Revenir à la rubrique : Société

Menace de grève des pilotes de Corsair avant les fêtes : La direction estime avoir « répondu favorablement aux revendications »

Alors que les pilotes de Corsair réclament une revalorisation de leurs salaires et l'amélioration de leurs conditions de travail, la compagnie estime que les mesures proposées par la direction répondent déjà très favorablement aux revendications.

Ecrit par N.P – le samedi 10 décembre 2022 à 10H34

Un préavis de grève allant du 16 au 22 décembre a été déposé par le syndicat de pilotes SNPL à Corsair afin de demander une réévaluation des salaires et de meilleures conditions de travail.

« Après avoir fourni d’importants efforts, notamment en termes de rémunération et alors qu’ils ont été mis à très forte contribution pour permettre la reprise de l’activité, la direction […] reste sourde à leurs revendications légitimes, particulièrement concernant le retour à leurs conditions de travail pré-covid et à la revalorisation de leur rémunération pour faire face à l’inflation », a exprimé le syndicat par voie de communiqué.

Alors que la réunion de négociations annuelles obligatoires a eu lieu avec les Délégués Syndicaux PNT de Corsair le 8 décembre 2022, la compagnie estime de son côté que « les mesures proposées par la direction répondent très favorablement aux revendications sur la perte de pouvoir d’achat due à l’inflation, mais également aux revendications portant sur les autres items de rémunération ».

Le communiqué de la compagnie :

La direction salue les efforts effectués par les pilotes et confirme sa volonté de donner des signes tangibles et significatifs sur la rémunération en proposant des augmentations de salaires. La direction a également proposé des avancées substantielles sur d’autres items de la rémunération.

Les propositions sont les suivantes :
Des mesures sur les salaires
– Une hausse de la grille des salaires (Traitement Fixe et PHV) de 5% sera effective dès le 1 er janvier 2023 pour tous les pilotes,
– Une hausse complémentaire de cette grille de 3% est prévue à compter du 1 er octobre 2023, qui pourra être améliorée. Des mesures sur les autres items de rémunération, applicable également dès le 1er janvier 2023. Ces autres mesures génèrent des hausses de salaires qui viennent s’ajouter aux augmentations de salaires déjà très significatives de 5% et 3%. Elles représentent environ 4% de réévaluation supplémentaire.

D’autres engagements avaient déjà été pris précédemment sur la revalorisation des indemnités kilométriques et la revalorisation des indemnités repas en décembre 2022.

Au global, les mesures proposées par la direction répondent très favorablement aux revendications sur la perte de pouvoir d’achat due à l’inflation, mais également aux revendications portant sur les autres items de rémunération.

Mais ces propositions ne compensant pas selon le syndicat les pertes de revenu liées aux changements liés à la crise sanitaire, le mouvement pourrait être renouvelé pendant d’autres périodes de vacances, « afin d’obtenir des conditions de travail justes »
Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique