Revenir à la rubrique : Faits divers

Les cinq migrants sri lankais évadés sont en garde à vue

Leur évasion constitue tout simplement une première. Deux des cinq migrants sri lankais recherchés par les forces de l’ordre depuis leur évasion de la zone d'attente où ils étaient placés ont été retrouvés la nuit dernière dans une ravine à Montgaillard. Les trois autres viennent d'être interpellés par la police municipale aidée de la Police nationale près du supermarché de Vauban.

Ecrit par IS – le mercredi 11 janvier 2023 à 09H11

Ils ont réussi à quitter le bâtiment administratif dédié aux étrangers en attente d’être fixés sur leur sort. 

Comme nous vous le révélions ce mardi matin, cinq migrants d’origine sri lankaise ont pris la fuite la nuit dernière. Ils ont passé la journée dans la nature avant que deux d’entre eux ne soient retrouvés au fond d’une ravine dans le quartier de Montgaillard dans le chef lieu vers 4h30 ce matin. Selon nos informations, les trois autres viennent d’être interpellés près du supermarché du quartier Vauban. Tous sont en garde à vue et devront s’expliquer sur leur comportement.

Ils font partie des 53 passagers de l’Imula 559, un bateau de pêche comme La Réunion en avait accueilli dix jusque-là, c’est-à-dire depuis le tout premier en 2018. 

Les jours qui ont suivi leur arrivée sur le sol français ont été entièrement consacrés à l’étude de leur demande de rester sur le territoire. Cette phase constituait un préalable avant de pouvoir introduire une demande d’asile auprès de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides, l’OFPRA. Une démarche au long cours qui se compte le plus souvent en années d’instruction du dossier. 

Deux scénarios s’offrent désormais à la procureure de la République. Soit les fuyards sont acheminés dès ce vendredi vers l’avion affrété spécialement pour ramener dans leur pays les 45 ressortissants du Sri Lanka qui se sont vus signifier leur reconduite à la frontière, soit ils pourraient faire l’objet d’une procédure judiciaire qui viendrait donc prolonger leur présence sur le sol français. La décision appartient désormais au parquet mais selon toute vraisemblance le choix d’un départ commun devrait l’emporter, d’autant que de nouvelles arrivées de candidat au droit d’asile sont annoncées.

Parmi les 53 personnes présentes sur le bateau qui a accosté le 24 décembre, seuls trois, tous mineurs isolés, ont été autorisées à formuler une demande d’asile sur le territoire français.

Les cinq fuyards ont réussi à démonter la vitre d’une des pièces de la zone d’attente située à l’aéroport Roland Garros et à arracher un barreau de métal avant de prendre la poudre d’escampette par les pistes d’atterrissage.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Korbey d’or : L’entreprise mise KO par les malversations de son dirigeant et de ses proches

Nouvelle comparution en correctionnelle pour Sergio Toinette, l’ancien dirigeant de Korbey d’Or, pour abus de biens sociaux, corruption et blanchiment. Six de ses proches sont également poursuivis dans cette affaire d’infractions économiques et financières dont le montant des détournements et des tours de passe-passe entre la société de services à la personne et ses satellites fait tourner la tête. Petit exemple d’un florilège, les 457.000 euros d’espèces qui se sont volatilisées pour se retrouver sur le compte des dirigeants via une porteuse d’enveloppes.