous des criminels et demain vous aurez à y répondre devant le tout puissant celui qui a fait le ciel et la terre

Toli
Répondre à  Bigmee
24 jours il y a

Gardez vos bondieuseries pour votre intérieur merci ……..

Toli
Répondre à  boboland
24 jours il y a

ET le droit de pas vouloir d’un enfant issu d’un viol vous en faites quoi? Allez en parler avec les Polonaises , les Ukrainiennes et les Hongroises …….Gardez vos convictions de grenouille pour vous et retournez au 19 -ème siècle !

clodette
24 jours il y a

les politiciens vivent gracement 6600 euros garce aux electeurs ,vive l anarchie non aux politiciens qui font pire que rien!!! bande parasites!!!! trop de politiciens verreux profiteurs et contreproductifs!!!!!

Mordicant
24 jours il y a

« Le vote d’hier montre bien que, véritablement, la loi Veil n’est mise en danger par aucun parti, ni aucune majorité en France »

Et cependant combien de groupuscules et associations militent contre l’IVG ?
Et combien de députés de droite et d’extrême droite ont voté non pas par conviction personnel, mais pour ne pas nuire à la réputation du parti ?

L’opinion publique est très versatile et sensible à la propagande. C’est une bonne chose de constitutionnaliser la liberté d’avorter, pendant que l’opinion publique est favorable. Ce n’est pas lorsque ce droit sera en danger qu’il sera temps de réagir.

Mary
24 jours il y a

Rien n’est jamais acquis. aujourd’hui pas de manaces mais demain, qui sait ? En politique il faut aussi anticiper chère madame.

Nene
24 jours il y a

une femme qui veut avorter avortera. L’IVG est légalisé car lorsqu’il est pratique clandestinement on en meurt.
les femmes mourraient de faire des IVG. Elles prenaient le risque de mourrir en conscience.
il ne s’agit plus d’une histoire de terme.
elle devrait Regarder ce qui se faisait

bob
24 jours il y a

Nathalie brasselair !!!

Holi hola
24 jours il y a

En même temps tous ces bien pensants pour l’IVG sont contre la peine de mort pour les crapules qui assassinent et détruisent la vie des familles entières. Respect des droits de l’homme nous disent-ils, mais apparemment le droits des nouveaux nés ils s’en tapent le coquillard !

Dernière modification le 24 jours il y a par Holi hola
JORI
Répondre à  Holi hola
24 jours il y a

« ces bien pensants pour l’IVG sont contre la peine de mort pour les crapules qui assassinent et détruisent la vie des familles entières », qu’en savez-vous ?. Ne généralisez pas votre cas personnel. 😂😂😂

Holi Hola
Répondre à  JORI
24 jours il y a

Et vous, qu’en savez-vous de mon cas personnel ?
Moi je n’ai pas d’avis sur l’IVG, je laisse les gens à leur conscience personnelle.Mais je me dis que si une loi pouvait être autant radicale contre les crapules qui assassinent, ça permettrait de libérer des places dans les prisons et faire des économies. Et on ne verrait pas des monstres tel que le Nordhal Lelandais qui se la coule douce en prison, et s’offre même le luxe d’y faire un enfant, après avoir violé et massacré la pauvre petite Maëlys.On peut dire que les nouveaux-nés qui ont échappé à l’IVG ont eu de la chance, mais leur karma n’est pas fini pour autant en grandissant, car avec le laxisme des autorités, ils peuvent à tout moment croiser le chemin d’un ces monstres qui sont protégés par la loi.

Dernière modification le 24 jours il y a par Holi Hola
Toli
Répondre à  Holi hola
24 jours il y a

La peine de mort est applqiué  53 pays dans le monde , ça change quelque chose? Les etats Unis l’applique , vous trouvez qu’ils y a moins de crime la bas ? La PDM c’est juste la loi du talion appliqué par procuration afin de satisfaire la populace qui du coup ne se reproche rien

Pascale
24 jours il y a

Certain(e)s croient qu’en inscription le droit à l’IVG dans la constitution cela protégera ce droit, mais ils rêvent!
On voit que beaucoup n’ont pas encore compris comment cela fonctionne et que l’oligarchie en place décide de TOUT, ils font ce qu’ils veulent! Toutes les lois ne sont pas appliquées mais interprétées à la guise des juges, des ministres et autres…
Un exemple flagrant:

Aux termes du cinquième alinéa du Préambule de la Constitution de 1946 : « Chacun a le devoir de travailler et le droit d’obtenir un emploi… ». Aux termes de son onzième alinéa, la Nation « garantit à tous, notamment à l’enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs. Tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se trouve dans l’incapacité de travailler a le droit d’obtenir de la collectivité des moyens convenables d’existence ». Ces exigences constitutionnelles impliquent l’existence d’un régime d’indemnisation des travailleurs privés d’emploi.

Avec la création du RMI, cette indemnisation en cas de perte d’emploi involontaire n’a jamais été soumise à contrainte et condition de travail forcé de 15h par semaine… et pourtant ils l’ont fait!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Ils ont réussit!!!

Alors même si le droit à l’IVG serait inscrit, ils peuvent très bien limiter cela aux seuls cas de viols ou cas de maladie génétique de l’enfant à naitre quand bon leurs semble!!! Rien ne les empêchent de limiter cela dans le temps!!!

Les libertés fondamentales que nous avons aujourd’hui ne sont plus les mêmes qu’en 1958….

Pablo
24 jours il y a

Honte à vous madame.
Parole d’homme…

Jose
24 jours il y a

« Peut-être que je penserais à une loi qui touche plus les hommes que les femmes »
Elle ne sait même pas ce qu’elle pense !

Notra
24 jours il y a

Ce que Madame  Bassire n’a pas compris c’est que cette inscription dans la constitution vise à protéger ce droit de façon pérenne et ceux quelque soit le parti politique en place….Macron sait très bien qu’en 2027 le parti qui va prendre le pouvoir est contre l’ivg et ils ont voulu éviter que l’on devienne comme la Pologne ou la Hongrie…….

Cobaye
24 jours il y a

Dans le sigle IVG il y a volontaire. Donc grande responsabilité de conscience a toutes celles qui disposent de leur corps aux dépens d’un plus faible. Un fœtus de 14 semaines est déjà un être humain à part entière. Et si cela est constitutionnel pourquoi alors l’anonymat ? Y a t’il derrière cela une forme de culpabilité? Si de plus la femme dispose de son corps, alors qu’elle fasse attention a la manière dont elle l’utilise. Et que serait devenu cet avorton si on l’avait laissé naître? Peut être un très important personnage sur cette planète. Tous ces députes qui ont voté c’est bien par amour que leurs propres mères les a laissés vivre. A l’heure ou l’on nous dit que la France fait peu d’enfants, il aurait fallu mettre dans la constitution le droit à en faire.
Malheureusement que ne faisons nous pas au non du droit. Mais parfois ce qui parait droit est tordu. Cela dépend de l’idée que l’on se fait et de l’endroit où l’on est… A quand le droit a l’euthanasie dans notre constitution ? Moi aussi j’ai le droit… de penser et donc de le dire.
Dernière remarque: dans une IVG ou se trouve l’amour d’une maman? Bonne fête des mères !

Justedubonsens
Répondre à  Cobaye
24 jours il y a

En quoi l’amour d’une mère est il en cause ?
Croyez-vous que ces mères qui en arrivent à ces extrémités le font par égoïsme ? Pensez vous qu’elles ne sont pas accablées par une telle décision ? Il est toujours aisé d’apporter un jugement de valeur sur les actes des uns et des autres, il l’est moins de comprendre des situations douloureuses. Alors laissez à ces femmes la responsabilité de leurs décisions, elles en souffriront suffisamment sans que les « bien pensants » culs bénis n’aient à en juger. Et oui à la constitutionalisation du droit des femmes à disposer de ce droit sans qu’il puisse être remis en cause par des machos qui n’auront jamais à subir et opter pour une telle responsabilité. Nous sommes gouvernés par la majorité masculine dont vous semblez un spécimen toujours prompte à nier l’égalité des femmes

Dans la même rubrique

Au Royaume-Uni, la semaine de 4 jours séduit salariés et patrons

Un an après le terme d’une expérience grandeur nature, de nombreuses entreprises britanniques ont choisi de maintenir la semaine de 4 jours à 32 heures de travail. L’efficacité du dispositif semble aussi bien convaincre les employeurs que les salariés.

Atteint du syndrome Ravine, Maël appelle à la solidarité pour enfin sortir de chez lui

Le Saint-Joséphois de 23 ans connaît une dégradation de son état de santé depuis 18 mois, ce qui a nécessité un changement de fauteuil roulant, passant d’un manuel à un électrique. Le problème, c’est que ce nouveau siège n’est pas adapté à la voiture pour laquelle ses parents se sont déjà sacrifiés. En conséquence, Maël est contraint de rester chez lui ou de sortir sans aucune capacité d’autonomie. Ses parents ont donc lancé une cagnotte afin de financer un nouveau véhicule.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial